Land grabbing : des réactions au Luxembourg ?

(da) – La holding luxembourgeoise Socfin tiendra son assemblée générale le mercredi 27 mai à l’hôtel Parc Belair. Socfin, détenue par le groupe français Bolloré, est impliquée dans l’accaparement de terres (« Land grabbing ») en Afrique et en Asie, notamment au Cambodge (woxx 1019) ou encore au Cameroun. Depuis 2013, les victimes de ces pratiques dans plusieurs pays s’organisent et réclament leurs droits. Socfin refuse toute négociation jusqu’à présent – ce à quoi ses adversaires répondent notamment par des actions lors des assemblées générales de l’entreprise. Il serait étonnant que la société civile luxembourgeoise laisse passer inaperçu cet événement…


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.