Théâtre : La sexualité heureuse

C’est la deuxième pièce de Philippe Blasband montée au grand-duché en quelques mois, après « Nathalie Ribout » en avril au TNL. « Une liaison pornographique », sous la direction de Marja-Leena Junker au Centaure, est un hymne à l’amour… plutôt jouissif.

1342_Event_Liasion_pornographique

Francesco Mormino et Nicole Dogué, un charisme à toute épreuve dans « Une liaison pornographique ». (Photo : Bohumil Kostohryz)

Cet été, le site de rencontres extraconjugales Ashley Madison a été sous le feu des projecteurs, après avoir été victime de pirates informatiques qui ont révélé les données de certains de ses candidats à l’adultère. Un passe-temps qui semble dans l’air du temps. mehr lesen / lire plus

Photographie/webdocumentaire
 : Ardent


« Le grand incendie » de Samuel Bollendorff est une exposition qui interpelle et met en espace les questions autour du geste de l’auto-immolation.

1342expo

L’endroit où Rémy Louvradoux, employé chez France Télécom avec pour mission de faire la lumière sur les dysfonctionnements et les suicides dans l’entreprise, s’est immolé le 26 avril 2011 – après sa mise au placard totale par ses managers.

« 10 h 12 : Aujourd’hui, c’est le grand jour pour moi car je vais me brûler à Pôle emploi. J’ai travaillé 720 heures et la loi, c’est 610 heures. Et Pôle emploi a refusé mon dossier. 12 h 55 : Je suis allé à Pôle emploi avec cinq litres d’essence pour me brûler. mehr lesen / lire plus

Robert Zemeckis: Tanz zwischen den Twin Towers

In „The Walk“ lässt Regisseur Zemeckis den American Dream noch einmal (auf)leben. Aufwendig in 3-D gedreht, zeigt der Film den berühmten Drahtseilakt zwischen den Twin Towers. Spannungsreich und doch (etwas zu) pathetisch.

1342_Kinorez_The_Walk_1Philippe Petit steht neben der Freiheitsstatue und erzählt verschmitzt, mit französischem Dialekt, von der Erfüllung seines Traums. Dann zoomt die Kamera abrupt zurück in die Vergangenheit, und man sieht den kleinen Akrobaten im schwarzen Rolli und mit Zylinder überall in Frankreich über gespannte Drähte balancieren. Wie von einer kitschigen Postkarte des Quartier Latin abgepaust, wirkt seine Begegnung mit Annie (Charlotte Le Bon), einer zierlichen Frau, die auf einer Mauer sitzend sinnlich ein Lied von Leonhard Cohen singt. mehr lesen / lire plus

Jean-Paul Rappeneau : Belles familles

1342tippÀ 83 ans, Jean-Paul Rappeneau signe une chronique familiale intelligente qui, si elle reprend les codes du téléfilm du samedi soir (ville de province française, lourd passé, héritage difficile, conflits familiaux larvés…), va bien plus loin dans le soin apporté à la réalisation. Le rythme ne faiblit pas, l’humour est bien dosé et la grande scène du festival local de musique classique où tous les acteurs se retrouvent est un très beau moment de cinéma. mehr lesen / lire plus