Loi sur la burqa : le Conseil d’État freine

Déposée en octobre dernier (woxx 1290), la proposition de loi du député ADR Fernand Kartheiser visant à interdire le port du voile intégral – la burqa ou le niqab pour être plus précis – vient d’être avisée par le Conseil d’État. Alors que le dépôt de ce projet de loi était de toute façon de nature purement symbolique, comme c’est souvent le cas avec la droite populiste – qui voulait il y a peu proposer une loi afin de tenir un référendum sur le mariage homosexuel -, la haute corporation a fait son travail et pointé tous les manques contenus dans la proposition Kartheiser. Ainsi, le Conseil d’État a constaté une certaine redondance dans les articles de la loi et met en doute la nécessité de modifier le Code pénal pour la faire appliquer. En outre, il a mis en avant certaines formulations illogiques concernant les exceptions à l’interdiction du voile – pour le carnaval par exemple, qui serait une tradition -, alors que le voile aussi relève de la tradition religieuse. Que le Conseil d’ État l’ait fait pour protéger la bonne image dont jouit la place financière locale dans le monde musulman ou par conviction, lire comment il démonte cette proposition mal ficelée et qui cache à peine son caractère xénophobe fait du bien.


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.