Max Ophüls : La ronde

Un film choral où les histoires d’amour s’enchaînent comme dans une valse viennoise endiablée, un noir et blanc soigné, une réalisation virevoltante et des actrices et acteurs tout en séduction : le film de Max Ophüls est une merveille du cinéma français de l’immédiat après-guerre que chaque cinéphile se doit d’avoir vue.

L’évaluation du woxx : XXX
À la Cinémathèque.


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.