La démocratie sans le peuple ? : Référendum, je te hais !

Les effets produits par la démocratie directe peuvent parfois décevoir. Faut-il pour autant se lancer dans des discours séculaires sur la bêtise du peuple ?

Référendum : ils auraient voté oui !
Plutôt que de demander l’avis du peuple, il faudrait demander celui des philosophes, estimait Platon. La démocratie n’est-elle qu’une grosse connerie ? (« L’École d’Athènes », Raphaël, 1510)

Le référendum italien du week-end ressemble à de nombreux autres. À chaque fois, une idée tenue pour progressiste, défendue par l’establishment, est contrecarrée par une mobilisation sur base de discours populistes. Qu’il s’agisse du refus du droit de vote pour les étrangers au Luxembourg, de la sortie du projet européen au Royaume-Uni ou du maintien d’une constitution caduque en Italie, les progressistes modérés sont les grands perdants. mehr lesen / lire plus

Tribune libre : Merci pour les dégâts… durables !

Le colloque interdisciplinaire sur le droit de vote des étrangers organisé à grands frais par la Chambre des députés en ses locaux les 20 et 21 mars derniers, avec l’université, avait un air prémonitoire dans la mesure où il préfigurait le résultat du référendum : l’assistance au colloque des promoteurs du oui s’élevait pour deux députés à un total de quatre heures, les champions du non totalisaient 16 heures, dont une douzaine pour le seul député Kartheiser : le score était donc de 20 à 80 en pourcentage. Comme je présume que l’initiative venait de la coalition gouvernementale, on ne peut pas en déduire que c’était une preuve de sa conviction. mehr lesen / lire plus

Après le référendum : Ignorance Is Bliss

Alors que le CSV rêve de refermer le clivage sociétal révélé par le référendum du 7 juin, la coalition préfère l’ignorer – une attitude peu surprenante, mais potentiellement dangereuse.

(© wikimedia)

(© wikimedia)

Même si le clivage entre « peuple » et « élites » qu’aiment propager les tenants du « 3 x Nee » au référendum n’est pas uniquement à mettre sur le compte de la coalition, il est toutefois clair que l’attitude du camp du oui n’a pas aidé à refréner les ardeurs de ses opposants. Tout au contraire, si la consultation du 7 juin a démontré une chose, c’est que le Luxembourg n’est définitivement pas immunisé contre une campagne populiste de droite, avec tous les relents xénophobes que celle-ci implique. mehr lesen / lire plus

Nach dem Referendum: Rücktritt wäre Rückschritt

CSV und ADR verlangen Konsequenzen nach dem konsultativen Referendum – bis hin zum Rücktritt der gesamten Regierung. Ein Schritt in Richtung mehr Demokratie wäre das allerdings nicht.

Dass die gegenwärtige Koalition sich sogar beim eigenen Wahlpublikum nicht unbedingt beliebt macht, ist nach mehreren Umfragen, den Europawahlen im letzten Jahr und spätestens seit dem Referendum am vergangenen Sonntag nicht mehr anzuzweifeln.

In den ersten Monaten hatten die Koalitionäre es noch einigermaßen hinbekommen, ihr Vorhaben über die eigene Anhängerschaft hinaus zu „verkaufen“. Der Premier erfreute sich durchaus einer gewissen Beliebtheit. Die CSV, die ihren alten Meister noch nicht ganz hatte loswerden können, verharrte im „Motzeck“ und im demoskopischen Tief. mehr lesen / lire plus

Le jour d’après : Onde de choc


Le référendum de dimanche a été un tremblement de terre politique : les électeurs se sont prononcés massivement contre les trois propositions du gouvernement. Un début d’analyse.

Les résultats de dimanche, expression d’un repli identitaire ?

Les résultats de dimanche, expression d’un repli identitaire ?

Sans aucun doute, personne ne s’était attendu à ça. Oui, il était probable que le non allait l’emporter. Oui, il était même probable qu’il allait l’emporter massivement. Mais 78 pour cent ? Les Luxembourgeois se sont décidés massivement contre le droit de vote pour les résidents étrangers, le droit de vote facultatif à partir de 16 ans et la limitation des mandats ministériels.

D’innombrables questions se posent maintenant : était-il trop tôt pour poser la question du droit de vote des étrangers ? mehr lesen / lire plus

Voilà Luxembourg !

Réflexions à chaud sur l’issue du référendum sur le droit de vote résidentiel

Gutt informéiert an de Referendum! Le woxx vous propose cette semaine tout un dossier autour du référendum ! Diese Woche gibt es gleich ein ganzes Dossier zum Referendum! Lorsque l’année dernière, je prenais connaissance des premiers sondages sur le référendum, j’étais agréablement surprise. Surprise, parce que mon image de la société luxo-luxembourgeoise était plutôt celle d’une approche générale assez réservée sinon négative ou encore un fort désintérêt vis-à-vis des personnes sans passeport luxembourgeois. Faut-il conclure du résultat du référendum que le bref espoir soutenu par les sondages d’une modernisation de cette société s’est avéré une illusion ? On en saura plus lors de la réouverture des débats sur la naturalisation.

Quelques pistes sur le fond et la forme de la campagne :

– Les nonistes ne constituent pas un bloc uniforme, il y a différentes raisons de dire non qui coexistent et parfois s’entremêlent : gifle au gouvernement mal-aimé ; envie diffuse de rester « maître chez soi » ; aversion de devoir parler d’autres langues que le luxembourgeois ; ne pas voir l’utilité du droit de vote, alors qu’il y a l’offre de la double nationalité ; des droits politiques vécus comme privilège et non comme devoir citoyen ; dans cette lignée, droit de vote perçu comme expression d’une soi-disant communauté historique « luxembourgeoise » et non comme l’expression d’un projet commun des gens qui vivent ensemble sur un territoire. mehr lesen / lire plus

Référendum : Le « non » populiste

Omniprésent en catimini, mais tabouisé dans les discours : combien y a-t-il de populisme de droite, voire d’extrême droite dans le camp du « non » ? Une question sans réponse univoque.

Screenshot : page Facebook « Nee2015 »

Il y a dans les discussions autour du référendum et surtout dans celles qui concernent le droit de vote des étrangers une affirmation que le camp du « oui » aime insinuer, mais rarement à haute voix : le « Nee 2015 » est populiste, et, encore plus, il est de droite, voire d’extrême droite. Qu’en est-il véritablement ?

Sans vouloir entrer dans les polémiques des uns ou des autres, il convient ici non d’analyser les arguments des nonistes, mais de voir comment ils les articulent et quelle image ils veulent voir véhiculée de leur camp dans le public. mehr lesen / lire plus

Prise de position : Natierlech !

On y est presque : dimanche, les Luxembourgeoises et Luxembourgeois sont appelé-e-s à s’exprimer sur les trois questions que, entre-temps, tout le monde devrait connaître.

1322Edito_InternetJusqu’à présent, le woxx ne s’est pas encore exprimé collectivement sur le référendum. Certains de nos lecteurs et lectrices nous l’ont même reproché : nous les aurions laissés dans le doute quant à notre position sur les trois questions, et en particulier sur la question du droit de vote des étrangers. Pourquoi avoir laissé planer le doute ?

Parce que le tout noir ou tout blanc ne nous plaît pas. Nous préférons les nuances. Or c’est bien ce qu’un référendum impose : être pour ou contre. mehr lesen / lire plus

Nouvelle Constitution : « Vivifier le débat politique »

Interviewé par le woxx, le professeur de droit à l’Université du Luxembourg et spécialiste du droit constitutionnel Luc Heuschling revient sur le référendum, le manque de culture du débat au Luxembourg et la modernisation prévue de la Constitution.

Né en 1971, Luc Heuschling est depuis 2011 professeur de droit constitutionnel et administratif à l’Université du Luxembourg. Depuis sa nomination, il s’est investi dans une analyse approfondie et critique du droit constitutionnel luxembourgeois. (PhOTO : WOXX)

Né en 1971, Luc Heuschling est depuis 2011 professeur de droit constitutionnel et administratif à l’Université du Luxembourg. Depuis sa nomination, il s’est investi dans une analyse approfondie et critique du droit constitutionnel luxembourgeois. (Photo : woxx)

woxx : Vous vous êtes beaucoup investi dans le débat autour du référendum. Serez-vous content quand le 7 juin sera passé et que vous pourrez enfin vous occuper d’autre chose ?
 mehr lesen / lire plus

Referendum: Luxembourgish Angst

Im Vorfeld des Referendums lieferten sich die Parteien eine nationalistische, bevormundende Wahlkampagne. Doch die Debatte um die Mitbestimmung von Ausländern hat den Graben nur vertieft. – Die persönliche (An)sicht einer Nicht-Luxemburgerin …

1322_Regards_Referendum_avt_2

Wenig einfallsreich: Die meisten Parteien spielten in ihren Kampagnen die nationale Karte oder indoktrinierten die WählerInnen mit „Jo“ oder „Nee“. (Fotos: woxx)

Nach Luxemburg zu fahren, war für mich lange mit einem Aufatmen verbunden. Kaum passierte man die Grenze bei Igel/Wasserbillig, wurde der Umgangston freundlicher. Statt mit einem „Fahrschein bit-te!“ angeherrscht zu werden, wurde ich mit einem gut gelaunten „Moien“ begrüßt, stimmte etwas mit der Fahrkarte nicht, wurde schon mal ein Auge zugedrückt, und nicht selten verwickelte mich einer der CFL-Schaffner in einen Plausch. mehr lesen / lire plus

Pro : (Double) nationalité – vraiment une solution ?

referendum2015Avec l’exclusion de 45,9 pour cent (tendance haussière) des citoyens du plan politique national, personne ne peut nier le déficit de la démocratie représentative luxembourgeoise. Ceux qui le font se voilent la face devant la réalité.

En analysant le corps électoral actuel, on se rend vite compte que le déficit de la représentativité est plus profond. L’âge moyen de l’électorat est de 52 ans, alors que l’âge moyen de la population est de 39 ans. La moitié des électeurs sont des non-actifs et, parmi la population active, environ la moitié est employée dans le secteur public.

Un élargissement du corps électoral est indispensable et inévitable à long terme pour garantir une prise de décision législative plus équilibrée. mehr lesen / lire plus

Skeptisch: Viel Getöse um fast nichts

referendum2015

Referenda, so sagen manche, führten zu einer Stärkung der Demokratie. Die Bürger würden direkt beteiligt, könnten mitentscheiden und mitgestalten.

In Wirklichkeit ist der Rückgriff auf Referenda eher ein Zeichen von Flucht aus der Verantwortung, von Mangel an politischer Gestaltungskraft, von Schwäche also. Die Volksbefragung steht eher für eine Scheinbeteiligung und -mitbestimmung und sie kann höchstens eine künstliche Belebung zeitigen. Sie ist eine Art Ablenkungsmanöver und ein Pannendienst wenn allzu viel Sand ins politische Getriebe gekommen ist. Schlimmer noch, sie kann zu einem Werkzeug der politischen Manipulation und Demagogie werden: Man leitet das Volk dorthin wo man es haben möchte, wobei man ihm das Gefühl gibt, dass es selbst bestimmt. mehr lesen / lire plus

Contra: Opruff un d’Lëtzebuerger

referendum2015Mir, déi Fraen a Männer, déi dësen Opruff ënnerschreiwen, wëllen heimat ons déif Suerg ëm d’Entwécklong vun onsem Land am Zesummenhank mat der 2. Fro vum Referendum ausdrécken an ons Matbierger a –biergerinnen invitéieren, sech emol genee unzekucken, wat hei eegentlech um Spill steet. Ons geet et net drëm, Angscht ze verbreeden, mä de Wieleren d’Aen opzeman, fir datt se en informéierte Choix kënne maachen.

Mir invitéieren Iech, léif Matbierger a –biergerinnen, Är Ae grouss opzeman an extrem wuechsam ze sinn, ier Der Iech entscheet an Äert Kräiz um Wielziedel maacht. Mat engem majoritäre JO géif et onsem Vollek nämlech un d’Substanz goen! mehr lesen / lire plus

Claude Frisoni
 : Gare au Disasta !

Avec « Lettre d’amour au peuple qui ne connaissait pas le verbe aimer », Claude Frisoni signe un appel pour le droit de vote des résidents étrangers et livre une fine analyse de la société luxembourgeoise.

1321regards_frisoniÀ 1.750 kilomètres de l’Australie se trouve le Vanuatu. Baptisé Nouvelles-Hébrides par l’explorateur James Cook, l’archipel fut géré, jusqu’à son accession à l’indépendance, conjointement par la France et l’Angleterre. Avec l’indépendance, les Nouvelles-Hébrides deviennent le Vanuatu. Les habitants communiquent entre eux en bislama, langue issue de l’anglais avec des éléments français, mais le pays compte trois langues officielles : anglais, français et bislama.

À quelques centaines de kilomètres du Vanuatu se situe le Vatounu, pays imaginaire inventé par Claude Frisoni. mehr lesen / lire plus

Awunnerwahlrecht: Dürfen oder müssen

Ist das fakultative Stimmrecht für Jugendliche und Ausländer ein Privileg?

1321editoDie Ausweitung des Wahlrechts auf 16- und 17-Jährige sowie auf ausländische EinwohnerInnen, die in den beiden ersten Referendums-Fragen entschieden wird, soll sich in zwei Punkten von dem in Luxemburg geltenden Wahlrecht unterscheiden. Zum einen soll der zusätzlich zugelassene Personenkreis lediglich das aktive Wahlrecht erhalten – das heißt, die Betroffenen dürfen wählen, aber sich selber nicht zur Wahl stellen. Zum anderen ist ihre Beteiligung am Wahlgeschäft freiwillig – zumindest das erste Mal, da sie sich aus eigener Initiative in die Wahllisten eintragen müssen.

Eine ähnliche Regelung besteht bei den Kommunal- und Europawahlen: Wer als hier ansässiger Nicht-Luxemburger die Residenzklausel erfüllt, wird nicht automatisch zur Urne gerufen, sondern muss sich erst in die Wahllisten eintragen lassen. mehr lesen / lire plus