« Wäerteunterrecht » – Meisch tendrait vers la religion

Après avoir été pris à partie assez violemment par le Cercle de coopération des associations laïques sur son inactivité et le manque de transparence dans le dossier de l’enseignement aux valeurs – dont la seule chose dont on peut être sûr est qu’il aura une année de retard -, Claude Meisch a réagi. Sur les ondes de la radio publique 100,7, il a non seulement admis que son ministère avait continué à embaucher des théologiens, mais aussi que le groupe de travail sur la nouvelle matière n’était toujours pas d’accord sur la question de savoir si la philosophie ou les religions devraient avoir le lead. Le ministre a ajouté que, au cas où aucun arrangement ne pourrait être trouvé, ce serait à la politique de trancher et que la possibilité que les religions aient la primeur ne serait pas exclue.


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.