Réfugié-e-s : ça repart à la hausse

Contrairement à ce qu’on aurait pu croire suite au fameux accord entre l’Union européenne et la Turquie, l’afflux de réfugiés ne semble pas près de diminuer. Si, au début de l’année, le nombre d’arrivées avait considérablement baissé, comparé à la fin de l’année précédente, il repart de nouveau à la hausse. La courbe du nombre d’arrivées semble poursuivre une évolution semblable à celle de 2015. Rien qu’entre janvier et juillet, il y a eu presqu’autant d’arrivées (1024) que pour les années entières de 2013 (1070) et de 2014 (1091) – des années particulièrement calmes. À la tête des arrivées se trouvent toujours les réfugiés syriens, suivis par les personnes en provenance d’Irak. En termes de décisions prises par la direction de l’Immigration, le nombre de personnes auxquelles on a accordé la protection internationale est en constante augmentation – 37,6 pour cent des décisions prises ont, en effet, été favorables à la reconnaissance du statut de réfugié. 24,9 pour cent des décisions ont été négatives, tandis que dans 28,8 pour cent des demandes ont été jugées irrecevables, la plupart du temps en vertu du règlement Dublin. En même temps, il y a eu, entre janvier et juillet, 286 retours au pays d’origine, dont l’immense majorité des retours dits « volontaires ».


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.