Mobilité : Le tram a passé le pont rouge

Lors de la nuit du lundi 21 mai la phase de test du tramway sur le tronçon qui relie l’actuel terminus « Pafendall – Rout Bréck » jusqu’à la place de l’Étoile a commencé avec un premier passage du tram jusque devant le théâtre municipal.

Photos : Luxtram

Ce n’est certes pas une très grande distance, mais le passage très symbolique sur le pont rouge permet aux responsables de Luxtram d’affirmer d’avoir « fait les premiers pas sur Limpertsberg ». Rappelons que pendant un certain temps, il avait même été prévu d’inclure le pont rouge et l’arrêt « Theater » dans le premier tronçon inauguré en décembre de l’année passée.

Les test n’ont cette fois été rendus publics qu’une fois réussis. Effectivement, le passage par le pont rouge et ensuite au-dessus du parking souterrain qui se trouve devant le théâtre avaient causé pas mal de soucis techniques aux ingénieurs… et quelques polémiques sur la date de l’inauguration du deuxième tronçon du tram.

Fin avril, le ministre du Développement durable, François Bausch (Déi Gréng), avait même du démentir des rumeurs émanant des service de la Ville de Luxembourg qui faisaient douter que le tram serait prêt pour emmener les gens vers la Schueberfouer – qui se tient traditionnellement en août – au Glacis et au-delà. Le ministre avait alors réaffirmé que le tram circulera – avec des passagers à bord – pour le 1er août au plus tard jusqu’à la place de l’Étoile. Avant cette date, il y aurait une phase test où les rames desserviraient déjà les trois arrêts « Theater », « Faïencerie » et « Stäreplaz / Étoile », mais sans prendre des passagers.

Il reste cependant un petit suspens : Ce ne sera que lors d’une conférence de presse programmée pour le lundi 4 juin que François Bausch, ensemble avec Lydie Polfer, bourgmestre de la Ville de Luxembourg, et Patrick Goldschmidt, échevin responsable en matière de mobilité, vont révéler la date définitive de mise en service commerciale du tram jusqu’à l’arrêt « Stäreplaz/Étoile ». Ce sera aussi l’occasion de présenter une première fois la technique du biberonnage, qui permet aux rames de circuler en autonomie et sans ligne aérienne de contact entre les stations, en direct à la station « Theater ».


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged , , , , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.