Search Results for: luxleaks

Luxleaks : Encore punis

L’arrêt en demi-teinte de la Cour d’appel dans l’affaire Luxleaks reflète bien l’attitude divisée du Luxembourg face à sa place financière. Au-delà des paradoxes, cette dernière est en pleine mutation.

(Photo : woxx)

« Au premier procès, on ne savait pas à quelle sauce ils allaient être mangés. Maintenant on en connaît au moins la couleur » : la militante lorraine affublée d’un t-shirt de soutien à l’effigie du lanceur d’alerte d’Antoine Deltour – elle faisait partie d’une bonne soixantaine de Lorrains venus en bus pour le verdict – n’était pas très optimiste avant l’heure de vérité.

L’arrêt de la Cour d’appel qui allait tomber quelques minutes plus tard leur a donné raison. mehr lesen / lire plus

Justice fiscale
 : Charades


Le passage de la commission d’enquête Pana au Luxembourg a mobilisé le parlement comme le gouvernement pour faire passer ce mauvais moment au plus vite – pourtant, leur fébrilité a aussi trahi les failles du business à la luxembourgeoise.

Le gouvernement juste avant de montrer patte blanche à la commission Pana. (Photo : SIP/Jean-Christophe Verhaeren)

Quand le scandale des Panama Papers a explosé, le Luxembourg s’est d’abord cru à l’abri de trop d’attention. Pourtant, la pratique de firmes « boîtes à lettres » montées à partir du Luxembourg dans la république d’Amérique centrale était très courante et, après analyse des documents publiés par le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ), beaucoup de noms connus chez nous sont sortis au grand jour. mehr lesen / lire plus

Justice fiscale : Vanitas

Ces jeudi et vendredi, le Luxembourg reçoit une visite pas tellement amicale : la commission d’enquête du Parlement européen Pana – mise sur pied après les révélations des « Panama Papers ».

(Image : Wikicommons)

La commission d’enquête Pana n’est pas vraiment comparable à la commission spéciale « taxe », instaurée après les Luxleaks. À l’époque, c’est Martin Schulz – l’alors président du Parlement européen, devenu entre-temps le dernier espoir de la social-démocratie allemande – qui avait délibérément obstrué la volonté des députés européens de constituer une commission d’enquête régulière, dotée de plus de pouvoirs qu’une commission spéciale, pour respecter l’entente tacite avec son ami, le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker. mehr lesen / lire plus

Finance offshore : la BIL en bonne compagnie

Même si les Panama Papers n’ont pas eu un impact comparable aux Luxleaks au grand-duché, cela ne veut pas dire que la place financière luxembourgeoise n’est plus montrée du doigt. En effet, dans le rapport « Usual Suspects ? Co-Conspirators in the Business of Tax Dodging » publié lundi dernier par les Verts au Parlement européen, à l’instigation de l’eurodéputé Sven Giegold (qui n’est plus vraiment un inconnu au pays), le Luxembourg n’est pas à l’abri de nouvelles accusations. Le rapport combine les révélations sur le Panama avec celles des Offshore Leaks et celles concernant les Bahamas. Il se concentre donc sur les intermédiaires, les artisans des structures qui ont aidé certaines grandes fortunes à cacher leur argent tout en restant anonymes. mehr lesen / lire plus

Dieselgate
: Luxemburg erwägt 
Klage gegen Audi


Wegen Einsetzen einer Abschalteinrichtung könnte die Luxemburger Regierung eine Klage gegen Audi beim Staatsanwalt einreichen. Der zuständige Minister Bausch sieht keine Schuld bei der nationalen Behörde (SNCH), die umstrittene Typen des Herstellers zugelassen hatte.

Nachhaltigkeits- und Transportminister François Bausch ließ die Luxemburger Zulassungsbehörde SNCH in einem externen Audit überprüfen. (Copyright: © eu2015lu.eu / Julien Warnand)

Die Ergebnisse des Audits über die Luxemburger Zulassungsbehörde SNCH, das der Transportminister kurz nach Beginn des VW-Skandals im Herbst 2015 in Auftrag gegeben hat, lassen auf sich warten. Schon mehrmals verschob François Bausch die Präsentation, nun soll es in zwei Wochen so weit sein.

Dem will der Minister nicht vorgreifen. mehr lesen / lire plus

Luxleaks: Intérêts généraux


Qu’est-ce l’intérêt général ? De la définition de ce dernier ne dépend pas uniquement le jugement en appel des lanceurs d’alerte, mais aussi l’avenir des relations fiscales à l’international – un domaine dans lequel le grand-duché n’a jamais cessé d’interférer et de se contredire.

Antoine Deltour avec ses avocats, ce lundi lors de la dernière audience du procès en appel. (photo:©woxx)

Lundi dernier, l’heure était aux répliques dans le procès en appel Luxleaks. En gros, cela veut dire qu’on refait tout le procès en quelques heures, sauf surprise – qui n’a pas eu lieu, vu que tous les intervenants ont campé sur leurs positions. mehr lesen / lire plus

Espionnage politique : Srel ou pire ?

En marge du procès en appel Luxleaks, une autre polémique a rempli les gazettes cette semaine. Après la reprise, par plusieurs médias – dont le woxx -, des soupçons émis par Justin Turpel, l’ex-député et membre du collectif de soutien aux inculpés du procès s’est fendu d’une note de blog concernant le supposé agent du Srel qui aurait été présent aussi bien lors de la première soirée de solidarité début 2016 que pendant les deux procès. Identifié par plusieurs sources comme agent du Srel, le mystérieux agent est devenu un peu le « running gag » de ceux qui assistent toutes les semaines aux développement de cet imbroglio judiciaire. mehr lesen / lire plus

Luxleaks : Colin-maillard

La reprise du procès en appel du scandale Luxleaks a été marquée par la plaidoirie enflammée de Bernard Colin, l’avocat de Raphaël Halet, qui a démonté la façon dont le Luxembourg traitait la fiscalité des multinationales en douce.

(Photo : woxx)

Le sort de Raphaël Halet (et d’Antoine Deltour) se joue sur une petite nuance. Il s’agit de savoir si les lanceurs d’alerte ont dénoncé un système illégal ou s’ils ont publié des documents sur une pratique certes immorale, mais tout à fait dans les règles. Si la Cour d’appel penche vers la première interprétation des faits, alors elle n’aura pas d’autre choix que d’acquitter les deux hommes. mehr lesen / lire plus

Exposition collective : Paradis triangulé

Les trois artistes Olga Karpinsky, Nathalie Noé Adam et Désirée Wickler se sont réunies pour développer l’exposition « Parasite Paradise » – un jardin d’Éden personnel et plein d’impuretés.

En considérant le titre de l’exposition « Parasite Paradise », on aurait aussi pu le comprendre comme une allusion au grand-duché, ce paradis fiscal que d’aucuns considèrent depuis longtemps comme un parasite au sein de l’Union européenne. Pourtant, l’exposition conçue par les trois jeunes artistes n’a rien de vraiment politique – du moins, on n’y trouve pas d’allusion au scandale « Luxleaks ».

Par contre, le thème du jardin – voire de la végétation tout court – fonctionne comme un fil rouge à travers les œuvres montrées à Centre culturel de rencontre Abbaye de Neumünster. mehr lesen / lire plus

Luxleaks : Les cancres

Faire condamner à tout prix Antoine Deltour et Raphaël Halet, c’est l’objectif de l’avocat général comme de la partie civile dans le procès en appel « Luxleaks ». Tandis qu’on élude la question de la légalité des rulings, le statut de lanceur d’alerte est péniblement disséqué.

Les rulings selon l’avocat général John Petry. (©Taxsec)

Lundi et mercredi passé ont eu lieu les deux audiences suivantes du procès en appel Luxleaks. Pendant les deux sessions de ce procès hautement surveillé – selon diverses sources, le service de renseignement (Srel) était présent dans et devant la salle à chaque fois – le statut de lanceur d’alerte était au centre des attentions. mehr lesen / lire plus

Luxleaks : Terrain miné


Le procès en appel « Luxleaks » débute sous la pression d’une mobilisation grandissante. À la barre, les positions du parquet et de la défense semblent irréconciliables.

Mobilisation grandissante, mais toujours pas de prise de conscience de la part de la politique luxembourgeoise. (Photo : woxx)

Plus de 200 activistes venus de 20 pays différents qui attendaient sur le parvis de la cité judiciaire l’arrivée des trois accusés. C’est une image qu’on voit rarement au Luxembourg et c’est le signe que la prise de conscience concernant la problématique de la justice fiscale est en train de gagner du terrain, à l’international comme au Luxembourg. mehr lesen / lire plus

Luxleaks
 : Deuxième round


Lundi prochain débutera le procès en appel dans l’affaire Luxleaks. Voulue par deux des trois accusés et par le parquet, cette deuxième confrontation va encore une fois mettre le doigt là où ça fait mal. Une petite piqûre de rappel.

C’est reparti comme en avril : pour le procès en appel, les soutiens aux lanceurs d’alerte vont se mobiliser à nouveau. Rendez-vous lundi à 13 heures sur le parvis de la cité judiciaire. (Photo : woxx)

L’affaire Luxleaks débute en octobre 2010. Antoine Deltour, jeune auditeur sur le départ chez PriceWaterhouseCoopers (PWC) copie – comme c’est l’usage – des documents, surtout des fichiers concernant la formation continue, sur son disque dur. mehr lesen / lire plus

Réforme fiscale : le CTJL s’immisce

Le collectif Tax Justice Lëtzebuerg (CTJL), fondé à la suite des révélations Luxleaks et qui s’est donné comme objectif de contribuer au débat autour de la fiscalité au Luxembourg, réagit au projet de réforme fiscale du gouvernement – et n’est pas tendre. « Modernisation du système redistributif », tel qu’avancé par la coalition ? « Modifications mineures à la structure existante des prélèvements fiscaux », dit le CTJL. Des modifications qui, de plus, ne mettraient pas en cause « l’orientation générale » du modèle fiscal et ne rendraient pas les recettes « plus résilientes aux chocs extérieurs qui menacent notamment les niches fiscales luxembourgeoises sous pression internationale ». mehr lesen / lire plus

Luxleaks : « Marius Kohl, c’était la 
poule aux œufs d’or »

Le deuxième lanceur d’alerte dans l’affaire Luxleaks, Raphaël Halet, a été plus discret qu’Antoine Deltour pour se livrer à la presse. Et pour cause : un accord transitionnel pesait au-dessus de sa tête comme une épée de Damoclès. Le woxx l’a rencontré.

Après avoir été réduit au silence par l’accord transitionnel imposé par son ancien employeur, Raphaël Halet a choisi de parler et de raconter sa version. (Photo : woxx)

Après avoir été réduit au silence par l’accord transitionnel imposé par son ancien employeur, Raphaël Halet a choisi de parler et de raconter sa version. (Photo : woxx)

woxx : Ces derniers mois, votre présence médiatique, que ce soit sur les réseaux sociaux, les médias, ou au Parlement européen, s’est significativement accrue. Est-ce une façon de préparer le terrain pour le procès en appel qui débutera en décembre ? 
 mehr lesen / lire plus

Politique culturelle (3/3)
 : Merci qui ?

Qui parle libéralisation de la culture ne peut éviter le thème du mécénat. Que ce soit un appel de fonds pour un Koekkoek ou la participation de multinationales au financement des musées publics – tout est question d’équilibre et de garde-fous.

Pierre Werner explique le Focuna et les bienfaits du mécénat dans la brochure de 1982. (Photo : Focuna)

Pierre Werner explique le Focuna et les bienfaits du mécénat dans la brochure de 1982. (Photo : Focuna)

Le mécénat est une tradition vieille comme notre civilisation. Le premier bienfaiteur dans la lignée et en même temps celui qui lui a donné son nom était un certain Caius Mæcenas – un proche de l’empereur Auguste. Ainsi en a-t-il été de tout temps jusqu’à nos jours : les riches amateurs de beaux-arts aident les artistes, achètent et collectionnent. mehr lesen / lire plus

L’ICIJ devient vraiment indépendant

1395icij_logoL’International Consortium of Investigative Journalists (ICIJ), groupement de plus de 190 journalistes provenant de 65 pays différents à l’origine de Luxleaks, des Panama Papers et de bien d’autres révélations encore sera indépendant sous peu. En effet, jusqu’ici le consortium bénéficiait du soutien du Center for Public Integrity – une organisation fondée en 1989, qui se veut un « watchdog » de la vie publique américaine. Il sera donc encore plus difficile pour ses détracteurs d’accuser l’ICIJ de partialité quand les révélations ne leur plaisent pas. mehr lesen / lire plus

Luxleaks : le cas Halet pourrait rebondir

Son nom était inconnu des médias avant le début du procès Luxleaks cette année. Édouard Perrin, le journaliste accusé dans le même procès, ainsi que ses avocats pensaient même que Raphaël Halet était une taupe de PWC, mandatée pour découvrir la source des premières révélations. Or il n’en était rien. Si Raphaël Halet s’est muré dans le silence, c’est que son ancien employeur le tenait entre ses mains. Par le biais d’un « accord transitionnel » que PWC avait forcé lui et son épouse à signer sous la pression, la multinationale les menaçait de poursuites pouvant aller jusqu’à 10 millions d’euros au cas où ils parleraient aux médias. mehr lesen / lire plus

L’ère du leak : Volontés transparentes

Avec les révélations Snowden, le monde globalisé est entré dans l’ère du leak. Est-il devenu plus transparent ou juste plus méfiant depuis ?

(Photo : Wikimedia commons)

(Photo : Wikimedia commons)

Il est devenu la hantise de tous les politiciens ou chefs d’entreprise : le leak. Souvenons-nous des mines catastrophées de Xavier Bettel, Pierre Gramegna et de leurs coalitionnaires quand, par une journée d’hiver 2014, ils ont dû expliquer à la presse locale et internationale que des tax rulings avaient fuité en masse, et que désormais le monde entier savait que le Luxembourg était prêt à aider des multinationales à se défaire de taxations trop gênantes pour leurs actionnaires. mehr lesen / lire plus

Luxleaks : On lâche rien !

Tandis que le gouvernement préfère ignorer la question de l’implication de l’administration fiscale dans le scandale, le parquet s’acharne encore une fois contre les lanceurs d’alerte et le journaliste Édouard Perrin.

(Photo : woxx)

(Photo : woxx)

Corruption ? Non ! Commentaires ? Non plus. Dans leur réponse commune aux questions des députés Déi Lénk Marc Baum et David Wagner sur les implications de l’administration fiscale dans le scandale Luxleaks, les ministres des Finances et de la Justice Pierre Gramegna et Félix Braz souhaitent surtout une chose : ne pas s’étaler sur la problématique et éviter que l’esclandre déclenché par les révélations d’Antoine Deltour et de Raphaël Halet ne les éclabousse trop. mehr lesen / lire plus

Marketing
 : Tout va bien, merci !


« Milk & Money » promet un résumé coquet du « branding » à la luxembourgeoise – mais contient des inanités qui font mal, très, très mal.

(Photo : Mike Zenari)

(Photos : Mike Zenari)

Il faut le voir pour le croire. L’exposition « Milk & Money », qui selon sa propre description « présente les identités luxembourgeoises les plus symptomatiques, de par leur évolution, leur positionnement et leur implication dans le patrimoine visuel du pays » propose donc de voir et revoir tous les logos, designs et identités visuelles qui font partie de notre identité nationale.

C’est déjà une drôle d’idée que de stipuler qu’une entité commerciale ferait d’office partie de l’identité nationale. mehr lesen / lire plus