L’accord UE-Turquie vu de Grèce : Exacerbation et solidarité


L’accord entre l’Union européenne et la Turquie s’avère désastreux pour les conditions de vie de milliers de réfugiés. Karolina Markiewicz, qui était en Grèce récemment, revient sur les conséquences humaines d’une politique du chiffre.

1367RegardsGrece2

Impressions du port du Pirée, où sont bloqués quelque 6.000 réfugiés. (Photos : Karolina Markiewicz / Pascal Piron)

Port du Pirée, à une quinzaine de kilomètres de l’Acropole et du Parthénon : ici, les touristes qui fréquentent habituellement le plus grand port maritime de Grèce et qui affluent par milliers ne sont plus seuls. De la « gate 1 » à la « gate 7 », un campement ouvert et sauvage s’est installé. mehr lesen / lire plus

EU-Türkei: Aus 1:1 soll 0:0 werden

Der EU-Türkei Deal ist eine Mogelpackung: Für jeden Syrer, den die Türkei aus Griechenland zurücknimmt, soll ein weiterer in die EU umgesiedelt werden. Doch der Widerspruch liegt schon im Angebot. Denn es gilt nur, so lange tatsächlich Syrer in Griechenland ankommen. Und gerade das soll verhindert werden.

Bahnbrechender Deal: Türkischer Premier Minister Ahmet Davutoglu, EU-Ratspräsident Donald Tusk und EU-Kommisisonspräsident Jean-Claude Juncker präsentieren das EU-Türkei Abkommen zur Migration. (Foto: EU)

Bahnbrechender Deal: Türkischer Premier Minister Ahmet Davutoglu, EU-Ratspräsident Donald Tusk und EU-Kommisisonspräsident Jean-Claude Juncker präsentieren das EU-Türkei Abkommen zur Migration. (Foto: EU)

Leicht würde es nicht werden, ausgerechnet einen Deal mit der Türkei humanitär begründet zu verkaufen, ahnten viele Staats- und Regierungschefs, als sie vor gut zwei Wochen vor die Presse traten.

„Ich freue mich darüber, dass der UNHCR mit an Bord ist“, sagte damals Luxemburgs Premierminister Xavier Bettel unmittelbar nachdem sich die 28 Staats- und Regierungschefs der EU auf ein Abkommen mit der Türkei zur Migration geeinigt hatten. mehr lesen / lire plus

Affaires étrangères : Nous, civilisés

Un homme de bien dans un monde de brutes, voilà la posture de Jean Asselborn. Mais quand on est ministre, cela ne va pas sans une bonne dose de schizophrénie.

« Cela ne nous fait pas avancer d’un seul millimètre. Nous avons besoins d’une responsabilité collective (…) Un ‚upgrade‘ de Frontex est un pas en avant important afin de maîtriser la situation actuelle. » (Jean Asselborn) (Photo : Julia Druelle)

« Cela ne nous fait pas avancer d’un seul millimètre. Nous avons besoins d’une responsabilité collective (…) Un ‚upgrade‘ de Frontex est un pas en avant important afin de maîtriser la situation actuelle. » (Jean Asselborn) (Photo : Julia Druelle)

Dans les talk-shows, il excelle, à sa manière. En tant qu’orateur à la tribune de la Chambre, il ne rivalise pas avec un Jean-Claude Juncker. Mais tout en s’en tenant à un discours méticuleusement rédigé d’avance, Jean Asselborn reste convaincant, et parvient à articuler de petites phrases bien ficelées. mehr lesen / lire plus

Accueil des réfugiés : Des réponses à vos questions

Quelle est la différence entre un réfugié et un demandeur d’asile ? Comment se déroule une procédure d’asile ? Où peut-on s’engager bénévolement ? Le woxx répond à vos questions.

Des réfugiés syriens lors de leur arrivée à Weilerbach. (Photo: Charles Caratini/SIP)

Des réfugiés syriens lors de leur arrivée à Weilerbach. (Photo: Charles Caratini/SIP)

Qu’est-ce qu’un réfugié ?

La définition du terme « réfugié » est régie par l’article premier de la convention de Genève qui stipule que : « le terme de réfugié s’applique à toute personne craignant avec raison d’être persécutée du fait de sa race, de sa religion, de sa nationalité, de son appartenance à un certain groupe social ou de ses opinions politiques », qui se trouve hors du pays où elle doit craindre la persécution et ne peut pas y retourner. mehr lesen / lire plus

Accueil des réfugiés : Qui est impliqué ?

Quels organismes et associations sont impliqués dans l’accueil des réfugiés, au Luxembourg ? Le woxx vous en fournit une liste non-exhaustive.

(Foto: Gabriele Kantel)

(Foto: Gabriele Kantel)

L’Office luxembourgeois de l’accueil et de l’intégration (Olai) gère l’accueil des demandeurs de protection internationale et coordonne les activités des bénévoles.

La Direction de l’immigration, qui fait partie du ministère des Affaires étrangères, traite les demandes de protection internationale.

Le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR) est une agence de l’ONU qui a pour but la protection des réfugiés, apatrides et déplacés internes. Il a un bureau de contact au Luxembourg.

Le European Migration Network recueille et fournit informations et données sur les migrations et les politiques d’asile au niveau européen. mehr lesen / lire plus

Accueil des réfugiés : Dans les coulisses

Le nombre de demandes de protection internationale au Luxembourg a atteint un pic en 2015. Face à l’urgence, services de l’État, associations et bénévoles s’organisent. Un coup d’œil dans les coulisses de ce qui est un enjeu de taille sur le plan logistique et organisationnel.

Faire passer le temps en attendant une décision sur sa demande de protection internationale... 
Parties d’échecs au foyer Saint-Antoine. (Photo : woxx)

Faire passer le temps en attendant une décision sur sa demande de protection internationale… 
Parties d’échecs au foyer Saint-Antoine. (Photo : woxx)

Malgré la pluie battante à l’extérieur, l’ambiance au foyer Saint-Antoine, à Luxembourg-ville, est plutôt joyeuse. Il y a beaucoup de va-et-vient, tout le monde semble affairé. Dans une salle, un groupe de quatre jeunes hommes et une petite fille sont rassemblés autour de deux échiquiers. mehr lesen / lire plus

Réfugiés à Esch-sur-Alzette (épisode I) : 300

Avec leur décision d’installer une structure pour 300 réfugié-e-s au cœur du quartier Neudorf à Esch-sur-Alzette, le gouvernement et la commune sont en train de bouleverser un quartier : pour le meilleur pour certains, pour le pire selon d’autres.

web_x_esch_5

Le pont Neudorf – un héritage des temps industriels

Sauf si vous appréciez de prendre la route nationale pour vous rendre à Kayl, Rumelange ou Dudelange, en traversant Esch-sur-Alzette en tant que non-autochtone, vous ne risquez pas de passer par le quartier Neudorf. Situé derrière le tunnel ferroviaire, il fait un peu bande à part dans l’égrènement des quartiers de la métropole ferroviaire. mehr lesen / lire plus

Accueil des demandeurs d’asile : Être et paraître

Alors que le gouvernement ne cesse de se présenter en champion de l’accueil des demandeurs d’asile, la transposition dans la réalité de ses prétentions s’avère bien plus compliquée.

lfr_conference_presse_171215

(Photo: LFR)

Quand une délégation de députés de la Chambre visitera, ce vendredi matin, à l’occasion de la Journée internationale des migrants, trois structures d’accueil pour demandeurs d’asile, le projet de loi 6775 relatif à l’accueil des demandeurs de protection internationale sera déjà voté. Ce vote bouclera la transposition du « paquet asile » européen (woxx 1257) en droit luxembourgeois. Une transposition entamée, la semaine passée, avec le vote du projet de loi 6779 sur le droit d’asile. mehr lesen / lire plus

Unbegleitete minderjährige Flüchtlinge: Hand drauf

Wer als unbegleiteter minderjähriger Flüchtling nach Luxemburg gelangt, genießt besondere Rechte. In manchen Fällen muss aber zunächst einmal das Alter überprüft werden. Die Methoden, mit denen das geschieht, sind nicht unumstritten.

1345RegardsUMF

Bei Altersfeststellungen wird in Luxemburg vor allem auf Röntgenaufnahmen der Hand zurückgegriffen, die anschließend mit Referenzbildern verglichen werden. (Foto: David Corry)

„Was macht Luxemburg im Fall von sogenannten unbegleiteten minderjährigen Flüchtlingen, bei denen medizinische oder andere berechtigte Zweifel bestehen, ob sie überhaupt noch minderjährig sind?“, wollte der ADR-Abgeordnete Fernand Kartheiser in einer parlamentarischen Anfrage vom vierten September von der Regierung wissen.

„Das Asylgesetz sieht die Möglichkeit vor, im Fall von Zweifeln an der Minderjährigkeit eines Jugendlichen eine medizinische Untersuchung durchzuführen“, heißt es in der Antwort der Regierung. mehr lesen / lire plus

Photographie
 : Se réapproprier sa vie


« De sable et de vent », expo du photographe Vincenzo Cardile, livre un témoignage époustouflant de la vie de tous les jours dans un camp de réfugiés.

1343Expo_Cardile

Dans le champ de tension entre absence de perspectives et réappropriation de la vie quotidienne, Vincenzo Cardile met l’humain au centre de son intérêt.

Des tentes blanches, des vaches et du sable, beaucoup de sable. C’est le décor que pose l’expo « De sable et de vent », actuellement à voir au Centre de documentation sur les migrations humaines (CDMH) à Dudelange. Un ensemble de photographies prises à Mbera, dans le désert du sud-est de la Mauritanie, à la frontière avec le Mali. mehr lesen / lire plus

Réfugié-e-s : Dissiper les craintes


Pour la première fois dans son histoire, l’Asti gère un foyer de réfugiés. Une expérience qui pourrait bel et bien servir d’exemple – tout comme les autres projets d’accueil et de suivi des réfugiés que l’association a présentés cette semaine.

Les représentants de l’Asti et de l’Olai lors de la conférence de presse à Mersch. (De gauche à droite : Marc Piron, Marc Faber, Laura Zuccoli, Laure Amoyel, Sérgio Ferreira.) (Photo : Asti)

Les représentants de l’Asti et de l’Olai lors de la conférence de presse à Mersch. (De gauche à droite : Marc Piron, Marc Faber, Laura Zuccoli, Laure Amoyel, Sérgio Ferreira.) (Photo : Asti)

C’est une première : depuis le 15 septembre de cette année, l’Association de soutien aux travailleurs immigrés (Asti) gère un foyer de réfugiés, à Mersch. Situé derrière la gare, en face du lycée Ermesinde et du Lycée technique pour professions éducatives et sociales, le foyer héberge, en ce moment, 29 personnes. mehr lesen / lire plus

Lampedusa
 : Tellement de vent, si peu d’air

La semaine dernière s’est tenue la septième édition de « LampedusaInFestival ». L’occasion de porter un regard poétique et combatif sur une île symbole.

Concert spontané des deux côtés du hotspot de Lampedusa, le 25 septembre dernier.
 (Photo : Marco Godinho)

Concert spontané des deux côtés du hotspot de Lampedusa, le 25 septembre dernier.
 (Photo : Marco Godinho)

« Lampidusa ». Le nom sicilien de l’île vient du mot grec pour rocher, huître ou torche. Cent treize kilomètres à l’est de la ville de Mahdia, en Tunisie. Cent soixante-douze kilomètres à l’ouest-sud-ouest de Malte, mais 15 fois plus petite avec ses 20,2 kilomètres carrés. Population : 6.304 habitants, rassemblés dans le « paese » (village) qui s’étire entre l’ancien et le nouveau port, dans un abri naturel peu profond au sud-est de l’île. mehr lesen / lire plus

Flüchtlings-Aufnahme zerdenken: Unser Krieg

Menschliche Regungen können sich Politiker eigentlich nur noch in Sonntagsreden leisten. Denn an den Werktagen gilt es, unsere Zivilisation gegen die äußeren Bedrohungen zu verteidigen.

1340edito INTERNET Down_with_usa_mural - Ali Abbas _ Wikimedia _ CC-BY-SA 2.0

(Foto: Ali Abbas / Wikimedia / CC-BY-SA 2.0)

Großzügigkeit ist das Gebot der Stunde. Man fragt sich nur, wie lange die Zeit der mutigen Aufnahmebereitschaft für Flüchtlinge noch dauern wird, und ob danach eine des ängstlichen Sich-Abschottens kommt. Da, wo vorausgedacht, analysiert und doziert wird, bei den politischen und medialen Eliten, ist sowieso längst wieder der so genannte „Realismus“ angesagt.

Dass Menschen, die vor einem Krieg flüchten, die beste Zuflucht nahe ihrem Herkunftsort und unter möglichst guten Bedingungen finden, weiß man seit langem. mehr lesen / lire plus

EU-Grenzpolitik
: Abschied von Europa


In den Zentren der EU wird der Brüsseler Sondergipfel als Durchbruch für eine gemeinsame Flüchtlingspolitik propagiert. An ihrem südöstlichen Rand bilden derweil Chauvinismus und drastische Symbole ein immer verhängnisvolleres Geflecht um die Migrationspolitik.

Auf freiwillige Helfer angewiesen: Auch im serbischen-kroatischen Grenzgebiet, wie hier bei Tovarnik, wurde in den vergangenen Wochen von öffentlicher Seite zum Teil selbst minimale Versorgung mit Wasser und Lebensmitteln nicht bzw. nicht ausreichend gestellt. (Fotos: )

Auf freiwillige Helfer angewiesen: Auch im serbischen-kroatischen Grenzgebiet, wie hier bei Tovarnik, wurde in den vergangenen Wochen von öffentlicher Seite zum Teil selbst minimale Versorgung mit Wasser und Lebensmitteln nicht bzw. nicht ausreichend gestellt. (Fotos: Julia Druelle)

Wer sich an der Grenzanlage 
Drávaszabolc den mit Stacheldraht bewehrten, auch nachts durch Scheinwerfer hell erleuchteten Zaun von der ungarischen Seite aus ansehen will, muss erst an Rita Hirsch vorbei. Ob das gelingen wird, ist allerdings die Frage, denn der Durchgang durch das Ungetüm, das englische Medien schlicht als „hungarian wall“ bezeichnen, wird von einer eifrigen Grenzschützerin in dunkelblauer Uniform bewacht. mehr lesen / lire plus

Réfugiés : assurer la prise en charge à tous les niveaux

Garantir à chaque réfugié le même accès aux soins médicaux et psychologiques qu’aux résidents luxembourgeois, voilà l’objectif de la ministre de la Santé Lydia Mutsch. C’est ce qu’elle a fait comprendre lors d’une visite du centre médico-social situé rue Marshall, près de la gare. C’est là que sont soumis à un examen médical tous les demandeurs de protection internationale qui arrivent au Luxembourg. Si les médecins voient environ 200 personnes par mois en ce moment, « on pourrait prendre en charge jusqu’au double », affirme la ministre. N’empêche, le ministère a préféré engager deux personnes supplémentaires au cas où. Niveau santé, il n’y aurait rien à signaler pour la grande majorité des arrivants, affirme le docteur Weicherding de l’inspection sanitaire. mehr lesen / lire plus