Stassen Jean-Philippe: Déogratias

Le maî tre de la narration Jean-Philippe Stassen a créé avec son nouvel album „Déogratias“ un chef d’oeuvre.

Stassen: Déogratias (Dupuis / Aire Libre) / 80 p. / 471 LUF

Ma tête est toute pleine de froid

Au Rwanda, les gens se saluent parfois d’un „Uraho ?“, ce qui veut dire „T’es toujours vivant?“. Cet humour noir est une des nombreuses façons de survivre après le génocide de 1994, dans un pays où tueurs et victimes doivent à nouveau cohabiter dans une atmosphère de paix extrêmement fragile. Malheureusement, beaucoup de survivants, ne sachant vaincre la peine ou la honte, ont fui dans les drogues ou la folie. mehr lesen / lire plus

Luxembourg: ALFA

cuisine française

Dîner au grand-hôtel

(rw 573/01) – Erigé dans les années trente, le bâtiment de l’hôtel-restaurant Alfa marque la place de la Gare avec sa façade art déco, structurée par des balcons alignés et relevée par deux arcades qui surplombent les entrées de l’immeuble. Depuis que le restaurant a rouvert ses portes, l’afflux n’a cessé de croître. Cela tient d’un côté au soin avec lequel a été faite la rénovation: comprenant que des décors „originaux“ peuvent être un attrait, des éléments du décor ancien ont été préservés à l’intérieur du restaurant: on ne retrouve non seulement le sol carrelé ou les jolies lampes, mais aussi le tableau – assez kitsch il est vrai – de J. mehr lesen / lire plus

Lapière Denis et Pellejero Ruben: Un peu de fumée bleue

„Un peu de fumée bleue“ de Denis Lapière et Ruben Pellejero, fruit d’une première collaboration, est un pur moment d’émotion qui, on l’espère, ouvrira d’autres opus à ce couple inattendu de la bande dessinée.

Denis Lapière et Ruben Pellejero, "Un peu de fumée bleue", éd. Dupuis, coll. Aire libre.

Un peu de fumée bleue

Si l’on connaît bien Denis Lapière dans le monde de la BD francophone – scénariste de Mauro Caldi, „La Saison des anguilles“ -, il en va autrement de Ruben Pellejero, plus discret, mais dont on connaît le très beau „Silence de Malka“ (Casterman).

„Un peu de fumée bleue“ nous transporte dans un univers triste et sans espoir, près d’une auberge, au bord d’une route que l’on surnomme „la route des dames“ parce que c’est à cet endroit que passent et repassent les camions qui transportent les prisonniers politiques vers les chambres de tortures. mehr lesen / lire plus

Luxembourg: MARX

bistrots

Sehen und gesehen werden

*l*(rw 559/00) – Marx-Fans entschuldigen sich oft schon im Voraus für diese schlechte Gewohnheit: Sie geben berufliche Gründe an, weshalb sie ein- oder gar mehrmal die Woche hier aufkreuzen. In der Tat: Nicht nur Ministerinnen und Bürgermeisterinnen verirren sich ins Marx, der nette Herr neben Ihnen könnte auch ein Bankdirektor oder ein begehrter Architekt sein. Aber es wäre falsch zu behaupten, das Marx sei elitär. Wer sich ins Mittwochsgewimmel stürzt, wird dort neben dem smarten Bankangestellten auch die gestylte Friseurin, neben der eleganten Rechtsanwältin auch den feschen Elektriker antreffen, allesamt meist jung und durchgestylt. Montags und dienstags geht es beschaulicher zu, da lässt sich an einem der Tresen gemütlich über einem Glas Wein plauschen. mehr lesen / lire plus

Luxembourg: O-BAR

bistrots

Histoire d’O-Bar

(rw 531/00) – Place du Théâtre – quelle tristesse… Oh non, c’est devenu un peu moins vrai. Coincée entre une agence de voyage et le tunnel menant aux Capucins, voilà un petit bistrot qui monte le moral à cette place ô combien râtée. Après un passé de bistrot traditionnel et un intermezzo de bourse de bière, le O-Bar (Dieu sait ce que le nom veut dire) vient de s’établir sur ces quelques mètres carrés, en créant avec quelques coups de baguette un peu de magie et d’atmosphère. Les visages des serveurs sympathiques peuvent vous paraître connus si vous fréquentez le Chiggri ou le Cat Club. mehr lesen / lire plus

Luxembourg: CELADON

cuisine thailandaise

Au royaume des saveurs

(disga 528/00) – Pour les habitué-e-s de la cuisine orientale, il peut paraître superfétatoire que de revenir sur les restaurants thaïlandais qui sont les ambassadeurs de cette magnifique cuisine dans notre pays. Mais pour des passants occasionnels de l’ascenseur du Grund, il peut s’avérer utile de remettre en mémoire que le Restaurant Thaï Céladon au Grund n’a rien perdu de son attractivité. Hormis un service attentif et impeccable et un cadre des plus attachants, c’est toujours cette carte gastronomique qui regorge de trésors à découvrir. Commencez avec une petite salade thaï, qui au premier abord peut vous paraître banale, mais dont les notes subtiles de légumes, de vinaigre et de noix finiront par vous séduire. mehr lesen / lire plus

Luxembourg: CAT CLUB

cuisine française

Auf samtenen Pfoten

(rw 514/00) – Diskret hat im Hollericher Bermuda-Dreieck ein neues Etablissement seine Tore geöffnet. Wer sowohl Interieur als auch Klientel des „Marx“ verabscheut, sollte den „Cat Club“ meiden – wer allerdings ein Faible für die Innenarchitektur Morenos und die Seventies hat und auch mit Yuppies leben kann (oder selbst dazu tendiert), ist dort gerade richtig. Das Restaurant mit Bar, das sich in den ehemaligen Gemäuern der Holzhandlung Clement versteckt, ist derzeit nicht nur für Delfin-Fans „the place to be“. Im Speisesaal, in dem sich auffällig viele Ex-Chiggeri-Bedienstete tummeln, wird französische und thailändische Küche geboten, sogar (wenn’s beliebt) im Liegen zu konsumieren. mehr lesen / lire plus

Luxembourg: CIRCOLO CURIEL

cuisine italienne

Penne, Ravioli, tagliatelle, garganelle…

(rw 457/98) – Si la nouille est une ambroisie terrestre, ses temples deviennent de plus en plus rares. Je ne parle pas des pâtes „miracoli“ que l’on vous sert dans les innombrables pizzerias du Grand-Duché, mais de la vraie nouille italienne. Bien que son culte était d’abord – immigration italienne oblige – situé au sud du pays, il existe cependant depuis des années quelques rares endroits dans la capitale où l’on peut s’y consacrer. L’une d’elle est une institution connue par tous les adeptes de bonnes causes progressistes, par les théoriciens marxistes et les militantes féministes aussi bien que par les écologistes de la première heure: le „Circolo culturale e ricreativo E. mehr lesen / lire plus

Luxembourg: CASA VECCIA

cuisine italienne

L’ancienne „Casa“ a réouvert ses portes

(rw 449/98) – La „Casa“, restaurant-cantine situé en plein milieu du quartier de la gare, fut une véritable institution, dont on se rappelle avec une certaine nostalgie. Les plats de résistance composés de pâtes et de viandes „à l’italienne“, payés à l’avance et servis par des dames en tabliers de cuisine blancs, se dégustaient dans une ambiance située entre buffet de gare et bistrot du coin. Depuis que l’ancien patron a disparu, les localités prenaient leur temps à être retapées. Il y a quelques mois cependant, la „Vecchia Casa d’Italia“ a réouvert ses portes. mehr lesen / lire plus

Luxembourg: NEW WORLD SUPERMARKET

alimentation

Oyster-Flavoured Vegetarian Sauce

(rw 427/98) – Gesundheitsbewusste und Ökofreaks: Weitergehen bitte, es gibt nichts zu sehen! Für die anderen: Hereinspaziert in den Supermarkt Asiens! Zugegeben, wer sich im Bahnhofsviertel zwischen Straßburger Platz und Polizeigebäude in die Rue 1900 verirrt, wird auf den ersten Blick diesen orientalischen Schatzkasten kaum registrieren, präsentiert sich doch die Ladenfront als halbherzig dekoriertes 70er Jahre-Schaufenster.
Und auch der erste Eindruck beim Eintreten kann kaum als überwältigend bezeichnet werden, sehen wir vom leichten Duft nach exotischen Gewürzen ab. Das Discountgeschäft für asiatische Lebensmittel präsentiert sich als recht nüchterner Betrieb. Der harte Strahl der Neonlampen trifft drei Doppelreihen vollgefüllter Regale. mehr lesen / lire plus

Luxembourg: CLUB GUILLAUME

cuisine française

(rg) – En passant Guillaume par les Armes (place des…), on peut à nouveau emprunter le plus joli passage de notre métropole de province. A la place d’un tripot obscur, les patrons du Club 5 viennent d’y installer la lumineuse Brasserie Guillaume. En effet, larges vitres, décor clair avec des éléments d’art déco sans surcharges, grands miroirs: lumière fut dans cet endroit névralgique de la capitale. Le style brasserie à la française plaira aux „white collar“ pour leur pause de midi. Les mets et plats du jour ne réserveront guère de surprises aux habitué-e-s du Club 5. Notons toutefois, outre les légendaires carpaccios et plats de poissons, un choix attrayant de plats végétariens et de cocktails sans alcool. mehr lesen / lire plus

Luxembourg: JUNGLE BAR

cuisine world

Green as Ken can

(rg) – Fini le „Pad’Chichi“, Tarzan Ken ouvre cette semaine le Jungle Bar sous l’enseigne prometteuse „cuisine verte évolutive“. Côté Knuedler, bar africain avec musique genre Touré Kunda. Derrière, le même resto avec décor réussi. Seulement trois viandes sur la carte, par contre, ô surprise agréable, une douzaine de plats végétariens. Nos filles végétariennes ont aimé le dom d’aubergines et les lasagnes au légumes, le feuilleté aux épinards dans une sauce de légumes ou la salade aux chèvres chauds furent impeccs.

Notre avant-première était un peu ternie par le stock spartiate de vins sur une carte par ailleurs intéressante (un vin uruguayen!) et le fait qu’un dessert sur trois faisait défaut (les deux autres étant excellents). mehr lesen / lire plus

Luxembourg: BATUCADA

cuisine latino-américaine

Churrasco & Kachkéis

(rg) – La cuisine latinoaméricaine est à la mode, mais il est plus courant de rencontrer une cantina mexicaine qu’un restaurant à vocation brésilienne. Le Batucada, situé à côté de la sortie du parking St-Esprit, est d’abord un bar latino qui offre une panoplie de cocktails tropicaux. Ensuite, c’est un resto qui propose, outre des spécialités sudaméricaines axées sur le boeuf sans BSE, un choix de plats brésiliens qui attendent d’être découverts. Le plat du jour pour 350 LUF est une option très favorable, les steaks sont magnifiques, les vins un peu chers, mais intéressants. Remarquons un choix attrayant de salades et de poissons. mehr lesen / lire plus

Luxembourg: L’AGATH

cuisine française

(thor) – Eines der wenigen vom Michelin „besternten“ Restaurants hierzulande ist das „L’Agath“ auf Howald.

Während der Sommerferien fanden dort diverse Renovierungsarbeiten im Innenbereich statt. Das Interieur zeigt sich nun in warmen, roten und grünen Tönen, die zu einem freundlicheren Ambiente beitragen. Auch über dem Kochherd gab es Veränderungen, und die neue Speisekarte sowie die Gerichte tragen bereits die interessante Handschrift des Neuzugangs in der Küche. Besonders zu empfehlen sind die mehrgängigen Menüs für jeweils ca. 2.000 LUF.

Teil dieser Menüs ist der legendäre „Chariot de Desserts“ mit u.a. drei verschiedenen „Mousses au Chocolat“. Die Weinkarte lässt nichts zu wünschen übrig und bietet eine gute Auswahl auch an halben Flaschen. mehr lesen / lire plus

Sandweiler: HOFFMANN

cuisine française

(thor) – Es gibt kulinarische Erlebnisse auf die man im Nachhinein gerne verzichtet hätte. So geschehen vor kurzem im Restaurant Hoffmann in Sandweiler.

Das Restaurant ist bekannt für seine Hummerspezialitäten und deshalb war die Wahl schnell getroffen. Das Krustentier schmeckte auch sehr lecker, sowohl „à la luxembourgeoise“ wie „à l’américaine“, allerdings hatte man Probleme es auf dem Teller überhaupt zu finden (für immerhin LUF 2.600).

Bei dem dazu empfohlenen Weißwein vom Château Lynch-Bages konnte man sich dann fragen, ob der Saft aus Trauben oder Holz stammte, so erschlagend waren die Holzaromen.

Aber all diese Pein hatte man ja selbst gewählt. mehr lesen / lire plus