Histoires d’immigré-e-s
 : Eldorado

Le film le plus ambitieux à ce jour sur la communauté lusophone au Luxembourg arrive en salles la semaine prochaine. « Eldorado » retrace les espoirs, craintes, rêves et désillusions de quatre personnes issues de l’immigration.

1362eldorado

Même la désolation la plus totale connaît l’esthétique. « Eldorado » ausculte l’immigration lusophone au Luxembourg – sans fard et sans sentimentalisme. (Photo: © samsa films)

Nous, au Luxembourg,

on trouve encore du travail, camarade.

Mais là-bas on est comme des fourmis

on doit travailler énormément 
pour améliorer notre vie.

On est comme les vagues,

on atterrit là-bas, quelque part,

et on ne se rend pas compte

que le temps passe, camarade. mehr lesen / lire plus

Pol Cruchten
 : Parler de mort ou d’amour ?

« Supplication » de Pol Cruchten transpose avec justesse et dignité les propos de la prix Nobel de littérature Svetlana Aleksievitch sur la catastrophe de Tchernobyl.

1362supplicationLors du Luxembourg Film Fest, après avoir vu le clinquant documentaire « Foreign Affairs » de Pasha Rafiy sur le non moins clinquant Jean Asselborn avec tous ses invités de marque, assis dans la fosse de l’arène des Rotondes, en observation ou observé, il était bien utile de vite aller voir « Supplication », du cinéaste luxembourgeois Pol Cruchten. Cet homme de cinéma qui a réalisé de nombreux films forts et justes (« Perl oder Pica » ou « Never Die Young » pour ne citer que ceux-là) est bel et bien intelligent, c’est une constatation indéniable. mehr lesen / lire plus

Peinture
 : Nostalgie transparente


L’exposition monographique consacrée par le MNHA à H. Craig Hanna démontre qu’il est tout à fait possible de concilier goûts bourgeois et recherche artistique.

1362expoSi le MNHA parle d’un coup de cœur pour l’artiste H. Craig Hanna, au point qu’il a acheté un de ses tableaux les plus monumentaux – « Arrangement of Dancers » – en plus de lui consacrer une exposition, c’est que le peintre américain a tout pour satisfaire les goûts d’une certaine bourgeoisie nostalgique des peintures grand format, pleines de couleurs, sans conceptualité intellectuelle, sans dialectique (apparente) et faciles à saisir. Surtout, comme on l’a déjà dit : en grand, très grand. mehr lesen / lire plus

Chile unter Pinochet
: Enklave deutscher Tugenden

Der Film „Colonia“ will hinter die Kulissen der berühmt-berüchtigten Colonia Dignidad blicken, einer von Deutschen gegründeten Siedlung in Chile, die mit dem Pinochet-Regime kollaborierte. Resultat ist ein spannender Thriller, hinter dem aber der politische Rahmen verblasst.

1362kinoAllzu viele Illusionen sollten sich ehemalige Fans chilenischer Widerstands-Gruppen nicht machen. Denn wer als Linke(r) vom Film „Colonia“ politisches Kino oder eine Reise in die Zeit der Chile-Solidarität erwartet, wird enttäuscht. Der politische Kontext des Ganzen, der Putsch Augusto Pinochets gegen den sozialistischen Präsidenten Salvador Allende 1973, gerät in Florian Gallenbergs Verfilmung zur pittoresken Popkultur.

Hauptpersonen des Films sind die Lufthansa-Stewardess Lena, von der Harry-Potter Muse „Hermine“ (Emma Watson) gespielt, sowie ihr Freund Daniel (Daniel Brühl). mehr lesen / lire plus

Lenny Abrahamson : Room

1362tippPlus qu’un énième « escape movie », le film aborde dans une deuxième partie la difficile réadaptation d’une femme séquestrée pendant de longues années et la découverte du monde par un enfant né en captivité. Une belle performance d’actrice de Brie Larson, saluée par un Oscar, et un touchant Jacob Tremblay pour un film qui émeut sans artifices.

L’évaluation du woxx : XX mehr lesen / lire plus