Série : Que reste-t-il de nos amours ? (1999-2000)

Retrouvez six précédents épisodes en direct des archives du woxx :

mehr lesen / lire plus

Luxembourg: CIRCOLO CURIEL

cuisine italienne

Penne, Ravioli, tagliatelle, garganelle…

(rw 457/98) – Si la nouille est une ambroisie terrestre, ses temples deviennent de plus en plus rares. Je ne parle pas des pâtes „miracoli“ que l’on vous sert dans les innombrables pizzerias du Grand-Duché, mais de la vraie nouille italienne. Bien que son culte était d’abord – immigration italienne oblige – situé au sud du pays, il existe cependant depuis des années quelques rares endroits dans la capitale où l’on peut s’y consacrer. L’une d’elle est une institution connue par tous les adeptes de bonnes causes progressistes, par les théoriciens marxistes et les militantes féministes aussi bien que par les écologistes de la première heure: le „Circolo culturale e ricreativo E. mehr lesen / lire plus

Luxembourg: CASA VECCIA

cuisine italienne

L’ancienne „Casa“ a réouvert ses portes

(rw 449/98) – La „Casa“, restaurant-cantine situé en plein milieu du quartier de la gare, fut une véritable institution, dont on se rappelle avec une certaine nostalgie. Les plats de résistance composés de pâtes et de viandes „à l’italienne“, payés à l’avance et servis par des dames en tabliers de cuisine blancs, se dégustaient dans une ambiance située entre buffet de gare et bistrot du coin. Depuis que l’ancien patron a disparu, les localités prenaient leur temps à être retapées. Il y a quelques mois cependant, la „Vecchia Casa d’Italia“ a réouvert ses portes. mehr lesen / lire plus

Luxembourg: NEW WORLD SUPERMARKET

alimentation

Oyster-Flavoured Vegetarian Sauce

(rw 427/98) – Gesundheitsbewusste und Ökofreaks: Weitergehen bitte, es gibt nichts zu sehen! Für die anderen: Hereinspaziert in den Supermarkt Asiens! Zugegeben, wer sich im Bahnhofsviertel zwischen Straßburger Platz und Polizeigebäude in die Rue 1900 verirrt, wird auf den ersten Blick diesen orientalischen Schatzkasten kaum registrieren, präsentiert sich doch die Ladenfront als halbherzig dekoriertes 70er Jahre-Schaufenster.
Und auch der erste Eindruck beim Eintreten kann kaum als überwältigend bezeichnet werden, sehen wir vom leichten Duft nach exotischen Gewürzen ab. Das Discountgeschäft für asiatische Lebensmittel präsentiert sich als recht nüchterner Betrieb. Der harte Strahl der Neonlampen trifft drei Doppelreihen vollgefüllter Regale. mehr lesen / lire plus

Luxembourg: IWWERT DE STEILER

cuisine française

Köstlichkeiten auf Plüsch

(rw) – Nach mehreren Wechseln scheint das Restaurant Iwwert de Steiler einen vielversprechenden Neuanfang gemacht zu haben. Auf zwei Etagen werden an der Ecke zum „Bredewee“ wieder Gaumenfreuden serviert. Leider in einem Interieur, das sich hart an der Grenze zum Tuntenbarock situiert: Vor bordeaux-roten Wänden, behängt mit Goldrahmen, verstecken sich die Esstische unter mehreren Lagen Stoff, die Fensternischen sind gepflastert mit Kerzenständern und anderem Nippes. Aber wir kamen ja zum Essen – und das hebt sich wohltuend vom Dekor ab: Die „quenelles de fromage frais“ oder der marinierte Lachs zum Beispiel sind ein reizvoller Einstieg. Was die Hauptspeisen betrifft, ist die Karte reich an Fischgerichten, doch auch der „croustillant d’agneau“ oder der „charolais en tagliatelle“ schmecken vorzüglich. mehr lesen / lire plus

Luxembourg: WOK

cuisine chinoise

(rw 558/00) – C’est pas vraiment japonais, c’est pas vraiment chinois: le restaurant Wok qui vient d’ouvrir ses portes rue Beaumont à Luxembourg-Ville mélange joyeusement les genres – que ce soit le décor vaguement asiatique ou la carte mêlant sushis au poulet à la citronnelle et autres raviolis frits. Cela implique qu’un comptoir où l’on pourrait observer la préparation des sushis fait défaut.

Les avantages: quelques plats végétariens, la situation géostratégique et la carte en français standard. Nous avons testé les „Maxi Nigiri Sushis“, un mélange de sushis et de makimonos. Verdict: correct mais pas raffolant, et surtout un peu cher, au prix de 860 francs, soupe miso incluse. mehr lesen / lire plus

Luxembourg: CLUB GUILLAUME

cuisine française

(rg) – En passant Guillaume par les Armes (place des…), on peut à nouveau emprunter le plus joli passage de notre métropole de province. A la place d’un tripot obscur, les patrons du Club 5 viennent d’y installer la lumineuse Brasserie Guillaume. En effet, larges vitres, décor clair avec des éléments d’art déco sans surcharges, grands miroirs: lumière fut dans cet endroit névralgique de la capitale. Le style brasserie à la française plaira aux „white collar“ pour leur pause de midi. Les mets et plats du jour ne réserveront guère de surprises aux habitué-e-s du Club 5. Notons toutefois, outre les légendaires carpaccios et plats de poissons, un choix attrayant de plats végétariens et de cocktails sans alcool. mehr lesen / lire plus

Luxembourg: JUNGLE BAR

cuisine world

Green as Ken can

(rg) – Fini le „Pad’Chichi“, Tarzan Ken ouvre cette semaine le Jungle Bar sous l’enseigne prometteuse „cuisine verte évolutive“. Côté Knuedler, bar africain avec musique genre Touré Kunda. Derrière, le même resto avec décor réussi. Seulement trois viandes sur la carte, par contre, ô surprise agréable, une douzaine de plats végétariens. Nos filles végétariennes ont aimé le dom d’aubergines et les lasagnes au légumes, le feuilleté aux épinards dans une sauce de légumes ou la salade aux chèvres chauds furent impeccs.

Notre avant-première était un peu ternie par le stock spartiate de vins sur une carte par ailleurs intéressante (un vin uruguayen!) et le fait qu’un dessert sur trois faisait défaut (les deux autres étant excellents). mehr lesen / lire plus

Luxembourg: BAR-CAFE

cuisine française, italienne et japonaise

Sushi en baignade

(rw) – La longue odyssée de Monsieur Hashimoto l’a conduit, il y a quelques mois, dans un nouveau havre: Le restaurant „Bar-Café“, rue des Bains, accueille maintenant le spécialiste des sushis. Situé dans l’enceinte de l’ancienne brasserie „Jacques“, le nouveau restaurant a gardé certains des éléments „seventies“ en bois foncé pour les marier à une décoration sobre, mais élégante. Cependant, le service n’est pas fait pour apporter une note de chaleur à cette atmosphère de restaurant d’affaires. Et si la cuisine française et italienne – agréable sans vous faire rêver – se présente en cuisine de brasserie, cela ne vaut pas pour les prix: les plats de pâtes par exemple sont vraiment exagérés. mehr lesen / lire plus

Luxembourg: AU P’TIT BOUCHON

cuisine française

Cuisine non-stop

(rw) – Une nouvelle adresse gastronomique en plein centre ville, c’est une info intéressante, et le restaurant „Au p’tit bouchon“ a tout pour vous séduire. Faisant face aux bains municipaux, les locaux minuscules, décorés de façon simple mais attachante, hébergent une équipe sympa et efficace qui propose des plats agréables. De 11 à 23 heures vous pouvez en profiter: goûtez par exemple le crottin de Chavignol sur mesclun, la brochette de mozzarella ou encore le suprême de poulets. Regrettons cependant la qualité inégale des plats: notre croustillant d’agneau n’était pas vraiment croustillant. Mais les desserts succulents (goûtez surtout le fondant au chocolat!) nous ont réconciliés. mehr lesen / lire plus

Luxembourg: KAEMPFF-KOHLER

alimentation

Autour d’un fromage

(rg) – Depuis que le fromager Schmit a cédé sa présence en la rue Louvigny à l’espace Wengé, les bourgoises et gentilhommes de la capitale étaient un peu en manque de trouver une sélection de grands fromages pour les rares occasions. Un des autres traîteurs, l’établissement traditionnel Kaempff-Kohler, a reconnu la lacune et vient d’ouvrir, sur le passage réouvert entre le „Knuedler“ et la rue du Curé, un espace spécialement conçu pour le fromage. Un choix toujours grandissant de fromages est présenté d’une façon attrayante et claire. Du personnel compétent est présent pour vous conseiller. Pour faire accompagner ces crus laitiers, „Kaempff-Kohler“ s’est assuré le dépôt du pain mythique de la célèbre boulangerie „Poilâne“ de Paris, dont le pain est particulièrement adapté aux fromages. mehr lesen / lire plus

Luxembourg: LA FOURCHETTE A DROITE

cuisine française

Cuisine pour gauchers

(rw 470/99) – C’est au coeur de la capitale, tout près de la Place d’Armes, que La fourchette à droite dresse sa table. En accord avec son leitmotiv „à l’aise pour manger bon“, son cadre à la fois sobre et élégant marie fer, bois et béton pour former un décor à la fois moderne et chaleureux.
La carte petite, mais variée, propose une cuisine française fine sans être compliquée, conjuguant de façon originale des thèmes connus tels que le boudin noir, le magret de canard, les casseroles mijotées ou les plats de poisson, et proposant quelques vins intéressants. mehr lesen / lire plus

Luxembourg: FRIULI

cuisine italienne

Raviolis à toutes les farces

(rw 457/98) – Au bout de la rue de Strasbourg se cache un site de la cuisine italienne, méconnu mais valant un détour. Le „Café Friuli“ est un café-restaurant fréquenté surtout par des travailleurs immigrés, mais découvert petit à petit par une clientèle plus large, dissuadée quelque peu par des changements de compétence cuisinière ces derniers temps. A la différence des suggestions, les pâtes énumérées sur la carte normale ne semblent pas nécessairement être faits maison. Comparés à la gastronomie, les vins sont plus persuasifs, tel ce „Palú“, un cabernet-sauvignon du Frioul, dont le millésime 2000 est impressionnant. mehr lesen / lire plus

Rodemack (F): MAISON DES BAILLIS

cuisine française

Baisers aux baillis

(disro 521/00) – C’est tout près de chez nous, bien qu’il faille emprunter quelques petites routes mal signalisées pour y arriver. La destination est le joli bourg médiéval de Rodemack, sis au sud de la frontière de Frisange. Dans une demeure plutôt somptueuse, bien que dénudée de tout luxe ou snobisme, Mme. Gracieuse Del Vecchio entretient le restaurant et salon de thé La maison des baillis. Le cadre est des plus comfortables, avec mobilier de style, parois boisées et chandelles, mais avec un service des plus décontractés. Dans l’une des salles – fumeurs et non-fumeurs – on vous propose quelques menus aux noms et contenus très campagnards. mehr lesen / lire plus

Luxembourg: MERCEDES-CAFE

cuisine française

Restaurant mit Stern

(bar-ren 543/00) – Einen Stern hat es schon, einen Mercedes-Stern nämlich: Das Mercedes-Café ist in den Hollericher Verkaufshallen der bekannten Automarke untergebracht. Ein für Luxemburg originelles Konzept, das aus deutschen Landen importiert wurde. Die Küche allerdings hat Luxemburger Touch: Sie wird vom Restaurant Fridrici besorgt. Mit der Escher Gourmet-Küche hat die als „cuisine de brasserie“ definierte Küche in der Rue de Bouillon allerdings wenig zu tun. Das Angebot reicht von diversen Salaten über das klassische Steak zu Nudelgerichten oder einer „darne de saumon“. Und auch das Interieur mit Blick auf blitzende Vehikel der C-Klasse hat nichts mit der plüschig-bürgerlichen Atmosphäre des Mutterhauses gemein, sondern kommt im schlichten Designer-Stil daher. mehr lesen / lire plus

Luxembourg: EL POZO

cuisine espagnole

Cuisine ibérique au „Dernier Sol“

(rw 471/99) – C’est en fait un des lieux sacrés de la gauche luxembourgeoise, que ce restaurant espagnol situé dans un virage de la route de Thionville, juste vis-à-vis des bâtiments „marchandise“ des CFL. En vogue jadis dans les cercles militants pour ses plats typiques, le restaurant a souffert quelque peu de la concurrence d’autres adresses ibériques voire autrement exotiques. Le restaurant connu autrefois sous l’appellation „Beim Spuenier“ semble avoir changé de direction et porte maintenant le nom de „El pozo“, ce qui veut dire „le puits“. Le cadre est devenu plus clair et plus simple, mais ses jolis „azulejos“ sur fonds blanc rappellent tout de suite les souvenirs de vacances ensoleillées. mehr lesen / lire plus

Luxembourg: AU QUAI DE LA GARE

cuisine française et luxembourgeoise

Letzebuerger Kascht

(thor 520/00) – Seit Kurzem ist unsere nationale Kochheldin und „Bocuse d’or“-Trägerin Léa Linster auch in der Hauptstadt präsent. Au Quai de la Gare heißt das Lokal, das sie im 1. Stockwerk des Bahnhofgebäudes eröffnet hat. Ein erster Besuch in der Vorweihnachtszeit war alles andere als eine Offenbarung: Die Deckendekoration mit herabhängendem Lametta erinnert an eine Kantine zur Karnevalszeit. Das Personal hetzte, trotz der wenigen Gäste, gestresst durch den Saal und lief quasi mit dem düster dreinschauenden Saalchef um die Wette.
Aber man kam ja zum Essen. Die Speisekarte sollte besänftigen, was fast gelang, wäre da nicht der ganzseitige Werbedruck einer deutschen Brauerei gewesen. mehr lesen / lire plus

Luxembourg: SUSHI PLACE

cuisine japonaise

Plastic Place

(suwa 540/00) – Wer Geschmack am unterkühlten Charme italienischer Designerküchen findet, wird sich wenigstens am Outlook des neuen Sushi Place in der „Avenue de la Liberté“ freuen können, der vor Kurzem einen Brillenladen nahe des „Rousegäertchen“ ersetzt hat. Ansonsten haben Fans japanischer Küche dazu wenig Grund. An sich ist das Selbstbedienungssystem, bei dem die Köstlichkeiten auf Reis selbst nach Belieben ausgewählt werden können, durchaus angenehm. Doch jedes einzelne Sushi ist dabei in Zellophan verpackt – seit wieviel Stunden, weiß niemand außer dem Betreiber. Die ausgewählten Zellophanpaketchen werden zuerst einmal (zu recht stolzen Preisen) bezahlt, um dann auf einem Plastikteller vor Ort verzehrt oder mitgenommen zu werden. mehr lesen / lire plus

Luxembourg: A L’ORIENTALE

cuisine marocaine

Saveurs d’Orient

(rw) – Au centre-ville, plus précisément au plateau du Saint-Esprit, un nouveau restaurant marocain vient d’ouvrir ses portes. Dans les anciens lieux du restaurant „Hemmen“, en face des Archives nationales, „A L’Orientale“ offre une carte maghrébine classique: boureks, couscous, tajines, mais aussi des plats du jour européens modèle beefsteak et frites. Les couscous (autour de 500.- LUF et plus) accompagnés de pois chiches et de raisins sont agréables, mais pourraient être plus épicés à notre goût, les légumes accompagnants moins cuits. Les tajines par contre sont un vrai délice: goûtez par exemple l’agneau aux pruneaux et aux amandes grillées. mehr lesen / lire plus

Luxembourg: LE JASMIN

cuisine marocaine

Bismillah!

(thor) – Orientalische Restaurants ähneln manchmal Museen, haben ihre Besitzer doch des öfteren die Manie, alle möglichen Kunstgegenstände zur Schau zu stellen. Nicht so das marokkanische Restaurant Le Jasmin, das durch ein schlichtes, modernes und helles Interieur angenehm auffällt. Auch der Empfang und die Bedienung sind sehr freundlich.

Die Karte bietet ausreichend Auswahl für alle Geschmacksrichtungen: Fisch, Fleisch, Vegetarisches und natürlich diverse Zubereitungen von Couscous und Tajines. Zu empfehlen ist zum Beispiel die typische Vorspeise „Brick à l’oeuf et au thon“, eine Art fritierte, hauchdünne Teigtasche mit einer Füllung aus Ei und Thunfisch. Die „Grillade de poissons au 5 sauces“ konnte allerdings wegen der etwas pampigen Soßen nicht überzeugen. mehr lesen / lire plus