Prise de position : Natierlech !

On y est presque : dimanche, les Luxembourgeoises et Luxembourgeois sont appelé-e-s à s’exprimer sur les trois questions que, entre-temps, tout le monde devrait connaître.

1322Edito_InternetJusqu’à présent, le woxx ne s’est pas encore exprimé collectivement sur le référendum. Certains de nos lecteurs et lectrices nous l’ont même reproché : nous les aurions laissés dans le doute quant à notre position sur les trois questions, et en particulier sur la question du droit de vote des étrangers. Pourquoi avoir laissé planer le doute ?

Parce que le tout noir ou tout blanc ne nous plaît pas. Nous préférons les nuances. Or c’est bien ce qu’un référendum impose : être pour ou contre. Nous avons essayé de contribuer, à notre façon, à un débat équilibré, tout en allant au fond des choses. Et puis tout simplement parce que nous aimons bien pimenter les débats, en y introduisant le doute et la remise en question.

Commençons par la question qui – tant dans la société qu’au sein de la rédaction du woxx – a suscité le moins d’enthousiasme : celle de la limitation des mandats. Honnêtement, la décision n’est pas des plus évidentes. Une limitation des mandats pourrait bien sûr être un outil contre le phénomène des politiciens professionnels pour qui la politique est une fin en soi. D’un autre côté, une telle mesure pourrait amener plus de politiciens compétents à vendre leur âme au secteur privé. Néanmoins, nous pensons qu’un coup de jeune et un renouvellement réguliers ne peuvent que faire du bien. Ne serait-ce que pour empêcher un Juncker II.

En ce qui concerne le droit de vote (facultatif) à partir de 16 ans, nous devons tout d’abord faire notre mea culpa : nous avons beaucoup trop délaissé ce sujet devant l’importance qu’avait une autre question. Désolés pour ça ! Néanmoins, nous avons une position tranchée. Celui qui, à l’âge de 18 ans, s’intéresse à la politique l’a probablement déjà fait deux ans plus tôt. Celui qui, par contre, n’en a rien à cirer à 16 ans aura probablement encore la même attitude à 18 ans. Nous aurions même aimé pousser le débat un peu plus loin sur ce sujet : « Pourquoi ne pas laisser le choix d’aller voter à quiconque en ressentirait le besoin ou l’envie, indépendamment de son âge ? » aurait été une des questions que nous aurions bien abordées.

Quant à « la » question de ce référendum, ceux qui connaissent le woxx depuis longtemps sauront probablement quelle position est la nôtre. Ce n’est pas depuis hier que nous le disons : le droit de vote pour les résidents étrangers est, de par la réalité démographique de ce pays entre autres, une nécessité. Parce que participer à la vie politique du pays où l’on vit ne devrait pas être lié à un bout de papier ni à l’utilisation d’une langue. Parce que c’est l’essence même de la démocratie que de pouvoir décider des lois auxquelles on devra se plier par la suite. Parce que nous ne pensons pas que le droit de vote devrait être un privilège, réservé à une caste toujours plus réduite de « vrais Luxembourgeois ».

Si notre position est tranchée, nos critiques à l’égard des conditions posées ne le sont pas moins : pourquoi exiger un délai de résidence de dix ans ? En dessous de ces dix ans, n’est-on pas concerné par la vie politique ? Pourquoi, d’un autre côté, ne pas réfléchir à plus de participation politique des frontaliers ?

N’oublions pas non plus les questions omises de ce « grand débat », à commencer par celle de la séparation de l’Église et de l’État, résolue, comme c’est trop souvent le cas dans ce pays, par un accord conclu dans les arrière-chambres du pouvoir. Ou encore celle de la monarchie, consciencieusement laissée de côté depuis des années.

Nous pensons que nos lecteurs et lectrices sont assez grand-e-s et assez responsables pour tracer leurs croix aux bons endroits. En ce qui nous concerne, c’est presque par nature qu’on a pas d’autre choix que de dire trois fois « JO ».


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.