Iram Haq : Hva vil folk si

Ce récit autobiographique de la réalisatrice Iram Haq évite l’écueil de la caricature. Plus qu’un témoignage sur la difficulté de grandir entre deux cultures, le film, même s’il pâtit quelquefois d’une dramatisation excessive qu’on imputera à l’enthousiasme, est aussi l’histoire d’une emprise psychologique qui tient en haleine.

L’évaluation du woxx : XXX
Tous les horaires sur le site.


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.