Hip-Hop:
 Ten Years After


Kaum zu glauben, aber wahr: Die Hip-Hopper von de Läb sind erwachsener geworden: Jedenfalls sieht ihr Projekt „De Läb Orchästra“ so aus.

Orchestral und lässig zugleich: Nur das lange Herumexperimentieren im „Läb“ macht diese Kombination möglich. (Foto: ffys.eu)

Es ist eigentlich egal, wo innerhalb Luxemburgs die Bühne steht, aus deren Lautsprechern die klassische De Läb-Frage dröhnt, denn überall im Land kennt man die Antwort auf: „Wer ist im Haus?“. Klare Sache natürlich: „De Läb ist im Haus“. Heute Abend allerdings findet etwas Besonderes im Hause De Läb statt. Vielleicht werden sogar Luftballons am Eingang zur Rockhal hängen, denn bei diesem Anlass darf man schon einmal etwas sentimental werden: Die bekannteste Hip-Hop Formation Luxemburgs wird zehn Jahre alt. mehr lesen / lire plus

Naomi Kawase 
: Il était une fois la lumière


Avec « Hikari », Naomi Kawase fait le pari de filmer une allégorie poétique sur la lumière. Même si elle ne peut éviter les maladresses, la réalisatrice prouve une nouvelle fois la force de son regard.

Un film qui célèbre la lumière… y compris celle, blafarde, d’un métro la nuit. (Photos : Haut et Court)

Dur labeur que celui d’audiodescriptrice de films. Misako Ozaki en sait quelque chose, elle qui travaille d’arrache-pied à l’écriture des descriptions sonores du nouveau long métrage d’un cinéaste reconnu : une séance est en effet prévue pour des personnes atteintes de déficience visuelle. Misako s’implique énormément, mais les séances de visionnage de son travail donnent lieu à des opinions négatives sévères, quoique poliment exprimées. mehr lesen / lire plus

Robert Schwentke: Der Hauptmann

Robert Schwentkes Verfilmung einer realen Begebenheit in den letzten Tagen des Krieges ist ein atemberaubender Film geworden. „Der Hauptmann“ kennt keine Moral, nur das eigene Überleben, auch wenn er dafür Massaker begeht. Dieser Film müsste eigentlich für jede Pflicht sein, die blöd über unsere „westlichen Werte“ schwafeln – denn im Krieg kommen die sicher abhanden.

Bewertung der woxx : XXX
Alle Uhrzeiten finden Sie hier. mehr lesen / lire plus

Exposition collective
 : Des Gorgones 
aux tasses de café


Consacré à la sérigraphie et à la gravure, l’épisode 10 de la première saison du projet « Intro » à la galerie Beim Engel reflète – du meilleur au pire – les tendances dans les deux disciplines.

Depuis qu’en juin 2017 le ministère de la Culture, d’ailleurs propriétaire de la galerie, s’est enfin résolu à y apporter un concept, les choses ont un peu changé au Konschthaus Beim Engel. Une meilleure communication (pourtant toujours pas de site web pour la galerie et pas de photos envoyées à la presse), des ateliers et une certaine régularité témoignent des efforts d’amélioration. Pourtant, le fait que le lieu n’accueille que des artistes du cru laisse songer qu’il pourrait s’agir d’une version miniature de la « galerie nationale » rêvée par Xavier Bettel, ministre de la Culture. mehr lesen / lire plus