Mouvement zu Rifkin-Kriterien
: Wir wollen mehr!

Der Mouvement écologique hält die griechische Joghurtfabrik und das amerikanische Data Center für nicht nachhaltig. Wir analysieren seine Vorschläge für eine andere Wirtschaftspolitik.

Forstwirtschaft – goldener Mittelweg … oder Holzweg? (Foto: Pixabay/NYTimber/CC0)

Nein zur Joghurtfabrik, nein zu Google? Oder alles nehmen? Wirtschaftsvertreter warnen jedenfalls davor, bei der Diversifizierung allzu wählerisch zu sein. Der Mouvement écologique sieht das anders. „Die Frage ist nicht, ob Luxemburg es sich erlauben kann, Firmen abzulehnen, sondern ob wir die Politik des Weiterwachsens fortsetzen können, mit allen Problemen, die damit verbunden sind“, mahnte Präsidentin Blanche Weber am Montag bei der Vorstellung der Mouvement-Stellungnahme zur Wirtschaftspolitik.

Kleinster gemeinsamer Rifkin

Zur Erinnerung: Mehrere Projekte zur Ansiedlung von Großunternehmen in Luxemburg waren in den vergangenen Monaten wegen der Umweltbelastung in die Kritik geraten. mehr lesen / lire plus

Les retraites luxembourgeoises, une « bonne affaire » ?

Le think tank Idea s’est attaqué à la question des retraites, mais en choisissant un angle original.

« Pensons pensions ! » Le titre fait penser à une pub pour vendre des contrats de retraite complémentaire. Mais l’étude publiée aujourd’hui par la fondation Idea inciterait plutôt au contraire, du moins à première vue. Au bout d’un calcul sophistiqué, ce think tank proche de la Chambre de commerce constate en effet que le rendement de l’assurance-retraite publique luxembourgeoise est excellent : pour différents cas de figure, Idea obtient des taux de rendement par euro investi, pardon, cotisé, allant de 6,54 à 7,45 pour cent par an. mehr lesen / lire plus

Les retraites en débat : Riche avenir

Une étude de la fondation Idea montre que le rendement des cotisations vieillesse luxembourgeoises est excellent. Que faut-il en déduire ?

Vivre d’amour et d’eau fraîche… pourquoi pas ? (Photo : PikiWiki – Israel / צולם ע“י צביקה שיאון / CC BY 2.5)

Payer des cotisations élevées à la caisse des pensions pour recevoir quoi en échange ? Une retraite de misère ? Les doutes sur l’efficacité du système de retraites luxembourgeois font râler de nombreux salariés et salariées. À tort, comme le montre l’étude que vient de publier le think tank Idea. Ce n’est pas la première fois que ce groupe d’économistes, proche pourtant de la Chambre de commerce, fait preuve d’indépendance d’esprit. mehr lesen / lire plus

Réforme des retraites: Travailler après 60 ans ? Oui, mais…

« L’intérêt du régime par répartition est de garantir un niveau de retraite raisonnable par rapport aux revenus d’activité. » Henri Sterdyniak n’aime pas la capitalisation, mais a une conception pragmatique du système par répartition : au-delà des augmentations de cotisations, il n’exclut pas des baisses de prestations et un allongement de l’activité, à condition de maintenir une approche sociale.

woxx : L’augmentation de l’espérance de vie met-elle en danger, comme on l’entend souvent, la viabilité des systèmes de pension par répartition, dans lesquels les retraites sont financées par les cotisations des actifs ?

Henri Sterdyniak : Selon les scénarios catastrophe, les régimes par répartition seraient condamnés à cause du vieillissement de la population qui entraineraît des déficits épouvantables, ce qui conduirait à la faillite du pays, de sorte qu’on ne pourrait plus financer les retraites. mehr lesen / lire plus