Optimisation fiscale : Volkswagen – un modèle intéressant

Et encore un cas retentissant d’optimisation fiscale au Luxembourg : le géant de l’automobile allemand Volkswagen aurait utilisé le grand-duché pour s’épargner quelques douloureux paiements.

(Photo : © pxhere)

Décidément, ça ne roule pas bien pour Volkswagen en ce moment. D’abord le scandale du diesel – qui est loin d’être fini -, et puis maintenant les révélations faites par l’EIB (European Investigative Collaborations), le « Spiegel » et le portail Mediapart sur des montages fiscaux au Luxembourg. C’est à se demander si le problème des moteurs n’était pas symptomatique pour toute la boîte, vu qu’elle semble incapable de rouler proprement.

Selon Mediapart, même si l’entreprise a toujours essayé de passer pour une « citoyenne modèle » en matière de fiscalité, comme l’avait déclaré Hans Dieter Pötsch, l’ancien directeur financier du groupe qui préside maintenant son conseil de surveillance, elle semble avoir eu depuis cinq ans au moins un intérêt particulier pour la place financière luxembourgeoise et ses possibilités. mehr lesen / lire plus

Cannabis : le Luxembourg sort de l’âge de pierre

Rebondissement au dernier briefing (le premier depuis une éternité, d’ailleurs) du premier ministre Xavier Bettel. En effet, entre des annonces concernant le plan de gestion des déchets et des recrutements à l’armée, Bettel a confirmé la mise en place d’un projet pilote par accord de principe du Conseil gouvernemental sur l’utilisation du cannabis pour usage médical. Si depuis 2012 le médicament Sativex est autorisé chez certains patients pour le traitement des complications de la sclérose en plaques, cette utilisation sera donc élargie à d’autres pathologies. Si pour Bettel « le cannabis n’est pas un remède », son gouvernement accepte cependant qu’il puisse être prescrit dans des cas où la médecine traditionnelle n’a pas de solution – ce qui concerne toutes les maladies qui provoquent des spasmes, où les bienfaits du cannabis ont été prouvés. mehr lesen / lire plus

Neuer Abfallwirtschaftsplan

Hat Luxemburg ein Abfallproblem? 2014 fielen im Großherzogtum laut Eurostat etwa 0,44 Tonnen Müll pro EinwohnerIn an. Damit liegt das Land etwas über dem europäischen Durchschnitt, produziert aber nicht wesentlich mehr oder weniger Abfall als seine Nachbarn. Nach dem Regierungsrat am letzten Freitag präsentierte Premierminister Xavier Bettel den neuen Abfallwirtschaftsplan – oder auch nicht. Bettel kündigte zwar an, dass der Bericht, der eigentlich schon letztes Jahr hätte fertig sein sollen, den Regierungsrat passiert hat, konnte aber nur wenige Details nennen. Die Abfallvermeidung soll stärker gefördert werden, ebenso wie der Kampf gegen die Lebensmittelverschwendung. Um letztere soll sich eine interministerielle Taskforce kümmern, die sich in einer ersten Phase auf die staatlichen Kantinen konzentrieren wird. mehr lesen / lire plus

Rifkin et la croissance : Écoute ce disque

Peur de la croissance ? Consolez-vous avec la croissance qualitative ! Lors du hearing à la Chambre, le patronat a fait preuve de créativité… à défaut de sagesse.

Au Petit FabLab de Paris, on travaille autrement. Mais où est le patron ? (Photo : Wikimedia / Mitch Altman / CC BY-SA 2.0)

Y a-t-il plus écolo que le patronat luxembourgeois ? Lors du hearing sur le processus Rifkin à la Chambre jeudi dernier, Jean-Jacques Rommes, leader de l’Union des entreprises luxembourgeoises (UEL), a frappé un grand coup. Au nom de dix organisations patronales, il s’est prononcé en faveur « de nouveaux modes de production et de consommation alliant qualité de vie et efficience des ressources ». mehr lesen / lire plus

Insektensterben
: Stiller Frühling?

Es gibt immer weniger Insekten, stellt eine deutsche Studie fest. 
Wie ist die Situation in Luxemburg – und was kann gegen das Insektensterben getan werden?

(Foto: pixabay/TambiraPhotography)

Tote Bienen erregen die Gemüter – wenn andere Insekten sterben, ist der öffentliche Aufschrei jedoch wesentlich leiser. Als Ende Oktober ein deutsches ForscherInnenteam die Resultate einer Langzeitstudie vorstellte, gab es dennoch Schlagzeilen. 27 Jahre lang hatten die ForscherInnen Insekten in Naturschutzgebieten gefangen und die Biomasse gewogen. Sie fanden heraus: Es gibt immer weniger Fluginsekten, in knapp drei Jahrzehnten ging die Biomasse um 75 Prozent zurück. In den Sommermonaten, in denen es eigentlich besonders viel Insekten geben sollte, lag der Schwund sogar bei über 80 Prozent. mehr lesen / lire plus

Y a-t-il une ONG caritative dans la salle ?

Avec les termes d’aide et de développement, des dons sont collectés qui alimentent « une réelle industrie qui brasse littéralement des milliards de dollars par an » : c’est ainsi qu’Etika présente le film « Poverty Inc. ». Le problème, c’est que cela n’aboutit pas : « L’Occident, qui s’est imposé comme protagoniste principal en la matière, installe souvent un modèle paternaliste, dont les résultats à long terme sont parfois mitigés, voire complètement catastrophiques. » Le film illustre des échecs, mais montre aussi ce qu’on peut atteindre en s’y prenant différemment. Il plaide plus particulièrement en faveur d’une sorte d’insertion par le micro-entrepreneuriat, un modèle qui a indubitablement fait ses preuves dans un certain nombre de circonstances. mehr lesen / lire plus

Martin Linster (1956-2017)
: „Politik ass Theater“


De leschte Weekend huet eis déi traureg Noriicht vum Doud vum Martin Linster erreecht. Amplaz vun engem Noruff op e laangjärege Mataarbechter vun eisem Projet drécke mer op dëser Plaz e Portrait vun him aus dem Joer 2004 of. Hien erzielt eis a sengen eegene Wierder, wéi hie säi Beruff a säi Schafe gesäit.



Wie vill duerch d’Stad kënnt, huet de Fotograf Martin Linster bestëmmt scho begéint. De Fotograf vum „Lëtzebuerger Land“, deen ëmmer op der Plaz ass, wann et e politesche Moment ze knipse gëtt, weist elo eng Auswiel vu senge Fotoen aus de leschte Joren.

De Martin Linster war Mëtt den 1990er-Jore Mataarbechter vum woxx-Virgänger GréngeSpoun.

mehr lesen / lire plus

Klimawandel und Aktienwert
: Gewitterwarnung für Unternehmen

Die wirtschaftlichen Folgen des Klimawandels beschränken sich nicht auf die durch Katastrophen verursachten Schäden. Eine Schweizer Firma hilft dabei, die Auswirkungen auf den Unternehmenswert abzuschätzen.

Oliver Marchand hat früher für den Schweizer Wetterdienst gearbeitet. Jetzt untersucht er im Auftrag von Managern und Investoren, für welche Unternehmen morgen die Sonne scheint und bei welchen dunkle Wolken am Horizont aufziehen. (Bildquelle: privat)

Tropische Wirbelstürme entstehen über dem Meer und holen sich ihre Energie aus dem Ozean, dessen Temperatur mindestens 26 Grad Celsius betragen muss. Die entstehenden Windgeschwindigkeiten können über 300 Kilometer pro Stunde erreichen. Tropische Wirbelstürme sind großflächig; ihr Durchmesser kann einige Hundert Kilometer betragen. mehr lesen / lire plus

Venezuela
: Verzweifelte Lage

Keine Lebensmittel, keine Medizin – längst ist in Venezuela die Grundversorgung nicht mehr garantiert. Trotzdem konnten die regierenden Sozialisten die Wahlen gewinnen. Manipulationsvorwürfe blieben unbewiesen, doch selbst Chavisten kritisieren den Klientelismus des Maduro-Regimes.

Mörderische Armut: 
Das Viertel „La Vega“ 
in der venezolanischen Hauptstadt Caracas. (Fotos: Wolf-Dieter Vogel)

Keine Schmerzmittel, keine Blutkonserven, keine Medikamente für die Chemotherapie – jeden Tag, an dem er zur Arbeit geht, erhält Gabriel Romero von seinen Kollegen die gleichen Antworten: „Haben wir nicht“, „Ist gerade nicht vorrätig“, „Gibt es nicht.“

In der Krebsklinik Luis Razetti fehlt es an allem. „Wie soll ich unter solchen Umständen noch Patienten behandeln?“, fragt sich der Arzt. mehr lesen / lire plus

Théâtre
 : Continent noir et Père blanc


Le Centaure ouvre sa saison avec « Mission » de David Van Reybrouck. Une plongée subtile et progressive dans les affres douloureuses d’un pays qui n’en finit pas de souffrir, menée de main de maître par le comédien Francesco Mormino.

Formidable performance pendant 90 minutes de Francesco Mormino dans ce monologue de David Van Reybrouck. (Photo : Bohumil Kostohryz)

Ça commence comme un monologue de théâtre classique. Le père Grégoire, valise à la main, raconte la difficulté des retours au pays, la Belgique, lorsqu’on est installé comme missionnaire en Afrique. Puis il enchaîne sur son histoire, celle qui lui a fait lâcher une petite amie (c’était pourtant « du sérieux ») pour le séminaire des Pères blancs, ces religieux qui se consacrent à l’évangélisation de l’Afrique. mehr lesen / lire plus

Aisling Walsh
 : La vie est un cadre

« Maudie » aurait pu être un nanar sentimental de plus, traitant d’une personne marginalisée qui soudainement se révèle être une grande artiste. Mais ce qu’en tire la réalisatrice et la performance de Sally Hawkins en font un film à voir absolument.

Un mariage heureux après tout. (Photos : outnow.ch)

La vie de Maud Lewis, née en 1903 à Marshalltown, dans la province canadienne de la Nouvelle-Écosse (Nova Scotia), n’a jamais été une partie de plaisir. Orpheline, elle passe sa vie chez sa tante Irma dans la ville de Digby. Une polyarthrite rhumatoïde la hante depuis son enfance, ce qui fait qu’elle ne peut pas bouger correctement ses membres. mehr lesen / lire plus

Exposition collective
 : La robotique pour les modernes


« Theatre of Disorder » s’appelle l’exposition – pourtant bien rangée – de Martine Feipel et Jean Bechameil au Casino. À grand renfort de technologies, le duo d’artistes produit une vision plutôt superficielle des questions liées au progrès et à l’avènement de la robotique.

(Photo : Andres Lejona)

C’est un symptôme connu : chaque fois qu’une société se trouve coincée dans un présent oppressant et plein de menaces, elle a tendance à se projeter soit dans un passé imaginaire, soit dans un futur où la vie sera différente – à force de ne pas être meilleure. On ignore si c’est cette pulsion qui a poussé le duo Feipel et Bechameil à embrasser une thématique futuriste pour leur grande exposition dans les murs du Casino, mais leur vision rappelle furieusement des idées vieilles d’au moins un siècle. mehr lesen / lire plus

Hubert Charuel : Petit paysan

Certains ont décrété le film hitchcockien, cadavre de vache à dissimuler aux autorités fouineuses oblige. Mais Hubert Charuel (qui a été agriculteur) ne cherche pas la beauté glaçante du meurtre parfait ; il évoque avec réalisme et sans apitoiement les tourments d’un petit paysan d’aujourd’hui. Un bol d’air campagnard qui change des superhéros.

L’évaluation du woxx : XX
Tous les horaires sur le site.

mehr lesen / lire plus