ÉLECTIONS SOCIALES: Fourbir les armes

Tandis que le nouveau gouvernement se formera, les élections sociales permettront au monde du travail de renforcer les armes de défense de ses droits.

Nous nous serons à peine remis des élections législatives et des négociations de coalition (peut-être longues) qui suivront, que nous serons à nouveau, au mois de novembre, appelés aux urnes. Enfin ceux d’entre nous qui travaillons au Luxembourg, c’est-à-dire 430.000 personnes. De fait, ce sont les plus importantes élections du pays. Et l’on peut dire sans détour que la Chambre des salariés (CSL) est bien plus représentative que la Chambre des députés. Mais il n’y a pas que la CSL qui renouvelle ses mandats : l’élection se joue également sur le terrain, au sein des entreprises, avec celle des délégations de personnel. mehr lesen / lire plus

UNIVERSITÄT: Selektiv statt kollektiv

Am Samstag feiert die Luxemburger Universität ihr zehnjähriges Bestehen. Für viele Protagonisten eine Success-Story. Doch nicht alle sind zum Feiern aufgelegt.

Nach außen hui, nach innen pfui? Im Gegensatz zum Rektorat zieht die Personaldelegation der Uni Luxemburg eine eher ernüchternde Jubiläums-Bilanz.

Immer wenn in Luxemburg Institutionen, Vereine oder gar Wirtschaftsbetriebe einen runden Geburtstag feiern, wird zur akademischen Sitzung geladen. Aber im eigentlichen Sinne des Wortes „akademisch“ wird die Feier am Samstagvormittag im hauptstädtischen Cercle sein. Eine Woche vor den Chamberwahlen gibt sich dort das Luxemburger „Who is Who“ im Beisein des großherzoglichen Paares ein Stelldichein, das mit einem Gastvortrag des Generaldirektors des Nobelpreisstiftung, Lars Heikensten, geehrt wird. mehr lesen / lire plus

KULTURPOLITIK: „Ich will Kulturministerin werden.“

Mit Sylvia Camarda hat die DP im Süden eine Tänzerin auf ihrer Liste, die mit internationalen Ensembles auf Tournee war, im Fernsehen und auf Facebook präsent ist und die nun in die Politik strebt – mit klaren Ambitionen.

Starke Frau mit Ambitionen bei den Blauen:
Für Sylvia Camarda ist
ihre Tänzerkarriere
so gut wie vorbei.
Nun strebt sie auf der Zielgeraden
das Amt der Kulturministerin an.

woxx: Sie sind Tänzerin und über die Luxemburgische Kulturszene hinaus bekannt. Bei den Wahlen am 20. Oktober kandidieren Sie für die Süd-Liste der DP. Wie kam es zu dem Entschluss, sich politisch zu engagieren?

Sylvia Camarda: Ganz einfach, erstens habe ich meine Tänzerkarriere gemacht, das heißt, ich habe mit großen Tanz-Kompanien gearbeitet und meine Träume als Tänzer realisiert. mehr lesen / lire plus

AMPELGESPRÉICH (III): Sozial, ökologisch, radikal

In Luxemburg noch nicht realistisch, ist eine rot-rot-grüne Koalition in Deutschland rechnerisch möglich, aber politisch nicht gewünscht. In unserer dritten Runde haben wir Dan Kersch (LSAP), Sam Tanson (Déi Gréng) und Tun Jost (Déi Lénk) zusammengebracht, um Gemeinsamkeiten und Unterschiede zu erörtern.

Die KandidatInnen des dieswöchigen Ampelgesprächs v.l.n.r:
Dan Kersch (LSAP),
Sam Tanson (Déi Gréng)
und Frank „Tun“ Jost (Déi Lénk).

Interview: Richard Graf und Raymond Klein

woxx: Wie die Wahlen am 20. Oktober ausgehen, wer am Ende regiert, das weiß niemand. Was ist besser, in der Regierung sein oder in der Opposition?

Dan Kersch: Wir sind lieber in der Regierung, weil man dort am meisten bewegen kann. mehr lesen / lire plus

ITALIEN: Gesten statt Grundrechte

Auch wenn Berlusconi im Parlament eine Niederlage einstecken musste: der Plan von Ministerpräsident Letta, mit einer Vertrauensabstimmung das rechte Lager zu spalten, ging nicht auf. Seine formal linksliberale Partei manövriert Letta konsequent auf einen christdemokratischen und wirtschaftsliberalen Kurs.

Soll die liberale Linke Italiens
aus ihrem Dornröschenschlaf wecken: Matteo Renzi, Bürgermeister von Florenz und Hoffnungsträger des PD (Partito Democratico).

Den ganzen Sommer sorgte sich die italienische Regierung nur um ihren eigenen Fortbestand. Dass immer wieder Flüchtlingsboote kenterten und Menschen beim Versuch, die sizilianische Küste zu erreichen, ertranken, blieb weitgehend unkommentiert.

Erst die Flüchtlingskatastrophe vor Lampedusa sollte den politischen Streit vergessen machen. Ministerpräsident Enrico Letta ordnete Staatstrauer an. mehr lesen / lire plus

FESTIVAL: Un pour tous !

Avec la fin définitive de l’été, la saison des festivals semble être terminée. Pourtant, un petit village gaulois résiste toujours à la tendance : la ville de Tucquegnieux en Meuse qui propose le « Tout pour tous » – un festival à la programmation musclée.

Martiaux, punk et culte : Parabellum.

Alors que les journées se font de plus en plus courtes et que les baromètres commencent tout doucement à déprimer, il est dur de penser à la folie des festivals estivaux qui submergent l’Europe de mai jusqu’à septembre. Cependant, le festival « Tout pour tous », sixième du nom, se prépare à un nouvel assaut sur nos tympans à la mi-octobre avec une affiche qui risque bien de réveiller celles et ceux qui s’étaient déjà mis en hibernation. mehr lesen / lire plus

Lost in Space

90 Minuten Intensität – in Alfonso Cuaróns „Gravity“ kämpfen Sandra Bullock und George Cloony ums Überleben im Weltall und retten dabei das bisher enttäuschende Kinojahr.

Schwerelos in die Katastrophe: „Gravity“ ist mehr als Science-Fiction.

ALFONSO CUARÓN

Eine 13-minutige Sequenz, ohne erkennbaren Schnitt, beraubt uns gleich zu Beginn des Films jeglicher Distanz zu den zwei Hauptdarstellern und den unendlichen Weiten des Alls. Keine langwierige Vorgeschichte, keine komplizierten Raum- und Zeitsprünge sind nötig, um in Weltraumstimmung zu kommen. Auch im weiteren Verlauf verdirbt uns keine schnulzige Romanze den Abend. Von Anfang an greift der Zuschauer ? ganz hineingezogen in den Bann des endlosen Raums – etwas seltener in seine Popcorntüte. mehr lesen / lire plus

INSTALLATIONS: Miroitée

L’exposition monographique que le Mudam consacre en ce moment à l’artiste coréenne Lee Bul est éclectique et complète – en un mot : très réussie.

Certes, le grand hall du Mudam a déjà été décoré de façon plus colorée. Mais « Diluvium », la pièce que
Lee Bul y a installée est sûrement une des premières oeuvres d’art qu’on peut parcourir dans le premier sens du terme, puisque même une affichette invite les visiteurs à le faire. A mi-chemin entre skate-park et parcours, elle est surtout une plateforme à partir de laquelle on peut mieux contempler les sculptures de l’artiste suspendues au plafond. mehr lesen / lire plus

DROGUES: Faire l’autruche

La campagne anti-cannabis a au moins un atout : la discussion sur la politique des drogues refait surface – mais pas dans tous les programmes électoraux.

« Chère police, les dealers vous disent merci pour la publicité gratuite » – ce n’est qu’un des nombreux commentaires négatifs, voire sarcastiques, que l’on peut trouver sous la vidéo de la campagne anti-cannabis de la police présentée cette semaine. Et, sur le fond, ce commentateur a bien raison. Car la vidéo, produite par Andy Bausch, qui devrait pourtant disposer de plus d’expérience dans le domaine si ce n’est pas par la sienne, alors par celle de son ancien acteur fétiche Thierry Van Werweke, est sinon naïve, du moins plutôt floue, voire fausse. mehr lesen / lire plus

Mur méditerranéen

(dv) – « A l’abri de leurs frontières étroitement surveillées par Frontex, derrière le mur érigé à la frontière gréco-turque, protégés par les grillages de Ceuta et Melilla, les Européens s’apitoient sur le sort des centaines d’Africains qui viennent de trouver la mort au large de Lampedusa. » L’Association européenne pour la défense des droits de l’Homme (AEDH), présidée par le Luxembourgeois et ancien président de l’Asti Serge Kollwelter, ne décolère pas face à la politique d’immigration européenne. Les cadavres d’émigrés africains qui jonchent la petite île sicilienne de Lampedusa illustrent à quel point cette politique est un échec et une catastrophe humaine. mehr lesen / lire plus

Atombeihilfen gestoppt

(dw) – Die Förderung von Atomkraftwerken wird
nun doch nicht in  EU-Gesetzen festgeschrieben. Am Dienstag beschloss
das Kollegium der europäischen Kommission, einen entsprechenden
Vorschlag von Wettbewerbs-Kommissar Joaquin Almunia nicht zu
berücksichtigen. In einem Entwurf der Richtlinie für staatliche
Beihilfen im Unweltschutz und in der Energiebranche war von der
Vorantreibung der Entwicklung nuklearer Energie, „insbersondere durch
die Erleichterung von Investitionen“ die Rede (siehe woxx 1225 vom
25.7.2013). Dass dieser Vorschlag nun vom Tisch ist, führt der Grüne
Europa-Abgeordnete Claude Turmes auf die Diskussionen zurück, die in der
Öffentlichkeit um den Entwurf der neuen Richtlinie geführt worden
waren. Im Juli war der vorläufige Text der Presse zugespielt worden. mehr lesen / lire plus

Les médicaments mis à nu

(lm)
– Faut-il jouer la transparence en matière de médicaments ? A côté des
réticences intéressées de l’industrie pharmaceutique, il est indéniable
que cela peut encourager l’automédication – potentiellement dangereuse –
et l’abus de médicaments. A l’âge de Google, cet argument a perdu en
pertinence. Mais il a fallu le scandale du Mediator, médicament qui a
causé des centaines de morts en France, pour faire pencher la balance du
côté de la transparence. Désormais, sur le site medicaments.gouv.fr, on
a accès à une banque de données sur 12.000 produits commercialisés dans
l’Hexagone. Le site se veut pédagogique : en introduisant le nom de
« Temesta », on obtient, en plus de la composition et de la notice
d’emploi, un lien vers la page « Consommation des benzodiazépines : Bien
respecter les règles de bon usage pour limiter les risques dont celui
de démence ». mehr lesen / lire plus

PAUL JORION: Penser au-delà de la crise

Les économistes sont des néolibéraux dangereux ou des professeurs ennuyeux, parfois les deux à la fois. Paul Jorion est différent, par sa façon d’être comme par sa façon de penser.

Les Français, tout cartésiens qu’ils soient, ont le goût des prophètes. C’est que, parmi les « grands hommes » qui font la fierté nationale, à côté de Descartes et de Voltaire, il y a Nostradamus. Pour sa conférence au Luxembourg, l’anthropologue, financier et économiste belge Paul Jorion est annoncé comme « l’un des rares à anticiper, dès 2004, ce qui allait devenir la crise des subprimes » – une description adéquate. Or, la parution de son livre « Vers la crise du capitalisme américain » en 2007, juste avant l’éclatement de la crise, une coïncidence due au hasard, lui vaut d’être considéré en France par beaucoup comme une sorte de « prophète de la crise ». mehr lesen / lire plus

forum questionne la fac

(lc) – Comme chaque mois, le magazine forum propose une vue approfondie sur un thème choisi – et, histoire d’être à contre-courant de l’hystérie électorale ambiante, le numéro actuel se concentre sur la première décennie de l’Université du Luxembourg – un thème abordé aussi dans le numéro du woxx que vous tenez entre les mains. Les contributions au dossier sont éclectiques : tandis que Victor Weitzel questionne « L’université dans la cité européenne », Xavier Poos se demande « Comment intégrer l’Université du Luxembourg dans la Ville d’Esch ? ». Les articles de Mario Hirsch, Dieter Ferring et autres se concentrent plutôt sur les affaires et le fonctionnement interne de ce projet d’avenir. mehr lesen / lire plus

Cargolux : Vieilles erreurs ?

(lc) – Non, cette fois-ci Luc Frieden ne s’est pas mis dans la ligne de mire, mais a laissé le dossier de la reprise des parts de l’Etat dans la compagnie nationale de fret aérien à son collègue responsable du dossier, le ministre du Développement durable Claude Wiseler. Pourtant, la façon dont se sont déroulées les négociations avec les Chinois de HNCA (Henan Civil Aviation Development & Investment) ont rappelé de mauvais souvenirs – vu qu’elle manquaient encore une fois totalement de transparence. Même la direction de Cargolux n’aurait pas été entièrement informée. Assez d’éléments pour activer les sonnettes d’alarme chez les syndicats, l’OGBL en tête. mehr lesen / lire plus