Mudam : triés sur le volet

Hier mardi a eu lieu un déjeuner de presse au Musée d’art moderne Grand-Duc Jean, afin de permettre à la nouvelle directrice de faire connaissance avec la presse locale. Le woxx – entre autres – n’était pas invité.

(© Rémi Villaggi)

C’est par des collègues que nous avons appris la nouvelle : Suzanne Cotter, la successeure d’Enrico Lunghi à la tête du Mudam, a invité quelques représentant-e-s de la presse locale pour faire connaissance dans un cadre plus intime. Sauf que cette invitation ne valait pas pour tous les médias. À côté du woxx, le Quotidien et reporter.lu n’ont pas fait partie des « happy few ». mehr lesen / lire plus

Mudam : Marche arrière

Les remous continuent au Musée d’art moderne grand-duc Jean : selon un tweet de source crédible, le musée démentirait le départ du curateur en chef.

(© Hamilton Finlay)

Que ce soit lié à la réunion de crise du conseil d’administration du Mudam qui s’est tenue ce weekend ou non, le job du curateur en chef Clément Minighetti semble être pour le moment sécurisé. C’est ce que confirme sur Twitter la freelance de reporter.lu et ancienne rédactrice culturelle du Wort Marie-Laure Rolland. Le musée parlerait donc d’une « malheureuse rumeur » relayée par plusieurs médias sans vérification…

Reste la question : comment peut-on vérifier une information quand l’administration fait la muette et refuse tout commentaire pendant une semaine entière ? mehr lesen / lire plus

Mudam : Silences assourdissants

Les polémiques autour du Musée d’Art Moderne n’ont fait qu’enfler cette semaine – et le silence de la direction et du conseil d’administration n’aide pas à ramener le calme.

(©Studio Wim Delvoye)

Le seul à lever sa voix dans l’affaire de la chapelle Wim Delvoye, c’est l’artiste lui-même, qui a poussé un grand coup de gueule dans le Quotidien et dans Paperjam au sujet du démontage prévu de son œuvre, fin mai. Une nouvelle que Delvoye aurait eue par voie de presse. Et décidément, selon l’intéressé, ni la directrice artistique du Mudam, Suzanne Cotter, ni le vice-président du conseil d’administration Philippe Dupont, pas plus que le premier ministre Xavier Bettel n’auraient été très loquaces autour du sujet. mehr lesen / lire plus

Mudam : un curateur sur la touche ?

Selon des informations obtenues par le woxx, le Mudam s’apprêterait à se séparer de son curateur en chef – après dix ans de bons et loyaux services.

(© Mudam 2009)

Après l’annonce du démantèlement de la chapelle Wim Delvoye au premier étage du Mudam (créée pour le musée en 2006), qui devrait avoir lieu au mois de mai – et sur lequel le Musée d’art moderne n’a pas encore communiqué, une autre nouvelle risque d’assombrir l’horizon au Kirchberg. D’après une source proche du dossier, la direction, avec l’appui du conseil d’administration, s’apprêterait à se séparer de Clément Minighetti, l’actuel responsable des départements artistique et technique et curateur en chef – cela après plus de dix années de service. mehr lesen / lire plus

Mudam : Madame Cotter, du branding et un fantôme

Ce vendredi matin, sous les fenêtres embuées du hall du Mudam Café, Laurent Loschetter proclamait donc ce que le pays savait de toute façon : Suzanne Cotter sera la nouvelle directrice.

On pourrait presque croire que la radio 100,7 a un nouveau service : celui de la fuite de nominations un jour avant la proclamation officielle. Après Stéphane Pallage comme nouveau recteur de l’université, le service public a annoncé le nom de Suzanne Cotter comme nouvelle directrice du Mudam.

Selon les dires de Loschetter – qui dans une première partie de la conférence de presse affrontait seul les journalistes – l’affaire aurait été vite conclue : « Parmi les trois candidatures retenues sur une shortlist, le comité de sélection avait dès le début une nette préférence pour Suzanne Cotter », a-t-il expliqué. mehr lesen / lire plus

L’honneur perdu d’Enrico Lunghi

La démission du directeur du Mudam ne sera pas le dernier rebondissement dans ce feuilleton désolant et provincial qui met face à face deux approches de la notion de culture opposées.

983lunghi_itwIls l’auront eu par l’usure. Si l’affaire « Lunghi contre Schram » était la – grosse – goutte qui a fait déborder le vase, celui-ci était déjà bien rempli depuis longtemps. Si on voulait établir le commencement des déboires d’Enrico Lunghi avec certains tenants de la scène culturelle et politique du pays, l’année 2001 pourrait constituer une date charnière. Pour l’exposition conjointe entre le Casino et le musée d’Histoire de la Ville de Luxembourg « Luxembourg, les Luxembourgeois », le Casino décide d’exposer la sculpture « Lady Rosa of Luxembourg », de l’artiste croate Sanja Ivekovic. mehr lesen / lire plus