Denis Jean-Pierre: Blessures assassines

Les soeurs Papin arrachaient les yeux à la société bourgeoise des années 30. Jean-Pierre Denis nous révèle dans son film leurs blessures assassines.

Le soir du 2 février 1933, Monsieur Lancelin découvrait en rentrant les corps affreusement mutilés de son épouse et de sa fille. „Les yeux ont disparu, la bouche n’existe plus, les dents ont été projetées“; telle la note dans le constat de police. En haut, dans la chambre de bonnes, les deux soeurs Christine et Léa Papin se serraient étroitement sous la couverture et attendaient comme des brebis effrayées les enquêteurs. Avouant le double meurtre, Christine résumait tout court son point de vue: „J’aime mieux avoir la peau de mes patronnes plutôt que ce soit elles qui aient la mienne ou celle de ma sœur.“

Dès le lendemain, toute la France se trouvait sous le choc. mehr lesen / lire plus

Jeunet Jean-Pierre : Le fabuleux destin d’Amélie Poulain

Dans „Le fabuleux destin d’Amélie Poulain“, Audrey Tautou nous prend par la main sur un petit nuage de bonheur, avec Jean-Pierre Jeunet aux commandes.

Amélie (Audrey Tautou) découvre une petite boîte cachée dans sa salle de bain …

Imaginez une voix off; celle d’André Dussolier, qui vous présente en quelques mots, la fille avec laquelle vous allez passer les deux prochaines heures: „Jeune fille timide, elle cultive un goût particulier pour les tout petits plaisirs. Plonger la main au plus profond d’un sac de grains, briser la croûte des crèmes brûlées avec le dos de la petite cuillère ou faire des ricochets sur le canal Saint Martin. mehr lesen / lire plus

Panahi Jafar: Le cercle

Le cercle est autour de nous, à nous de l’élargir

Panahi Jafar

„Le cercle“ de Jafar Panahi montre la réalité quotidienne des femmes iraniennes et l’importance qui revêt l’autorisation du mari, ou du père …

Le générique de début s’ouvre sur une porte de salle d’accouchement où l’on entend des gémissements de douleur la première image s’arrête sur l’infirmière annonçant à la nouvelle grand-mère: „Tout s’est bien passé. C’est une petite fille adorable“.

Stupeur de la femme qui s’effraye de devoir l’annoncer à la belle-famille, pensant que sa fille sera répudiée pour n’avoir pu donner naissance à un fils. Destins de femmes iraniennes filmées par Jafar Panahi, ancien assistant d’Abbas Kiarostami. mehr lesen / lire plus

Herzfeld John: 15 minutes

En mathématiques, deux fois moins font plus. John Herzfeld, réalisateur-scénariste de „15 minutes“, le nouveau film avec Robert De Niro, applique cette règle à l’acte de tuer: Exécuter de sang froid un meurtrier devient ainsi profondément juste.

Un rôle pareil, il pourrait le jouer les yeux fermés. Robert De Niro dans "15 minutes".

L’idée de départ peut plaire: Afin de devenir riches et célèbres, des tueurs en série filment leurs exploits et les envoient à la télé, contre payement. Celle-ci règle la note et diffuse joyeusement un meurtre, sous prétexte, évidemment, du devoir d’information du public. Deux flics, joués par Robert De Niro et Edward Burns, s’occupent de l’affaire. mehr lesen / lire plus