Musée de la Résistance : enfin ça bouge !

Il a été l’enfant mal-aimé pendant des décennies, le Musée de la Résistance d’Esch-sur-Alzette. Surnommé aussi le « Musée rouge » il a fait l’objet de nombreux litiges idéologiques sur la question de la résistance des Luxembourgeois pendant l’occupation nazie – on se rappelle l’épisode où l’idée de faire compter les volontaires d’Espagne parmi les résistants avait soulevé un tollé. En fait, l’état du musée correspondait aussi à l’état de la culture de la mémoire au grand-duché : vieillot, délabré et arrêté dans les années 1950. Promis depuis au moins 2009, l’agrandissement et surtout la rénovation du musée ont été approuvés cette semaine par le conseil des ministres. Ainsi, la surface du musée passera d’actuellement 452 mètres carrés à 1.240 mètres carrés. Il y aura enfin de la place pour des bureaux, qui en ce moment occupent partiellement le hall sacré où reposent des urnes emplies de cendres des camps de concentration. La nouvelle structure sera gérée par une fondation – dans laquelle l’État se réserve d’ores et déjà un siège comme membre fondateur. Il participera d’ailleurs aux frais annuels à la hauteur de 225.000 euros et avancera quelque 4,5 millions d’euros pour les travaux nécessaires.


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.