BISTROLOGIE: Nuits d’artistes

S’il avait eu le don de la parole dès la naissance, François Quintus, propriétaire du mythique et populaire Café des Artistes au Grund, aurait certainement pris la commande de la sage-femme. Portrait d’un cafetier passionné et d’un haut lieu de la vie nocturne de la capitale.

Cafetiers dans le sang : Patrick Omes (à gauche) et François Quintus.

A l’heure où le couvre-feu d’une heure du matin se doit d’être réellement respecté, où les endroits charmants et enjoués font place à la vulgarité des « lounge bar » qui pullulent, où l’on permet que les sublimes « Rives » de Clausen soient défigurées par des établissements en carton-pâte-plastique-et-toc, où l’on extirpe avec méthode et cynisme tout charme inhérent à la cité millénaire, quelques bars résistent encore. mehr lesen / lire plus

KUNST: Von anderswo

Seit Jahren reist Lex Gillen ins ferne Australien und lebt dann bei den Aborigines, von denen er auch indigene Kunstwerke erwirbt.

Eine Zeichensprache,
die teilweise nur
von Eingeweihten
verstanden wird.

„Shooting Star in the middle, you see. Shooting Star who is there, after it was made by old rainbow serpent. She made the shooting star with her tongue, you see that long one there? That`s the tongue“. So beschreibt Yidumduma Bill Harney sein Akrylgemälde „Dreaming for Shooting Star!“. Wie in der abstrakten Kunst, deren Bildsprache oft hermetisch verschlossen ist, erschließen sich auch die spirituellen Gemälde der Aborigines, selbst mit Anleitung des Künstlers, nur fragmenthaft. mehr lesen / lire plus

IDENTITE ET HISTOIRE (1): La révolte des clercs

Le second volume de « Lieux de mémoire au Luxembourg » vient de paraître. La méthode s’est affinée, nombre d’articles sont passionnants. Pourtant les porteurs du projet peinent à donner une définition de la mémoire nationale. Peu importe, puisqu’ils ne voient dans la nation qu’une aberration mentale.

Qu’est-ce qui passe le plus mal : une critique sévère ou un compliment malvenu ? En 2007, le premier volume de Lieux de mémoire au Luxembourg (Lieux de mémoire au Luxembourg, vol. 1, Kmec, Sonja / Majerus, Benoît / Margue, Michel / Péporté, Pit (éd.), Luxembourg 2007.) était accueilli très favorablement par le Luxemburger Wort. Dans une critique aux accents barrésiens, le quotidien conservateur vanta en lui un ouvrage « ancré dans la patrie et dans la terre » („In der Heimat und der Erde verankert“, in: Luxemburger Wort, 30 mars 2007, p. mehr lesen / lire plus

ELEKTROPOP: Selbsterfüllung

Santigold ist mehr als ein One-Hit-Wonder: Die Produzentin setzt auf Eigenständigkeit und Eklektismus.

Ist sich ihrer Sache sehr sicher: Santigold.

Jeder Mensch kann mit einer Prise Selbstvertrauen und einer Dosis Willenskraft erreichen, was er will, und sich die Welt, in der er leben will, selber schaffen. Das ist die Aussage allzu vieler Popsongs und Alben der letzten zehn Jahre. Anders als viele ihrer Kollegen lebt die Elektropop-Musikerin Santigold aber genau das mit solch einer Leichtigkeit vor, dass sie Unmengen an Fans aus verschiedensten musikalischen Lagern in ihren Bann zieht.

Die aus Philadelphia stammende Santigold sammelte in den letzen zehn Jahren ihre ersten Erfahrungen als Initiatorin und Sängerin der Punk-Rock-Band Stiffed, bekam aber bald einen Solovertrag. mehr lesen / lire plus

ROADMOVIE: Zum Vögeln nach Spanien

Die belgische Komödie „Hasta la vista“ folgt augenscheinlich einer ähnlichen Logik wie der französische Kassenschlager „Intouchables“. Behinderung und Sex sollen zu einem sommerlichen Roadmovie verwoben werden. Leider bedient sich Regisseur Enthoven aller nur möglichen Klischees.

Leider nur peinlich …

Es hätte gut gehen können. Denn auch wenn der Plot reichlich abgeschmackt anmutet – drei Jungs mit Behinderung wollen nach Spanien in ein Bordell, um Sex zu haben – beginnt „Hasta la vista“ eigentlich vielversprechend, mit einer genau genommen zwar sexistischen, doch ästhetisch gelungen ersten Einstellung: Die Kamera ruht auf den Decolletes zweier am Strand joggender Frauen. Lars (Gilles de Schryver), vom Hals abwärts gelähmt, sitzt auf der Terrasse einer Urlaubswohnung und sieht den beiden sehnsüchtig nach. mehr lesen / lire plus

DOCUMENTATION: i-nerte

« ilux. Identités au Luxembourg », la première exposition temporaire du tout nouveau musée de la forteresse nous parle de – oh, grande surprise ! – notre identité. Un thème tellement ressassé qu’on sent la fatigue des chercheurs qui ont dû la monter.

L’identité, c’est « in ». Tellement même que quand l’université de Luxembourg doit concevoir une telle exposition pour remplir la section des expositions temporaires du flambant neuf musée de la forteresse, ils l’appellent « ilux. Identités au Luxembourg », tout comme « iphone » ou « ipad ». Mais accoler un « i » ne suffit pas à rendre plus accessible ou plus comestible un thème qui par sa seule redondance est devenu d’un lourd quasi insupportable. mehr lesen / lire plus

COMMUNAUTES RELIGIEUSES: Sus aux Sarrasins ?

N’en déplaise à certains, la communauté musulmane devient de plus en plus visible au Luxembourg. Entre hystérie et préjugés, l’opinion publique vacille.

Mercredi dernier, l’archevêque Jean-Claude Hollerich a fait preuve d’une rare ouverture de l’église catholique : il a partagé le repas de l’Iftar avec la communauté musulmane. Un repas copieux servi à la fin de la journée, quand les musulmans croyants rompent avec le jeûne du ramadan. Cet acte porte en lui une double signification : en premier lieu, il sert à « dédiaboliser » un peu cette communauté qui souffre des hystéries et des théories de conspiration à son égard, surtout depuis le 9/11. mehr lesen / lire plus

REGIOGELD: Geldfälscher am Werk?

Wenig erfreut zeigt sich die hiesige Zentralbank über die Einführung des „Beki“, des Regionalgeldes im Kanton Réiden, ab dem 1. Januar 2013.

Das Image des Euro könnte schlechter nicht sein. Sogar Euro-Gruppen-Chef Jean-Claude Juncker tut sich immer schwerer damit, den „Euro“ als Erfolg darzustellen. Ein Nebensatz in einem WDR Sommer-Interview, bei dem er eher beschwichtigend zu erläutern versuchte, dass er einen Austritt Griechenlands aus der Eurozone zwar nicht wünsche, aber als „beherrschbar“ einschätze, ging wie ein Lauffeuer durch die Presse. Dass Juncker zudem betonte, dass „vor dem Herbst“ derartiges nicht passieren würde, wurde als sicheres Indiz dafür gedeutet, dass Griechenland spätestens 2013 zur Drachme zurückkehren werde. mehr lesen / lire plus

Objecteurs de croissance dans la Gaume

Pour la première fois, la rencontre transfrontalière des objecteurs de croissance (OC – principalement francophones) aura lieu en Belgique le weekend du 24 au 26 août. Dans la magnifique région boisée de la Gaume, à Rossignol, les OC auront une nouvelle occasion d’échanger leurs savoirs et leurs pratiques et de renforcer le réseau de la décroissance entre les pays francophones de l’Europe. Le programme comporte un grand nombre d’ateliers tels que « Rendre les terres nourricières au bien commun », « Les fondamentaux de la décroissance »,
« La décroissance, c’est aussi en chiffres », « L’habitat groupé », « Critique du système technicien », « Chorale civique », « Le yoga du rire », « Les monnaies locales », « Le besoin sécuritaire entre utopie et dystopie », « Enseignement et décroissance », « Le pic des énergies fossiles et le Club de Rome », « Plus décroissant que moi tu meurs ou les limites de la théorie », « Energie et population mondiale » (…) Pendant ces trois journées, chaque fois à 9h15, une table ronde est programmée. mehr lesen / lire plus

Somnifères en trop

Dans une récente question parlementaire, le député Jean Colombera (ADR), veut savoir s’il existe des règlements limitant la prise de tranquillisants et de somnifères. En France, le législateur a limité depuis 1991 la durée maximale de prescription à douze semaines pour les tranquillisants et à quatre semaines pour les somnifères. Dans sa réponse, le ministre de la Santé Mars Di Bartolomeo, constate que les dispositions au Luxembourg ont la même finalité que celles en France – mais que l’approche est différente : en adoptant au cas par cas une mesure stricte ciblée sur une molécule, et en soumettant un médicament à la réglementation des stupéfiants avec une délivrance limitée à sept jours. mehr lesen / lire plus

Renvois illégaux

Les promesses n’engagent que ceux qui y croient : cette année, dix demandeurs d’asile ont été renvoyés vers la Grèce. Or, l’année passée, un arrêt de la Cour européenne des droits de l’Homme avait constaté que renvoyer un demandeur d’asile vers la Grèce constituait un traitement inhumain et dégradant, vu les conditions d’accueil et d’hébergement catastrophiques qui règnent dans ce pays. Par la suite, c’est la Cour de justice européenne qui avait interdit aux Etats membres de renvoyer des demandeurs d’asile en Grèce, donnant ainsi l’obligation aux Etats de déroger au règlement « Dublin II », qui prévoit qu’un Etat doit renvoyer un demandeur dans le pays où il a établi sa première demande. mehr lesen / lire plus

WIE GRÜN IST DIE CLOUD?: Server im Sekundenschlaf

Da wir immer häufiger googeln, immer öfter Videos bei YouTube hochladen und dauernd E-Mails verschicken, wächst der weltweite Datenverkehr – und damit auch die Anzahl von stromfressenden Rechenzentren. Es ist höchste Eisenbahn, dass diese sparsamer werden.

Rechnen – und kühlen – rund um die Uhr. Leibniz-Rechenzentrum bei München.

Im April flatterte auf dem Dach der europäischen Amazon-Zentrale in Luxemburg-Grund eine Plakatleinwand mit der Aufschrift: „How clean is your cloud?“ Die Umweltorganisation Greenpeace wollte mit der Aktion darauf aufmerksam machen, dass der Online-Händler seine Serverfarm vor allem mit Kohle- und Atomstrom laufen lässt.

Rechenzentren wie das von Amazon halten das Internet in Gang. mehr lesen / lire plus