Entre Est et Ouest
 : Planéité sans platitude

L’artiste japonais Tomokazu Matsuyama, basé à Brooklyn, avait déjà exposé à Luxembourg en 2013. Le voici de nouveau à la galerie Zidoun-Bossuyt, avec des toiles et des sculptures récentes, toujours à cheval entre Orient et Occident.

1349_Expo

Tomokazu Matsuyama, « In the Midnight Hour », 2015. (Photo by David Laurent, courtesy of Tomokazu Matsuyama and Zidoun-Bossuyt Gallery)

Sous une lune parfaitement ronde dont les contours épousent la forme d’un cadre tout en courbes – ou bien est-ce l’inverse ? -, un joueur de flûte. Sabre au côté, il joue. Le vent accentue les plis de son habit aux motifs floraux et fait voleter sa ceinture. mehr lesen / lire plus

Steven Spielberg : Guerre mi-chaude


« Bridge of Spies », le nouveau film de Steven Spielberg coécrit par les frères Coen, est une déception. Ni vrai thriller d’espionnage ni vrai film historique, il patauge et finit sa course dans une sauce patriotique.

1349kino

Heureusement qu’il nous reste – théoriquement du moins – encore Schengen : Jim Donovan à la frontière avec la RDA.

Jim Donovan est un avocat d’assurances new-yorkais que rien ne prédestinait à devenir un héros de la guerre froide. Et pourtant, les événements entre la fin des années 1950 et le début des années 1960 l’ont mis au centre de l’attention mondiale. C’est qu’en 1957 la CIA met la main sur Rudolf Ivanovitch Abel, un espion soviétique qui se faisait passer pour un peintre à New York. mehr lesen / lire plus

Nanni Moretti : Mia madre

1349tippSans atteindre les sommets de « La chambre du fils », mais avec une atmosphère moins pesante qui se teinte d’humour salvateur (John Turturro en star paumée équilibre une Margherita Buy tout en introspection), le nouvel opus dans le registre grave de Nanni Moretti rappelle que le cinéma italien n’a pas renoncé à s’emparer de sujets profonds.

L’évaluation du woxx : XXX mehr lesen / lire plus