Lucy Walker : Buena Vista Social Club : Adios

Le documentaire n’est pas un modèle du genre et les images, souvent de qualité médiocre. Mais cet hommage à un phénomène musical mondial d’il y a déjà vingt ans, belle métaphore du temps qui passe, comblera les aficionados d’alors. Avec, toujours, le charme d’octogénaires fringants dont certains ont désormais disparu.

L’évaluation du woxx : XX
Tous les horaires sur le site.


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.