Tesla : pile-poil pour les énergies renouvelables

Remplacer entièrement l’électricité à base d’énergies fossiles par de l’énergie renouvelable ? Impossible, a longtemps été la réponse des experts. Elon Musk est sur le point d’apporter un démenti cinglant à ce gros mensonge, explique l’environnementaliste Tim Hollo dans le « Guardian ». Il compte sur le fondateur de Tesla pour assurer le bon fonctionnement du réseau de l’état fédéral d’Australie-Méridionale, critiqué par le lobby fossile pour sa dépendance aux énergies renouvelables. La difficulté est que même si le vent et la lumière du soleil suffisent amplement pour couvrir en quantité la consommation annuelle, cette électricité n’est pas forcément produite au moment où l’on en a besoin. Il faudrait pouvoir stocker la production excédentaire aux heures creuses pour l’injecter lors des pics de consommation – ce qui est possible à petite échelle, mais difficile pour une région d’un million et demi d’habitants. L’installation prévue par Musk va stabiliser le réseau à partir d’octobre, sinon il s’est engagé à ne pas la facturer. Il s’agit d’une pile au lithium géante couplée à une ferme éolienne, d’une capacité équivalente à 2.000 piles de voitures Tesla. De quoi freiner les ardeurs des champions australiens d’un retour aux centrales à charbon, et accélérer la transition énergétique partout dans le monde… si ça marche !


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !

Flattr this!

Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.