Transport de nuit : une petite victoire

« Nuechttransport, Yes We Can ! » jubilaient les « Jonk Gréng » cette semaine. Le ministre des Infrastructures, François Bausch, avait annoncé, dans sa réponse à une question parlementaire de Max Hahn (DP), que deux trains supplémentaires allaient circuler sur les lignes ferroviaires 10 et 60, entre minuit et six heures du matin. Une concession aux organisations de jeunesse des partis du gouvernement : les « Jonk Gréng », les « Jonk Sozialisten » et les « Jonk Demokraten » avaient demandé, fin décembre, la mise en circulation de deux trains supplémentaires sur chaque ligne la nuit, afin d’élargir l’offre de mobilité pour les jeunes. Si l’offre ne concernera, dans un premier temps, pas toutes les lignes, les usagers des deux les plus fréquentées, à savoir celle qui relie Luxembourg-ville à Ettelbruck et Troisvierges ainsi que celle qui relie Luxembourg-ville à Bettembourg et Esch, pourront profiter de cette amélioration à partir de décembre, et si possible avant, selon un tweet du ministre. Une petite victoire pour les organisations de jeunesse : « Je pense que cela représente un progrès par rapport à la situation actuelle », a déclaré Paul Matzet des Jeunes Verts. « Nous espérons bien sûr que les autres lignes suivront. » Et d’ajouter : « Maintenant, c’est aux communes de devenir actives et de mettre en place, par exemple, des navettes vers la gare la plus proche. »


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.