Icíar Bollaín : Arbre de vie


C’est à une belle fable d’été que nous convie la cinéaste Icíar Bollaín avec « El olivo », tout en pointant du doigt les aberrations de notre monde moderne qui néglige les campagnes. Un film qui privilégie l’humain plutôt que le souffle inspiré de la réalisation.

L’apprentissage de la greffe : par-delà les générations, l’olivier fait croître les relations humaines.

L’apprentissage de la greffe : par-delà les générations, l’olivier fait croître les relations humaines.

Dans une société à l’urbanisation galopante, où les moyens de ceux qui travaillent la terre sont réduits chaque jour un peu plus à la portion congrue, même les oliviers millénaires deviennent une marchandise comme les autres. Le grand-père d’Alma le sait bien, qui s’est vu forcé par son fils de vendre un arbre dans la famille depuis des générations. mehr lesen / lire plus

Philippe de Chauveron : Débarquement immédiat

1381flopOn ne peut pas refaire deux fois le coup de « Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu »… Il y a bien quelques moments amusants, mais le film traite un sujet aussi sensible que le drame des réfugiés en Méditerranée par-dessus la jambe, avec des gags éculés.

L’évaluation du woxx : O
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus