Une taxe pour aider les SDF

Une majorité de 60 % des habitants de San Francisco s’est prononcée en faveur d’une taxe pour les entreprises.

À l’avenir, les entreprises avec un chiffre d’affaires annuel de plus de 50 millions de dollars devront verser 0,5 % de leurs recettes aux SDF. Les initiateurs espèrent ainsi récolter jusqu’à 300 millions de dollars par an pour subvenir aux besoin en logement et en soutien psychologique pour environ 5.000 personnes . Dans cette ville de 900.000 habitants, qui accueille des géants de la tech comme Twitter, Airbnb ou encore Uber, environ 7.500 personnes vivent dans la rue, alors que le coût du logement explose. La campagne avait reçu de nombreux soutiens, y compris dans l’industrie. L’administration de la ville, quant à elle, craignant des relocalisations d’entreprises, se contentait de mettre en avant les 250 millions de dollars qu’elle dépense déjà chaque année pour aider les sans-abri.


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged , , , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.