Tania Hoffmann : Verwiesselungsgefor

1326kulturtipp2Pas forcément facile d’apprendre le luxembourgeois pour un étranger résident, même si les récents événements au grand-duché ont fait revenir ce thème sur le devant de la scène : une méthode complète d’auto-apprentissage de qualité manque encore, malgré la récente parution d’une méthode « light » de l’excellent éditeur Assimil ; la disparité de niveau dans les cours dispensés dans les communes, sans examen de passage au niveau supérieur, n’aide pas à progresser ; les cours de l’Institut des langues sont difficiles à obtenir… Certaines associations tirent leur épingle du jeu mais avec des horaires limités, telle Moien asbl (woxx 1281), et pour le reste l’autodidacte doit jongler avec plusieurs bonnes et moins bonnes ressources, s’il n’a pas la chance de se voir payer un cours personnalisé. Certains enseignants grand-ducaux y ont trouvé une niche, comme Jérôme Lulling qui alterne entre le sérieux Luxdico (coécrit avec François Schanen) et le recueil de blagues. Tania Hoffmann, formatrice indépendante auprès du ministère de l’Éducation et de l’Université, fondatrice de Let’z Learn Luxembourgish, se lance elle aussi dans le grand bain des livres d’apprentissage avec « Verwiesselungsgefor ». Ce petit opus regroupe 36 paires de mots presque homophones pour lesquels un accent ou une lettre marquent la différence de sens. Chaque paire est traduite en français, allemand et anglais et illustrée de cliparts facilement interprétables. L’ensemble est un petit livre qu’on feuillette agréablement et qui sans nul doute permet de graver en mémoire le contenu. Dommage qu’il n’y ait pratiquement pas d’exemples de phrases et que les cliparts soient aussi standard – pour le prix, on aurait souhaité avoir des illustrations plus originales. L’ouvrage peut néanmoins se révéler utile pour le picorage des apprenants sérieux… et peut-être même pour les locuteurs natifs qui persistent à écrire Daach au lieu de Dag !
Tania Hoffmann, « Verwiesselungsgefor », E-Publi GmbH, disponible auprès de l’auteure à l’adresse luxembourgish@letz-learn.lu (15 € + frais d’envoi) ou sur le site web d’E-Publi.


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.