Grèce : austérité et violations des droits humains

Le comité de solidarité avec la Grèce et les Amis du Monde diplomatique invitent à une conférence le jeudi 4 mai à 19 heures aux Rotondes sur les politiques d’austérité imposées par l’UE et leurs conséquences directes sur les conditions de vie des citoyens. En prenant comme exemple le cas de la Grèce, le conférencier de la soirée, Leonidas Chrysanthopoulos, fera part de ses constats et réflexions sur les valeurs démocratiques, basées sur des rapports des Nations unies et du Parlement européen. En Grèce, plus de la moitié des jeunes sont au chômage et ils n’ont donc pas de perspective de vie normale. Des pensions de 350 euros par mois se voient encore réduites de 10 pour cent, sur ordre des bailleurs de fonds. Une partie de la population perd inéluctablement certains de ses droits humains, que ce soit à l’éducation, à la santé, au travail, à la justice et en fin de compte à la vie – les couches de population les plus pauvres vivent en moyenne sept ans de moins que les classes aisées. Leonidas Chrysanthopoulos, diplomate de carrière, a participé aux négociations pour l’adhésion de la Grèce à la Communauté économique européenne. Il a exercé les fonctions de consul général à Istanbul, ministre-conseiller à Pékin et représentant de la Grèce auprès de l’ONU. Directeur général des affaires européennes au ministère des Affaires étrangères de 2006 à 2012, il a été élu secrétaire général de l’Organisation de coopération économique de la mer Noire. Il est l’auteur des « Chroniques caucasiennes : reconstruction de l’État et diplomatie en Arménie ».


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.