« Ni Berlin ni Hambourg »

Après 25 mois de travaux, le parking public « Royal-Hamilius » ouvre ses portes comme prévu le 27 septembre 2018.

(Photos : Charles Duprat)

Dès la fin du mois, la capitale offrira 628 possibilités de stationnement supplémentaires. Cette information tombe lors de la conférence de presse organisée ce mardi, pour l’inauguration du parking, en présence de la bourgmestre de la Ville de Luxembourg, Lydie Polfer, du directeur général de la société promotrice Codic, Thierry Behiels, et de Detlef Wilmer, directeur général d’Apcoa. Ce parking, construit par CDCL Tralux sous la régie de Codic, sera géré par la société allemande Apcoa, désormais établie au Luxembourg à travers une société intermédiaire.

Parmi ses 628 emplacements de 2,40 m de large, le parking compte 70 emplacements réservés aux habitants des futures résidences, tout comme des emplacements pour les bureaux et commerces au sein du bâtiment Royal-Hamilius. L’entrée du parking se trouvera avenue Monterey, la sortie donnera sur l’avenue Émile Reuter.

Detlef Wilmer, managing director d’Apcoa Allemagne, affirme que l’entreprise spécialisée a investi un montant à sept chiffres dans la technologie la plus récente dans le but de garantir une gestion fluide. Le parking comportera quinze emplacements pour recharger les voitures électriques, des barrières plus efficaces afin d’éviter les files d’attente et une application en cours de finalisation qui permettrait à ses utilisateurs de se garer sans devoir passer par une borne.

À noter que l’ouverture du parking souterrain se fait 14 mois avant la livraison finale du Royal-Hamilius. « C’est un cadeau aux commerces de la ville, qui ont souffert des travaux de gros œuvre », affirme Thierry Behiels, CEO de Codic, pour qui chiffre d‘affaires et nombre de parkings vont de pair. La bourgmestre de la Ville de Luxembourg, Lydie Polfer, souligne que le projet avance conformément aux plans. « Nous ne sommes ni à Berlin ni à Hambourg », dit-elle en faisant allusion à d’autres projets d’Apcoa qui ont accumulé un sérieux retard.

La bourgmestre affirme en outre que le Royal-Hamilius sera un véritable pôle d’échanges reliant les piétons aux moyens de locomotion tels que tram et bus. D’après elle, l’ouverture du parking améliorera les flux de mobilité et rendra la ville de Luxembourg plus attractive.

L’annonce de l’ouverture du parking, quelques jours avant la Semaine de la mobilité (du 16 au 22 septembre) qui vise la sensibilisation à la mobilité durable et la promotion des alternatives à la voiture, ne semble en revanche guère chagriner la bourgmestre. À ce jour, la ville n’a d’ailleurs toujours pas annoncé son programme pour la Semaine de la mobilité, sur le site dédié de la Mobilitéitszentral.

L’ouverture du parking à cette date va par ailleurs croiser le lancement du chantier de Luxtram sur l’avenue Émile Reuter, sur laquelle donne la sortie du parking. Un chantier important qui a imposé à la ville, comme Lydie Polfer l’a elle-même dit, de condamner tout passage d’autobus dès la mi-octobre. La question se pose donc de savoir si la sortie de véhicules ne gênera pas le chantier.


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged , , , , , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.