Eis Epicerie : lauréate à l’avenir incertain

Le jury du Bio-Agrar-Präis 2017 vient de décerner son prix au projet Eis Epicerie (« Notre épicerie ») de Sanem, « première épicerie solidaire du Luxembourg où plus de 1.500 produits issus de productions locales, biologiques ou durables sont proposés, à un prix solidaire et pour tout le monde ». Le prix du public a été remporté par le label Bio-Lëtzebuerg mis en place pour des produits biologiques d’origine luxembourgeoise. Que le jury couronne Eis Epicerie n’est pas anodin dans le contexte de la politique locale sanemoise. En effet, les deux personnes qui ont lancé et animé le projet depuis deux ans sont l’échevine Myriam Cecchetti et le conseiller communal Jos Piscitelli. Tous les deux ont eu des différends avec leurs partis respectifs – Verts et LSAP – durant ces derniers mois. Enfin, le 15 juin, a été divulguée la présence des deux personnalités sur la liste de Déi Lénk. Au-delà des reproches politiciens des uns et des autres, il faut noter qu’Eis Epicerie est un projet qui marie en quelque sorte le rouge et le vert, comme devrait le faire la coalition LSAP-Déi Gréng à Sanem et comme prétend vouloir le faire le parti Déi Lénk. Il serait dommage que le projet, après avoir été récompensé par un prix, disparaisse après les élections communales, victime d’inimitiés politiques.


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.