Expulsions : pas de trêve

En février, après l’expulsion de plusieurs écoliers en partie arrêtés près de leurs écoles (woxx 1296), Jean Asselborn avait déclaré lors d’une conférence de presse : « Désormais, les enfants qui sont à l’école au Luxembourg depuis quatre ans ou plus pourront rester avec leurs familles, sous certaines conditions. » Il l’avait bien dit : « depuis quatre ans ». Voilà que, cette semaine, des habitants de la commune de Hobscheid se sont adressés au woxx avec le cas d’une famille originaire du Kosovo. La mère, d’origine bosniaque, et le père, d’origine serbe, ont quitté ce pays en 2012 – soit il y a trois ans – avec leurs enfants, suite à des menaces proférées à leur encontre par des membres de la communauté albanaise, majoritaire. Les deux enfants sont scolarisés au Luxembourg. Tandis que la fille de 11 ans ne pourrait pas finaliser l’école primaire au Luxembourg dans le cas d’une expulsion, le garçon de 16 ans ne pourrait plus continuer l’école tout court. Même si, juridiquement, tous les moyens semblent épuisés, les habitants de Hobscheid ne veulent pas les laisser partir comme ça : tout le village se mobiliserait contre leur expulsion, disent les soutiens. D’ailleurs, une page Facebook de soutien a été créée : « Lëtzebuerg ass eist Doheem Emiljia 11, Balsa 16 ».


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.