Sarai Walker – (In)Visible

Une jeune femme américaine souffre de son obésité et se cache pour bosser pour un magazine destiné aux adolescentes – elle doit répondre au courrier des lectrices et les encourager à consommer un maximum de produits diététiques. Jusque là rien d’exceptionnel, ne serait-ce que les paradoxes inhérents à notre société contemporaine. Mais la vie de la protagoniste change de fond en comble le jour où elle est contactée par une mystérieuse association de protection des femmes qui la recrute. Avec ses nouvelles compagnonnes elle doit aussi affronter un groupe de terroristes féministes qui prennent leur revanche sur tous les machos de la planète. Vaste programme donc pour ce premier roman de Sarai Walker. Décrit comme un « Fight Club » au féminin, c’est surtout la perspective de la narratrice qui fait tout le charme incongru de ce roman. En effet, rares sont les détectives dans les polars qui ne se battent pas uniquement contre les ennemis extérieurs, mais aussi contre leur propre corps. Une raison de plus de lire cet étonnant roman noir qui – qui sait ? – est peut être le précurseur de toute une nouvelle génération d’écrivain-e-s.


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.