Witold not amused

1351gewoxxtWitold_Waszczykowski_Sejm_2015Le ministre des Affaires étrangères de Pologne n’aime pas les propos de son homologue luxembourgeois. « Suite aux récentes critiques et (aux) interprétations erronées formulées par Monsieur le Ministre Jean Asselborn à l’égard du nouveau gouvernement polonais (…) Monsieur Witold Waszczykowski, Ministre des Affaires étrangères de la République de Pologne reste à disposition de la presse luxembourgeoise en vue d’un éventuel interview qui permettra aux lecteurs de votre journal (de) prendre connaissance de l’état réel de la situation actuelle en Pologne», nous écrit la chargée d’affaires de l’Ambassade de Pologne à Luxembourg. L’« état réel de la situation actuelle » doit être désastreux, si le ministre pense devoir en faire état par un entretien précommandé. Ou bien son opinion sur le rôle que doit jouer la presse est encore plus réactionnaire que même Asselborn n’aurait pu le croire : N’être que le relais des positions officielles et surtout s’abstenir de toute critique. Même si on apprécie sa position, la nouvelle que la Pologne est en train de virer à l’ultra-droite autoritaire ne nous est pas parvenue par Jean Asselborn, mais bien par des journalistes polonais pas (encore) muselés.


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.