Romain Gavras : Le monde est à toi

Au début, on ne sait pas bien à quoi s’attendre. Puis Romain Gavras installe ses personnages, tous un peu dérangés, dans une comédie policière déjantée façon Tarentino assagi. La dérision sert de fil conducteur, avec un pied de nez permanent à la société de consommation. Un drôle de film qui ne se prend pas au sérieux, et tant mieux.

L’évaluation du woxx : XX
Tous les horaires sur le site.


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.