Esch 2022 : Strötgen et Wagner répliquent

Après la conférence de presse houleuse de jeudi dernier où le conseil d’administration de la capitale culturelle a admis avoir lâchement trahi l’équipe coordinatrice, celle-ci réplique par un communiqué de presse.

Conférence de presse houleuse de jeudi dernier avec le conseil d’administration de la capitale culturelle.

S’il y a eu une question qui a déclenché une hilarité un peu nerveuse lors de la conférence de presse chez les membres du conseil d’administration, c’est celle des possibles suites juridiques qu’entendent donner Janina Strötgen et Andreas Wagner suite à la non-reconduction de leurs contrats. Ils verraient cela devant le tribunal, ont-ils fait savoir. mehr lesen / lire plus

Esch 2022 : Perfidia

C’est fait : la politique aura eu raison des deux coordinateurs de la capitale culturelle Esch 2022. Alors qu’on avait promis à la presse la présentation d’un nouvel organigramme, la conférence n’a été rien d’autre qu’un exercice d’enfumage.

Un conseil d’administration visiblement gêné. (©woxx)

« Ce que je suis content que ce soit terminé » : le témoignage d’Andreas Wagner était sans appel. Lui et sa collègue Janina Strötgen venaient de sortir d’un dernier entretien avec les responsables de l’asbl (dont le bourgmestre eschois Georges Mischo est le président et qui compte parmi ses rangs ses collègues Dan Biancalana et Roberto Traversini). mehr lesen / lire plus

Hariko : Multiplication miraculeuse

On l’avait déjà pu lire ici : le projet Hariko à Bonnevoie est sous le rouleau compresseur d’un promoteur immobilier et cherche une nouvelle adresse. Tandis que la Ville de Luxembourg patauge, d’autres alternatives s’ouvrent.

Ce sont les collègues de RTL qui ont mis la nouvelle en ligne : la Croix-Rouge, qui est porteuse de ce projet réunissant des jeunes de moins de 26 ans réfugié-e-s ou non autour des pratiques culturelles et créatives pourrait bien s’imaginer décliner le projet dans les villes d’Ettelbruck et d’Esch-sur-Alzette. Le bourgmestre de la « métropole du fer », Georges Mischo, s’est déjà dit favorable à l’accueil des artistes et de leur « clientèle » dans les bâtiments désaffectés de l’ancienne justice de paix, place du Brill. mehr lesen / lire plus

Esch 2022 : À couteaux tirés

 

Alors qu’à la fin de l’année dernière, Georges Mischo, le tout nouveau bourgmestre de la ville d’Esch, souhaitait la fin des polémiques autour de la capitale culturelle 2022, voilà que c’est lui qui rallume les braises avec une interview dans le Tageblatt.

Ils auront du mal à prendre l’avion ces jours-ci les (encore) coordinateurs Andreas Wagner et Janina Strötgen : difficile en effet de passer le détecteur de métaux avec un tel couteau planté dans le dos. Dans une interview au Tageblatt, Georges Mischo, bourgmestre et président de l’asbl Esch 2022, les a traités « d’écoliers », incapables d’établir un budget qui tienne la route et mal connectés à ses services. mehr lesen / lire plus