Art conceptuel : Messe noire


Avec « The Oracular Illusion », l’artiste Élodie Lesourd plonge le spectateur dans son monde particulier entre conceptualisme froid et références au metal extrême.

1345expo

Un lac aux ondes sonores et aux réverbérations macabres…

Ce n’est pas la première fois qu’une exposition au Casino – Forum d’art contemporain explore les liens entre le monde de l’art et celui de la musique extrême, notamment le black metal. Ce fut déjà le cas avec l’exposition collective « Altars of Madness » en 2013, et les goûts personnels du directeur artistique du Casino, Kevin Muhlen – lui-même impliqué dans la scène metal par le biais de son groupe « Soleil Noir » – y sont sûrement pour quelque chose. mehr lesen / lire plus

László Nemes
 : Au cœur du mal

C’était le film choc du Festival de Cannes cette année : « Saul fia », Grand Prix sur la Croisette, plonge le spectateur avec une précision méticuleuse dans le quotidien des Sonderkommandos. Une intention louable freinée toutefois par les partis pris de réalisation.

1345kinoartikel

Pendant 107 minutes, on ne quittera presque pas Saul (à droite) des yeux.

Lorsqu’il s’agit d’évoquer la mémoire des camps d’extermination au cinéma, une figure tutélaire est souvent évoquée : celle de Claude Lanzmann, 89 ans, réalisateur du toujours inégalé documentaire « Shoah ». De la part de ce pourfendeur de « La liste de Schindler », en général opposé au traitement du sujet sous forme de fiction, l’adoubement largement médiatisé du réalisateur László Nemes à l’occasion de leur rencontre à Cannes est surprenant. mehr lesen / lire plus

Marielle Heller : The Diary of a Teenage Girl

1345tippMalgré le titre rébarbatif, l’histoire de la découverte de la sexualité par Minnie Goetze – la jeune héroïne du film, quelque part entre Lolita et activiste féministe – est libératrice et émancipatrice. Peut-être aussi parce que le film se joue dans la Californie des années 1970 et de la post-révolution sexuelle et nous montre combien l’époque que nous vivons est devenue exécrablement pudibonde et conservatrice. mehr lesen / lire plus

Sam Mendes : Spectre

1345tipp2Tout démarre bien dans ce nouveau James Bond, du plan-séquence initial au Mexique à l’épisode romain où Monica Bellucci illumine l’écran en veuve à peine éplorée et où l’agent 007 rencontre enfin le « métaméchant » incarné par Christoph Waltz. Daniel Craig est fidèle à son personnage de Bond moins univoque et fait des merveilles. Et puis Sam Mendes, pas vraiment aidé par ses scénaristes, essaye de relier les ficelles de tous les épisodes précédents sans creuser vraiment l’histoire. Le film devient alors un nouvel exercice de style de théorie du complot que même la jolie Léa Seydoux ne peut faire décoller. mehr lesen / lire plus