James Leader : The Venus Zone

Le Concours littéraire national était consacré l’année dernière à la littérature de jeunesse. C’est sûrement la raison pour laquelle ce roman est estampillé « pour adolescents » : il a en effet remporté le premier prix de cette catégorie. Une classification trompeuse cependant, car malgré le style simple et lisible qui privilégie l’action et les dialogues, il y a une véritable profondeur de réflexion qui s’ajoute à l’intrigue menée tambour battant par James Leader. Si le jeune Thibault s’éprend de sa séduisante (et poétesse) cousine Venus, l’histoire d’amour se déroule tout de même sur fond de kidnapping d’un PDG de multinationale minière avec la ferme intention de « renverser le capitalisme ». mehr lesen / lire plus

Agnès Varda et JR
 : Jeux de regards


Quand les grands esprits se rencontrent : « Visages villages » témoigne de la synthèse de deux personnages atypiques – et produit, aussi à cause de cela, un film exceptionnel.

Un film à quatre mains et aux images uniques.

Comme le suggère le générique qui les présente sous la forme de héros animés, Agnès Varda et JR ne sont pas seulement des artistes connus pour leur œuvre, mais aussi des personnages, popularisés par leur silhouette. Lui, grand garçon de 33 ans portant invariablement chapeau et lunettes noires ; elle, petite dame de 88 ans arborant depuis toujours une coupe au bol désormais bicolore. mehr lesen / lire plus

Rectificatif

Dans notre article sur les élections communales à Esch-sur-Alzette (« Contrastes ») quelques erreurs se sont glissées à propos de la section locale du CSV : ainsi, ce ne sont pas comme nous l’écrivions de « légers remaniements » qui ont été faits à la liste électorale, mais 13 nouveaux candidats qui sont en lice. De plus, le conseiller communal Christian Weis n’a pas remplacé Maddy Hannen, mais Annette Hildgen. Nous prions nos lectrices et lecteurs de nous excuser. mehr lesen / lire plus

Jonathan Demme : The Silence of the Lambs

Puisque la saison estivale n’augure comme toujours rien de bon pour les amatrices et amateurs de films d’un certain niveau, nous nous rabattrons cette semaine sur la Cinémathèque qui a le bon goût de ressortir « The Silence of the Lambs » – œuvre emblématique de Jonathan Demme auquel la Cinémathèque consacre d’ailleurs une rétrospective générale. Donc : prenez rendez-vous avec la troublée agente Clarice, qui doit affronter un des tueurs en série les plus féroces et raffinés de l’histoire du cinéma.

L’évaluation du woxx : XXX mehr lesen / lire plus

Rock indé
 : Arcadiens


Inévitables dans chaque playlist indé qui se respecte, les Américano-Canadiens d’Arcade Fire sont devenus de véritables coqueluches des grandes scènes – au prix d’une certaine perte d’authenticité.

Attention : le cirque Arcade Fire arrive en ville !

Quand on pense musique canadienne contemporaine, ce sont plutôt des singer-songwriters obscurs ou des groupes de post-rock (pour lesquels la scène montréalaise semble disposer d’un réservoir inépuisable) qui viennent à l’esprit – mais pas forcément le rock indé formaté à l’américaine. C’est qu’Arcade Fire ne colle pas vraiment avec l’indé traditionnel ni avec la scène canadienne.

Son histoire extraordinaire débute en 2001 à Montréal, quand l’Américain Win Butler et un pote de l’université McGill, Josh Deu, décident de fonder un groupe. mehr lesen / lire plus

Nation branding
 : À la bonne vôtre !


Un petit rafraîchissement dans la chaleur de l’été ? Direction les Archives nationales, où l’exposition « Onse Béier » entremêle l’histoire d’une boisson populaire et celle d’un petit pays en quête de symboles nationaux liés au plaisir et au partage.

Les flux entre le Luxembourg et les îles Caïmans ne sont pas que financiers : aux Caraïbes, on savoure aussi le savoir-faire brassicole du grand-duché.

« La bière est une boisson populaire et recommandable, pour autant qu’elle ne soit pas altérée, qu’elle soit de bonne qualité et bon marché, et qu’elle ait une faible teneur en alcool. » Lorsque le professeur luxembourgeois Karl Müllendorf écrit ces mots en 1899, le breuvage fermenté à base d’orge et de houblon est considéré comme préférable à l’eau, souvent polluée. mehr lesen / lire plus

G20 et désordre libéral : Liberté pour qui ?

Le G20 ne rassemble pas que des gouvernements démocratiques. Mais au vu des récentes évolutions, on se demande qui mérite encore cette appellation.

G20 à Toronto en 2010. (Photo : Wikimedia / Loozrboy / CC BY-SA 2.0)

« Il convient de noter (…) qu’au Luxembourg les libertés de rassemblement et d’expression sont garanties et encadrées par la Constitution, la Convention européenne des droits de l’homme et la Charte des droits fondamentaux de l’UE. » Voilà la réponse concise du gouvernement à une question détaillée de Fernand Kartheiser sur les manifestations et les campagnes électorales de partis politiques d’autres pays au Luxembourg. mehr lesen / lire plus

Alphabetisierung: Kein Bedarf an Mitleid

Große Mühe beim Schreiben und Lesen? In Luxemburg trifft das längst nicht nur auf migrantische Neuankömmlinge zu. Doch egal, wer betroffen ist: Es gibt keinen Grund, dass es so bleiben muss.

Buchstaben als Angstmacher: Wer Probleme beim Lesen und Schreiben hat, muss meist größte Anstrengungen machen, um dem gesellschaftlichen Stigma zu entgehen. (Foto: Pixabay)

„Es ist nie zu spät, etwas zu lernen.“ Marcel weiß genau, wovon er spricht. Als Mann mittleren Alters ist der Luxemburger noch einmal zur Schule gegangen, um besser lesen und schreiben zu können. Mit Erfolg: Marcel hat sogar eine Autobiographie geschrieben, in der er seine Kindheit und sein Aufwachsen im Heim verarbeitet hat. mehr lesen / lire plus