McGuire Sharon : Bridget Jones’s Diary

„Bridget Jones’s Diary“ de Sharon McGuire est une comédie qui sait convaincre durant … 45 minutes.

Bridget trouve rapidement l’amour
dont elle rêve …

FEMINISTES S’ABSTENIR

Mais quand vont-ils baiser enfin?

(gk) – Le film commence bien: Bridget Jones est une héroïne qui n’a rien du physique d’une top-modèle. Elle boit trop, fume trop et tient un journal intime pour pouvoir s’avouer ouvertement ses défauts, premier pas pour devenir une personne meilleure. Durant trois quarts d’heure on suit ainsi la radieuse Renée Zellweger de gag en gag et l’on rigole beaucoup. L’humour est parfois plutôt limite – le pire exemple étant la mère de Bridget qui lui conseille de ne plus s’habiller comme si elle sortait tout juste d’Auschwitz -, mais il faut bien avouer que cette presqu’heure passe de manière assez agréable. mehr lesen / lire plus

BENEDICT JAZZ FESTIVAL : Completorium cum swing

L’Oesling semble être une terre féconde pour le jazz, puisqu’on annonce la deuxième naissance d’un festival pour cette année. Après Wiltz au printemps, c’est au tour de Clervaux d’accueillir un festival d’été, bien plus modeste cependant.

(jitz) – L’appellation de ce festival peut induire en erreur: le „Benedict Jazz Festival“ n’aura pas lieu dans l’abbaye toute proche, mais dans l’enceinte du château de Clervaux. Peu de chances donc de voir un moinillon se déhancher au rythmes syncopés du jazz, si ce n’est qu’il viendrait en voisin visiter un concert dans la cour du château. Deux jours, six concerts, des formations luxembourgeoises et belges: la première édition de ce festival ne fait pas dans le gigantisme. mehr lesen / lire plus

MANIFESTANT-E-S INTIMIDE-E-S : Le protocole à la Galerie Konz

Face à une manifestation spontanée, non-déclarée, la police grand-ducale cherche et trouve un bouc émissaire.

Mardi dernier, des réfugié-e-s de la partie serbe du Sandjak étaient convoqués au bureau d’accueil pour les demandeurs d’asile à la Galerie Konz, Luxembourg-Gare. C’était de cette manière que, vendredi dernier, trois réfugiés monténégrins avaient été convoqués pour être expulsés manu militari. Rappelons également le rapatriement de force du 2 août, de deux familles albanaises et de trois femmes monténégrines. Le gouvernement luxembourgeois semble surtout vouloir démontrer sa force face aux milliers de réfugié-e-s séjournant actuellement au Luxembourg.

Le „Comité pour le respect des réfugiés et contre les retours forcés“ appelait donc, à partir de lundi après-midi, à un rassemblement urgent devant la Galerie Konz. mehr lesen / lire plus

DEUTSCHES ZUWANDERUNGSGESETZ: Wer Nutzen bringt, darf rein

Wissenschaft und Forschung“ will Schily einen „Daueraufenthalt von Anfang an“ gewähren. Auch gut betuchte InvestorInnen sind willkommen.

Nicht selten setzt sich der Hardliner Otto Schily, Deutschlands Innenminister, bei der Formulierung europäischer Gesetze durch. Auch sein jüngster Vorschlag für ein deutsches Zuwanderungsgesetz könnte in der EU Schule machen.

Am Anfang war die Green Card: Damit Deutschland künftig die Lücke im nationalen Pool der ComputerspezialistInnen auffüllen kann, führte Bundeskanzler Gerhard Schröder diese neue Möglichkeit der Zuwanderung ein. Die Debatte um „Deutschland als Einwanderungsland“ war eröffnet. Eine Debatte, die inzwischen nicht zuletzt auf Druck der Wirtschaft europaweit geführt wird.

Dass dabei Vorschläge für eine reaktionäre Zuwanderungspolitik nicht unbedingt von Berlusconi, Haider oder Stoiber kommen müssen, beweist der Sozialdemokrat Otto Schily mit seinem Entwurf für ein Einwanderungsgesetz. mehr lesen / lire plus

Beuriot & Richelle: Amours Fragiles: 1. Le Dernier Printemps

Avec „Amours fragiles“ Beuriot et Richelle nous présentent l’avant-guerre du point de vue d’un jeune Allemand.

Beuriot & Richelle: Amours Fragiles: 1. Le Dernier Printemps (Casterman / 86 p. / 559 F

Romeo et Juliette en Allemagne Nazie

Le dessinateur Jean-Michel Beuriot et le scénariste Philippe Richelle commencent leur cycle „Amours fragiles“ (Casterman) au bord de la Méditerranée en 1942. Dans une belle villa au bord de la mer, la jeune Catherine semble avoir une liaison secrète avec une connaissance de son mari, Xavier Gance, un homme riche et oisif. Le lecteur découvre avec surprise que l’amant est un officier allemand de vingt-huit ans qui essaie de comprendre comment il en est arrivé là depuis 1932, quand il était encore lycéen quelque part en Allemagne. mehr lesen / lire plus

classic: John Cage

Sonorités inattendues

John Cage (1912-1992), „inventeur de génie“ selon son professeur Arnold Schoenberg, est le compositeur américain le plus controversé et le plus influent du XXe siècle. Dès les années trente, il imagine un piano aux sonorités exotiques en insérant divers objets entre les cordes. Selon la manière dont ses objets sont disposés, le résultat varie sensiblement d’une interprétation à l’autre. Les pièces présentées par le pianiste moscovite Boris Berman, sur ce CD intitulé Musique pour piano préparé, nous font entrer dans un monde de timbres rares, ouatés, fragiles et mystérieux. Dans les douze morceaux choisis, Berman fait preuve de cette sensibilité intime de l’énergie entre le silence et le cristal mat du piano. mehr lesen / lire plus

Tuel Laurent: Un jeu d’enfants

„Un jeu d’enfants“ de Laurent Tuel, qui raconte l’histoire d’une famille et de son autodestruction, laisse beaucoup de possibilités d’interprétation.

— Affiche —

Le remplissage des salles obscures, grâce à des produits estivaux hautement stériles – voire imbéciles – se reproduit anuellement. Cet été n’y fait pas exception. Il est donc recommandé de se tourner plutôt vers les, apparemment, „petits films“. Et dans nos parages cinématographiques, ceux-ci sont souvent français. Plutôt boudés, d’ailleurs, par un public las de se voir, soi-même et le monde, analysé à tort et à travers par des „auteurs“ auxquels il reproche un manque certain d’action. Les jeunes réalisateurs et réalisatrices français-es, bien qu’ils aspirent aussi à une certaine vision d’auteur, se montrent de plus en plus conscient-e-s de ce désir populaire. mehr lesen / lire plus

Boorman John: Le tailleur de Panama

Parti sur un sujet sérieux autour du canal de Panama, John Boorman change de cap et nous dirige vers une grosse farce avec les Etats-Unis en ligne de mire. Dommage que l’acteur principal n’ait pas compris le sens du film.

— Affiche —

Après avoir montré la guerre du doigt, défendu la cause amazonienne et le Robin des Bois moderne aux prises avec la justice anglaise, ce sont les services secrets anglais et les dirigeants américains qui sont épinglés à travers l’énorme farce qu’est „Le tailleur de Panama“. Il faut dire que John Boorman est un réalisateur qui peut être sérieux, aimant frapper là où l’on ne s’y attend jamais, démontrant ainsi qu’il y a toujours une part de vérité dans ses films. mehr lesen / lire plus

Thornton Billy Bob: All the Pretty Horses

Keine sanften Pferdeflüsterer, sondern drei junge Männer auf einer harten Initiationsreise stehen im Mittelpunkt von „All the Pretty Horses“.

Born to be wild ?

Wer hätte geglaubt, dass im Jahr 1949 noch echte Cowboys unterwegs sein könnten? Solche, die alles für ihre Pferde geben, obwohl es doch zu dieser Zeit längst motorisierte Pferdestärken gab?

Nun, im zweiten Film von Billy Bob Thornton reiten ein paar wilde Vertreter dieser Spezies durch die wunderschöne Landschaft eines geisterhaften „Westerns“. In Texas leben John Grady Cole (Matt Damon) und Lacey Rawlins (Henry Thomas), junge Männer, die auf einer Farm aufgewachsen sind. Als die Ranch von Johns Großvater verkauft wird, versuchen sie das gewohnte Leben in Mexiko weiterzuführen. mehr lesen / lire plus

folk: Srinivas U.

Mandolin Magic

Mandoline indienne

Un musicien du sud de l’Inde jouant de la mandoline au lieu d’une cithare? C’est de quoi vous déconcerter. Mais à l’âge de 30 ans, le jeune prodige U. Srinivas a déjà un beau palmarès derrière soi, avec un premier disque en 1991 sur „Globestyle“ suivi d’une production „Realworld“. Sur ce nouveau compact Mandolin Magic paru sur le label italien „dunya-felmay“, U. Srinivas nous propose donc six longs morceaux de musique classique indienne du sud. La mandoline plane sur un accompagnement de percussions et de violon. L’apogée de ce disque extrêmement élaboré, mais tout aussi agréable à écouter pour des oreilles occidentales, consiste en un raga de presque 30′ où Srinivas déploie toute sa virtuosité et son génie. mehr lesen / lire plus

jazz: Potter Chris

Gratitude

Talent confirmé

(jitz) – Avec ce premier CD pour un label renommé, le saxophoniste trentenaire Chris Potter joue définitivement dans la cour des grands, même s’il se montre encore très humble envers ses aî nés en dédiant chaque composition à un des maî tres du saxophone de l’histoire du jazz. On avait déjà pu apprécier son discours fluide et son imagination débordante en 1995, lors de deux concerts qu’il joua au Luxembourg, puisque le jazzclublëtzebuerg, en bon défricheur de talents, l’avait engagé à l’époque. Aujourd’hui, les critiques voient en Chris Potter le saxophoniste le plus prometteur de ce début de siècle. mehr lesen / lire plus

classic: Xenakis Iannis

Précison mathématique

(pm) – Iannis Xenakis (1922-2001), le plus scientifique des compositeurs classiques, a créé avec Pléï ades,oeuvre écrite uniquement pour instruments de percussion, un modèle de la composition polyrythmique qu’il maî trisait avec tant de bonheur. Vibraphones, marimbas, xylophones et le sixxen, instrument métallique que Xenakis fit construire spécialement pour cette oeuvre, font émerger une débauche de sons surprenants et passionnants, sons qui balayent l’auditeur dans leur tourbillon, l’entraî nant comme vers une catastrophe inévitable ou un univers tordu. Les percussions de Strasbourg donnent une interprétation subtile et émouvante de cette oeuvre unique où se rapprochent des gammes de la Grèce antique, du Proche-Orient, de l’Indonésie. mehr lesen / lire plus

Poelvoorde Benoît: Les portes de la gloire

S’il est un domaine où Benoît Poelvoorde excelle, c’est bien dans l’art de composer des dialogues percutants. „Les portes de la gloire“, son quatrième film, ne fait pas exception; on y retrouve la patte „Poelvoorde“, soit du tragi-comique dans un milieu socio-économique plutôt démoralisant.

— Affiche —

Le fabuleux destin d’un vendeur de salades

Le grand Ben se réserve, comme à son habitude, le rôle du beauf ou du sale con médiocre à qui on arrive même pas à en vouloir. „L’humour est indissociable de la tragédie. Si ce n’est pas dramatique, ce ne sera jamais drôle. Pour qu’il y ait rire, il doit y avoir un soupçon de peur, de tragédie, c’est obligatoire. mehr lesen / lire plus

latin: Chao Manu

Proxima estacion … esperanza

Ciao Chao

(roga) – Il fallait s’attendre qu’après le succès phénoménal de „Clandestino“, le chanteur galicien-français Manu Chao ne quitte pas sa ligne. Le nouveau Proxima estacion … esperanza est également un enchaî nement de titres latinos avec un bruitage délirant que Manu a rapporté de ses voyages. La petite guitare semi-acoustique de Manu palpite, les rythmes vous font sursauter et danser, les incarts vocaux brésiliens ou algériens augmentent le caractère exotique. Le message pour la „no logo generation“ contenu dans les paroles reste très superficiel, même si l’ironie macabre du „Vacaloca“ est bien trouvée.

Si la legèreté de l’être musical de Manu Chao reste encore soutenable pour cette fois, le prochain compact devra toutefois innover quelque peu. mehr lesen / lire plus

jazz: Redman Joshua

Passage Of Time

Evolution constante

(jitz) – Jusqu’où ira-t-il, Joshua Redman? Lui qui avait commencé sa carrière comme jeune saxophoniste brillant et fringuant, au discours enjolivé qui pourrait plaire à toute belle-mère potentielle, a pris un virage assez brusque. Son disque précédent avait annoncé la couleur, et avec la récente production Passage of time, il devrait faire taire tous ses détracteurs. Son disque est conçu comme une longue suite dont les différents morceaux s’enchaî nent avec cohérence, avec des improvisations collectives, abstraites et étonnamment ouvertes. Les nombreuses tournées ont bien rôdé les musiciens de son quartette de sorte qu’ils retombent à chaque fois sur des bases stables, quelque soit le degré de liberté qu’ils ont atteint durant leurs escapades imprévisibles. mehr lesen / lire plus