Justice fiscale : Oxfam au Luxembourg

Alors que le dernier rapport Oxfam met une fois de plus en cause le grand-duché, le taxant, au grand dam de Pierre Gramegna (woxx 1418), de paradis fiscal, voilà que le « Collectif Tax Justice Lëtzebuerg » invite un des représentants de l’ONG. Il s’agit de Francis Weyzig, « Senior Policy Advisor » chez Oxfam Novib, branche néerlandaise de l’organisation. Co-auteur de l’étude « Tax Battles: the dangerous global race to the bottom on corporate tax », Weyzig parlera de la position du Luxembourg par rapport aux mesures de l’Union européenne et de l’OCDE en matière de justice fiscale. Y sera analysé surtout l’attitude du ministère envers le programme BEPS (Base Erosion and Profit Shifting) de l’OCDE. Cette fois, il sera peut-être un peu plus difficile pour le gouvernement de traiter les experts d’Oxfam d’incompétents, puisque Weyzig fait partie du BEPS Monitoring Group, réseau d’experts fiscaux qui fait des recommandations pour une réforme fiscale globale, et du Groupe d’experts de la Commission européenne sur l‘échange automatique d‘informations relatives aux comptes financiers. Une conférence d’autant plus intéressante qu’avec l’annonce de Raphaël Halet, ce mercredi, et celle d’Antoine Deltour, la semaine dernière, de se pourvoir en cassation, la voie est ouverte à la justice européenne pour se pencher sur les pratiques luxembourgeoises en matière d’ « optimisation fiscale » et de protection des lanceurs d’alerte. La conférence aura lieu jeudi 20 avril à 18h45 dans les locaux du Citim, avenue de la liberté à Luxembourg.


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !

Flattr this!

Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.