Woxx online : Accompagnez-nous !

Le woxx étend sa présence en ligne dans une logique de complémentarité entre web et papier. Et veut devenir le média de référence pour tout ce qui a trait à la culture alternative, à l’écologie politique et aux idées progressistes.

(Photo : woxx)

Ceux parmi nos lecteurs et lectrices qui nous suivent sur l’internet et sur les réseaux sociaux l’auront remarqué : depuis bientôt trois semaines, nous y sommes beaucoup plus actifs qu’avant. Non seulement nous mettons en ligne des articles plusieurs fois par jour, mais en plus, nous avons introduit plusieurs nouveaux formats. C’est que le 1er novembre, nous avons lancé notre nouveau projet « online ». Sans grande communication au départ, puisqu’on s’était donné quelques jours pour bien effectuer la transition et roder la machine.

Le moment est venu, chers lecteurs, chères lectrices, de vous faire part des changements déjà opérés et de ceux encore à venir.

Désormais, vous pourrez trouver du contenu actuel deux à trois fois par jour – voire plus selon les jours – sur notre site web, et par extension sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter. Du contenu différent de celui que vous trouverez dans l’édition papier.

Tandis que dans notre édition papier, nous continuons de mettre l’accent sur des articles de fond, des analyses et des formats longs – sans oublier la partie « News » bien entendu – le web nous permet plus de réactivité et de rapidité. Ce qui nous intéresse, c’est la complémentarité entre le web et le papier : dans l’idéal, nos lecteurs et lectrices nous suivraient sur l’internet toute la semaine pour ensuite prendre le temps de lire le journal papier le week-end.

Ce qui nous intéresse, c’est la complémentarité entre le web et le papier.

Plusieurs de nos nouveaux formats ont d’ailleurs été conçus dans cette logique de complémentarité : ainsi, le vendredi, nous faisons un « woxxenrückblick » (une sorte de rétrospective de la semaine) dans laquelle nous présentons brièvement les différents articles du « print », mais aussi du web, qui ont marqué la semaine. Le lundi, nous commençons la semaine sur l’internet par un format intitulé « Was diese Woche wichtig wird » (« La semaine à venir ») destiné à présenter ce qui sera important pour nous et ce que nous couvrirons dans les jours suivants.

Les mercredis, nous vous proposons, sur l’internet toujours, un aperçu de l’article « Interglobal » à paraître dans le journal le vendredi. Et toute la semaine, nous essayons de vous donner un petit avant-goût de ce qui sera dans l’édition papier, notamment en publiant des extraits de longues interviews à paraître ou certaines informations clés d’articles à venir.

Mais la présence en ligne accrue nous donne aussi l’occasion de réagir rapidement. Ainsi, nous couvrons les actualités susceptibles d’intéresser nos lecteurs et lectrices. Nous nous efforçons aussi d’annoncer les événements qui nous paraissent intéressants. Par ailleurs, une place importante de notre nouvelle stratégie web est occupée par la culture : couverture d’événements culturels, annonces de concerts, de conférences ou de pièces de théâtre, ou encore brèves critiques littéraires.

Dans l’idéal, le woxx serait « le » média de référence pour tout ce qui a trait à la culture alternative, à l’écologie politique et aux idées progressistes. Ce qui fut – et reste – valable pour le journal papier le sera pour le web aussi. C’est dans cette optique que nous essayerons de nous emparer des grands débats qui occupent la gauche contemporaine et d’y contribuer à notre manière : de façon ouverte, sans tabous et toujours sous le signe du pluralisme politique.

Ce qui nous tient particulièrement à cœur, chers lecteurs, chères lectrices, c’est l’interaction avec vous : un projet qui se veut participatif comme le woxx ne peut pas avancer sans l’apport de ses lecteurs et lectrices. C’est pourquoi nous vous invitons à entrer en contact avec nous, à commenter sur les réseaux sociaux, à nous envoyer des mails quand vous avez des suggestions ou des commentaires à faire. Nous avons besoin de vous !

(Photo : © The Blue Diamond Gallery)

Un projet qui se veut participatif comme le woxx ne peut pas avancer sans l’apport de ses lecteurs et lectrices.

Vaudra-t-il toujours le coup de s’abonner au woxx, puisque tout sera en ligne gratuitement ? Bien entendu ! Là où le web se distingue par la rapidité et la réactivité, le papier laisse le temps d’aller au fond des choses. Tandis que ce que nous publierons en ligne sera, en général, bref et rapide, nous mettrons – encore plus – l’accent sur la qualité pour ce qui sera du journal imprimé. Et le petit-déj exhaustif du dimanche avec lecture détaillée du woxx, personne ne pourra vous l’ôter de toute façon !

Nous ne nous trouvons qu’au début d’un long chemin. Nous avons plein d’idées et de projets pour le web comme pour la version papier. Bien évidemment, nous sommes soumis à des contraintes, autant d’ordre budgétaire qu’en termes de ressources humaines qui rendront le chemin parfois plus sinueux que prévu. Mais nous sommes décidés à le parcourir et nous vous invitons à nous accompagner.


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.