L’UE ne pêchera plus au Sahara occidental

La Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) vient de conclure une bataille juridique qui oppose depuis des années l’Europe aux représentants du peuple sahraoui et aux organisations qui luttent pour son autodétermination. Le territoire sahraoui, à l’exception d’une frange qui ne représente qu’un cinquième de sa surface, est occupé depuis les années 1970 par le Maroc. Le royaume n’a par ailleurs jamais reconnu l’indépendance de ses voisins du sud. Or, en 2006, l’UE a conclu un accord de pêche avec le Maroc qui permettait aux flottes européennes de pêcher le long des côtes marocaines, moyennant rétribution à payer au Maroc. mehr lesen / lire plus

Le Luxembourg se solidarise avec les indigènes

La convention 169 de l’Organisation internationale du travail ou Convention relative aux peuples indigènes et tribaux, adoptée en 1989, établit d’importantes lignes directrices pour favoriser l’autodétermination de tout peuple indigène et éviter sa discrimination. Le peu de soutien qu’a connu la convention à la suite de son adoption a fait que le processus de ratification n’a été déclenché qu’en 2008. Jusqu’à mardi dernier – où la Chambre des député-e-s a voté à l’unanimité pour la convention –, seuls 22 États avaient procédé à la ratification. Parmi les absents notamment, des États avec d’importants peuples indigènes comme les États-Unis, le Canada, la Russie ou l’Australie, mais aussi la Suède et la Finlande. mehr lesen / lire plus

Post-hardcore 
: Encore une ronde

Un des groupes phares des années 1990 à 2000 est de retour : At the Drive-In avait révolutionné le rock avant de se séparer… et de se retrouver pour le grand bonheur de leurs fans.

Dynamisme et précision définissent les live
d’At the Drive-In.

Originaire d’El Paso, là où un certain Donald Trump croit toujours qu’il va ériger un mur dont personne n’a besoin, rien ne prédestinait le groupe fondé en 1994 à changer la face du rock contemporain. Et il faut dire que pendant longtemps, ça n’en avait pas l’air non plus – le succès n’étant pas immédiat. Les premiers membres – le guitariste Jim Ward et le chanteur Cedric Bixler-Zavala – essayaient tant bien que mal de survivre de leur musique quand sortait leur premier EP « Hell Paso » en 1994. mehr lesen / lire plus

Exposition monographique : Un zeste de folie


Il avait animé le pavillon luxembourgeois à la Biennale de Venise fin 2017 : Mike Bourscheid est accueilli cette année par la galerie Nosbaum & Reding, à Luxembourg, avec son nouveau projet déglingué, « No Lemon, No Melon », et quelques-unes des œuvres exposées à Venise. Toujours aussi décalé, toujours aussi réjouissant.

Cousin luxembourgeois du chanteur français Philippe Katerine pour l’univers pop, Mike Bourscheid aime les fruits, tout comme lui. Pas de bananes ici mais du citron et du melon, dans son exposition « No Lemon, No Melon ». Quelques semaines après son passage à la Biennale de Venise, avec son travail « Thank You so Much for the Flowers », il débarque chez Nosbaum & Reding. mehr lesen / lire plus

Craig Gillespie:
 Aufs Eis gefallen


Die wechselnden Perspektiven, die Vernachlässigung der Figur Nancy Kerrigans und die selbstreflexive Distanz machen es schwer, sich auf „I, Tonya“ einzulassen – und nachzuvollziehen, was Regisseur Graig Gillespies und Drehbuchautor Steven Rogers uns eigentlich erzählen wollen.

Nicht gerade eine Eiskunstlauf-Prinzessin – Tonya Harding geht es um den Sport, nicht um die Outfits.

Es muss etwas ganz Besonderes gewesen sein, es live mitzuerleben, als die aus der arbeitenden Klasse stammende Tonya Harding (Margot Robbie), erst 1992, dann 1994 die Vereinigten Staaten von Amerika bei den Olympischen Winterspielen im Eiskunstlauf vertat. Qualifiziert hatte sie sich vor allem durch einen Sprung: Als erste US-Amerikanerin meisterte sie nämlich 1991 einen Dreifach-Axel in einem Wettbewerb. mehr lesen / lire plus

Ryan Coogler : Black Panther

Si l’exotisme tant décrié par certains critiques est tout simplement inhérent au genre du film de superhéros, il n’empêche que « Black Panther » est une vraie machine à combattre les clichés : un superhéros noir venant d’un pays africain dont l’avancement technologique devance tout ce que nous connaissons et dont les généraux sont tous féminins. Cela dit, le film ne dépasse pas les clivages classiques du manichéisme hollywoodien – malgré quelques pointes d’humour inattendues.

L’évaluation du woxx : X
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus