Luxembourg Sinfonietta : Winterreise

1340Kulturspalte_winterreiseCette saison, le Grand Théâtre proposera pas moins de deux versions du « Winterreise » de Schubert, l’une conforme à la partition originale, c’est-à-dire pour voix et accompagnement au piano, l’autre en version orchestrale. Pour s’y préparer, ou tout simplement pour un intense plaisir musical, on pourra regarder le DVD récemment publié par les éditions LGNM (Luxemburger Gesellschaft für neue Musik). Il s’agit de la captation en direct au Théâtre d’Esch, le 6 février 2014, du concert donné par le Luxembourg Sinfonietta. Le célèbre cycle de lieder du compositeur viennois y est joué dans un arrangement pour petit ensemble du Luxembourgeois Marcel Wengler, qui en assure également la direction. Le rôle du voyageur hivernal, l’un des plus tristes de l’histoire de la musique, est tenu avec brio par le baryton Michael Kupfer, avec un jeu scénique minimaliste qui laisse toute sa place à l’émotion. L’arrangement de Wengler utilise deux touches insolites : un accordéon et une mandoline. Loin d’apparaître incongrus, ces instruments se mêlent avec bonheur à l’ensemble, lui confèrent une originalité que contrebalance le respect intégral de la partie chantée et apportent par leur sonorité plus populaire un surcroît d’humanisme à une œuvre éminemment pessimiste. Wengler parvient à multiplier les timbres tout en sachant rester en retrait pour laisser flotter les mélodies. Un bien bel hommage à Schubert par un compositeur et un ensemble luxembourgeois de qualité.
« Winterreise », par Michael Kupfer et le Luxembourg Sinfonietta sous la direction de Marcel Wengler, éditions LGNM, à commander auprès de info@luxembourg-sinfonietta.lu


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.