Rentrée scolaire: Si schwätzen Zukunft

Traditionnellement, la rentrée scolaire est l’occasion, pour le ministre de l’Éducation nationale, de présenter les projets à venir. Sauf quand il a déjà épuisé ses munitions avant les vacances scolaires.

1389newseducLa conférence de presse à l’occasion de la rentrée scolaire relève de la tradition. Difficile pour un ministre de l’Éducation nationale de s’y soustraire. Encore plus pour un ministre qui s’appelle Claude Meisch et qui a fait des relations avec la presse l’une de ses priorités. Mais que faire quand l’essentiel a déjà été dit à maintes reprises pour certains sujets ? On change d’emballage et on recommence.

C’est la stratégie qu’a choisie le ministère de l’Éducation nationale en cette rentrée scolaire 2016-2017. Alors que, à quelques points près, tous les chantiers étaient connus – depuis au moins la conférence de presse de fin d’année scolaire -, Meisch a tout de même dû se prêter à l’exercice de la conférence de presse de rentrée scolaire.

C’est donc avec un slogan déjà connu, quoique complété par ses soins, que le ministre a entamé l’année scolaire : « Mir schwätzen Zukunft – plus que jamais ». Perfectionner l’accueil de la petite enfance, moderniser l’école fondamentale et l’enseignement secondaire, voilà les grandes lignes, complétées par une sorte de Sainte-Trinité de l’Éducation nationale : « qualité, différenciation, participation ».

Pour ce qui est de la qualité, Meisch annonce un « changement de paradigme ». Alors qu’au sein de l’accueil et de l’éducation non formelle le rôle de l’État se serait, jusque-là, limité à des aspects techniques, les aspects pédagogiques devraient gagner en importance, et ce « de la crèche jusqu’à la maison de jeunes ». Mais les changements ne se limiteront pas à l’éducation non formelle : des efforts ont été faits et continueront d’être faits pour ce qui est de la formation des enseignants, aussi bien au primaire qu’au secondaire. Ainsi, Meisch a mentionné la création, prochainement à l’université du Luxembourg, du « Luxembourg Center for School Development ».

« Entrepreneurship » à l’école

La « différenciation », mot-clé résumant le mantra « Ënnerschiddlech Schoule fir ënnerschiddlech Schüler », est, pour Meisch, probablement l’aspect qui lui tient le plus à cœur. C’est avec une certaine fierté qu’il est revenu sur l’ouverture de l’école internationale de Differdange (EIDD), premier pas vers une diversification de l’offre scolaire. Et d’annoncer que des négociations tournant autour de l’« entrepreneurship » à l’école seraient en cours entre le ministère et trois lycées.

« L’école a une mission sociale et ne doit pas s’éloigner de la société » selon Claude Meisch. C’est pourquoi la « participation » a été hissée au rang des deux autres mots-clés. La création d’une représentation nationale des parents d’élèves fait partie des chantiers dans ce domaine. Par ailleurs, on aurait entamé des démarches pour impliquer davantage les élèves en tant que partie prenante de la vie scolaire. L’ouverture d’un centre d’éducation politique (« Zentrum fir politesch Bildung ») devrait, elle, être annoncée dans les semaines à venir.

Pas forcément de quoi satisfaire les syndicats d’enseignants. Ainsi, le SEW a émis des critiques à l’égard de la ligne générale de Meisch le jour précédant la conférence de presse de ce dernier. Ses projets pour l’enseignement seraient néolibéraux et destinés à mettre en concurrence les différentes écoles, mais aussi les différents acteurs de la vie scolaire. Des critiques que le ministre dit « ne pas vraiment comprendre, surtout au vu de la bonne collaboration que nous avons pu avoir avec les syndicats sur certains points ». C’est avec une teinte d’ironie qu’il a conclu : « Après tout, un syndicat ne vend pas de cartes de membre en se montrant indulgent avec le ministre. »


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.