Paul Verhoeven
 : Not a Funny Game

« Elle » marque le retour au grand écran de Paul Verhoeven, qui cette fois-ci exploite le genre du thriller psychologique. Une demi-réussite avec de belles images, mais sans profondeur.

« Elle » s’entraîne déjà.

« Elle » s’entraîne déjà.

« Elle », c’est Michèle, une femme pour qui le label féministe ne colle plus. Non pas qu’elle soit soumise, mais parce qu’elle n’en a pas grand-chose à cirer. Car pour elle, il n’y a qu’elle qui compte. Sa position à la tête d’une grande boîte de jeux vidéo la remplit tellement que, pour son entourage, elle est devenue une sorte de personnage virtuel – une femme que rien ne peut ébranler, un être au-dessus de la mêlée, une vraie intouchable. mehr lesen / lire plus

Electropop : Code : Quantum


À mi-chemin entre beats electro soutenus et mélodies rock plus feutrées, Quantum Dot marche sur les traces de ses aînés Hal Flavin ou bien encore Say Yes Dog. Le groupe sort son premier album « Deschooling Society » ce samedi aux Rotondes. Entretien avec Philippe Walter, guitariste de la formation.

La nouvelle génération de l’electropop à la luxembourgeoise : Quantum Dot. (Photo : Quantum Dot)

La nouvelle génération de l’electropop à la luxembourgeoise : Quantum Dot. (Photos : Quantum Dot)

Quelles sont les origines de Quantum Dot ?


Le groupe a été créé à Bruxelles où nous étudions tous les trois, mais nous nous connaissons déjà depuis le lycée. À l’époque, nous jouions dans divers groupes, et c’est à Bruxelles que l’idée nous est venue de nous mettre ensemble. mehr lesen / lire plus

Techniques mixtes : Classiques revisités


Le « Second regard », à la galerie Beim Engel, c’est celui porté par l’artiste tchèque Martin Velíšek sur les œuvres de ses éminents prédécesseurs. Un regard qui rend hommage à des peintures du passé tout en les projetant dans le monde moderne.

« La dame à l’hermine » de Léonard de Vinci ? Non, celle de Martin Velíšek avec un chat en plus.

« La dame à l’hermine » de Léonard de Vinci ? Non, celle de Martin Velíšek avec un chat en plus.

Depuis les années 1990, Martin Velíšek a décidé de se consacrer à la paraphrase d’œuvres historiques. Son but ? Interroger les peintures des maîtres anciens et imaginer un récit différent, ancré dans notre réalité d’aujourd’hui. Il utilise donc des techniques artistiques variées, quelquefois même faisant appel à la complicité interactive de l’amateur. mehr lesen / lire plus

Pedro Almodóvar : Julieta

1374flopIl y avait vraiment du potentiel dans cette histoire de disparition mystérieuse d’une jeune fille qui refuse tout contact avec sa mère. Il y a donc de quoi rager qu’un Almodóvar en toute petite forme la filme comme un roman-photo poussif et sirupeux, musique lancinante à l’appui, où seule l’attention pour les détails mérite qu’on s’y attarde un tant soit peu.

L’évaluation du woxx : O
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus