Guy Rewenigs: Kinderbuch „Moss Kita“

Pünktlich zum Schulbeginn erscheint im Luxemburger Literaturverlag „ultimomondo“ Guy Rewenigs elftes Kinderbuch „Moss Kita“.

Auf 160 Seiten erzählt „Moss Kita“ in luxemburgischer Sprache die turbulenten Erlebnisse der kleinen Kita, die so vom Wasser besessen ist, dass sie ihre Eltern fast zur Verzweiflung treibt. Um aus Kita ein „normales“ Mädchen zu machen, versuchen die Eltern alles Menschenmögliche, aber ihre Tochter fühlt sich immer stärker vom Wasser angezogen, und möchte später unbedingt einen „Wasserberuf“ ausüben…

Illustriert wurde „Moss Kita“ von Nadezda Kozomara, die Kitas Reise durch wechselnde Wasserlandschaften mit ganzseitigem, farbigen Bildern unterstreicht. Mit zahlreichen zusätzlichen „Wasser-Gags“ hat der Grafiker Michel Dimmer die Geschichte zudem in ein ungewöhnliches Layout gekleidet. mehr lesen / lire plus

Cycle du cinéma des Balkans: Le fantôme du Maréchal Tito

Bien sûr, le film à voir absolument dans le cycle du cinéma des Balkans est „No man’s land“. Mais les autres films peuvent aussi intéresser. Comme ce „Fantôme du Maréchal Tito“, qui montre un petit village de l’ex-Yougoslavie où les déceptions du capitalisme produisent soudain un revenant communiste, dont le charisme donne lieu à des réactions bien insolites. Une comédie grinçante, qui en fait parfois trop, mais qui reste sympathique de bout en bout.

Avant-première à l’Utopia, jeudi à 19h.

Germain Kerschen mehr lesen / lire plus

Haneke Michael : La pianiste

Le réalisateur autrichien Michael Haneke a cette année encore, marqué les esprits du dernier Festival de Cannes avec son nouveau film „La pianiste“.

Quand la quête de la perfection pervertit l’esprit

Adepte d’un cinéma non consensuel, ses films ne font jamais l’unanimité et suscitent systématiquement la polémique. On se souvient de l’insoutenable „Funny Games“, sorte d’orange mécanique des années 90 qui avait complètement secoué la Croisette en 1997. Cette fois-ci, Haneke repart plus heureux de Cannes, puisque les deux interprètes principaux de son concerto sulfureux ont obtenu le prix de la meilleure actrice pour Isabelle Huppert, et du meilleur acteur pour Benoît Magimel, non sans avoir, au passage, été l’objet d’une pluie de commentaires contradictoires. mehr lesen / lire plus

Mangen Claude : MASKENADA

Dans une interview qu’il a accordée à notre hebdomadaire et à la veille de la représentation d'“Après Soleil“, dernier rejeton de „Maskénada“, Claude Mangen, président de l’association s’est exprimé sur le passé, l’actuel mais aussi le devenir de l’association.

Foto: Christian Mosar

Escale vers le futur

„Maskénada“ – ce substantif aux sonorités américano-latines vous dit peut-être quelque chose. Sûrement. Non, il ne s’agit pas du titre du dernier tube salsa de l’été. „Maskénada“ c’est tout simplement une poignée de personnes animées de la flamme culturelle qui se sont regroupées pour „faire quelque chose“ ensemble. Un matin d’avril 1995, pendant que dans la capitale grand-ducale, alors Ville Européenne de la Culture, les activités culturelles acquièrent leurs lettres de noblesse, Claude Mangen, homme de théâtre, et Serge Tonnar, rockeur passionné, allient leurs forces et leurs faiblesses pour nager à contre-courant d’une culture conformiste et conformée. mehr lesen / lire plus

PRODUKTLABELS: Wie viele Labels braucht Luxemburg?

Eine Studie, die am heutigen Freitag veröffentlicht wird, zeigt: Luxemburger Qualitätssiegel für landwirtschaftliche Produkte lassen sich nicht so leicht vergleichen. Es lohnt sich, hinter die Etikette zu kucken. Landwirtschaftsminister Fernand Boden will am bisher eingeschlagenen Kurs festhalten.

„Für den Konsumenten ist es nicht immer einfach durchzublicken“, stellt Théid Faber, Präsident des Mouvement Ecologique, fest. Der Méco hatte deshalb vor gut sechs Wochen eine Studie in Auftrag gegeben, um eine „fachliche Bestandsaufnahme“ der hiesigen landwirtschaftlichen Produktlabels anzubieten: Jens Thös vom Büro für landwirtschaftliche Fachplanungen in Saarbrücken verglich 15 Produktlabels, unter denen zurzeit Fleisch, Butter, Weizen, Kartoffeln und andere Lebensmittel die Metzgertheke oder die Regale im Supermarkt füllen. mehr lesen / lire plus

TERRORANSCHLÄGE IN DEN USA: Deeskalation ist der einzige Weg

Die schlechteste Antwort auf die Attentate von Washington und New York wären militärische Gegenschläge, die weitere Unschuldige treffen.

„Dritter Weltkrieg“, „Kriegserklärung an die zivilisierte Welt“, „Pearl Harbour des 21. Jahrhunderts“… die Superlative in den offiziellen Stellungnahmen zu den terroristischen Anschlägen auf das New Yorker World Trade Center und das Pentagon in Washington klingen auch am dritten Tag danach nicht ab. Tatsächlich übertrifft die Tat in ihrer zielgenauen Ausführung und in ihrem Ausmaß an materiellem Schaden und besonders an menschlichem Leid wohl alles bisher da Gewesene.

Die restlose Zerstörung des berühmtesten Symbols der amerikanischen Wirtschaftskraft und die Ermordung zig-tausender Menschen auf einen Schlag, sie werden das politische Gesicht der Welt verändern. mehr lesen / lire plus

Rossi & Le Tendre: Tirésias : 1. L’Outrage

Cinq ans après leur dernière visite dans la Grèce antique avec „La Gloire d’Héra“ , Serge Le Tendre et Christian Rossi reviennent avec un nouvel album tirant son inspiration de la mythologie grecque: „L’Outrage“, première partie de „Tirésias“.

Rossi & Le Tendre:
Tirésias : 1. L’Outrage, Casterman / 48 p. / 316 LUF.

La Jeunesse du Voyant

Le scénariste Le Tendre et le dessinateur Rossi ne sont pas des inconnus. Le premier a entre autres collaboré avec Loisel à l’une des plus grandes bandes dessinées francophones, „La Quête de l’Oiseau du Temps“ (Dargaud); le dernier, très prolifique lui aussi, a pris la relève de Giraud pour la série „Les Aventures de Jim Cutlass“ (Casterman). mehr lesen / lire plus

WORLD & VILLAGE MUSIC: Wataru Ohkuma

Cicala Muta, Japanese Street Music

Un CD consacré au groupe de musiques de rue du clarinettiste Wataru Ohkuma: "Cicala Muta, Japanese Street Music", une véritable merveille de la musique multikulti.

East goes global

L’Asie: continent des musiques sacrées et souvent impénétrables. L’ouverture aux oreilles occidentales se révèle difficile, hétérogène, mais souvent passionnante.

Parler des musiques contemporaines jouées à l’est de l’Inde relève du pur stakhanovisme. D’abord la géographie est tout aussi vaste que la sociologie est hétérogène. Ensuite, il s’avère très difficile de suivre cette actualité discographique, faute de compacts disponibles sur le marché européen.

Nous nous limiterons donc à certaines tendances modernisantes, surtout en Inde (resp. mehr lesen / lire plus

Aghion Gabriel: Absolument fabuleux

Comme l’ont déjà prouvé plusieurs sorties ces dernières années, le „grand“ film tiré d’une série télévisée ne tient que rarement ce qu’il promet. Il va de même pour „Absolument fabuleux“.

Eddie avec ses farfeluches à la Gautier est diamétralement opposée à sa fille, petit rat gris.

Absolument désolant

Patsy (Nathalie Baye) et Eddie (Josiane Balasko), deux copines inséparables, ex-reines de la mode, déjantées et potaches à souhait; la cinquantaine arrosée au champagne, sniffée à la coke, elles sont défoncées en permanence et fan de Jean-Paul Gauthier. Une vie entière dédiée à la fête totale, parfois interrompue par Saffrane (Marie Gillain), la fille

d’Eddie, jeune femme sérieuse, diamétralement l’opposée de sa dingue de mère. mehr lesen / lire plus

Tanovic Danis: No Man’s Land

Le Cycle du cinéma des Balkans débute le 14 septembre avec „No Man’s Land“ de Danis Tanovic, film de guerre sous forme d’une comédie.

Photo: Thibaut Demeyer. Cannes 2001 Les deux soldats Ciki, le Bosniaque et Nino, le Serbe dans "No Man’s Land" de Danis Tanovic.

Accueilli dans la cour des grands au Festival de Cannes 2001 avec son premier long métrage „No Man’s Land“, le Bosniaque, naturalisé belge, Danis Tanovic a décroché le prix du meilleur scénario et enthousiasmé toute la presse internationale. Issu de l’école de cinéma de Sarajevo, Danis Tanovic a expliqué, lors de sa conférence de presse à Cannes, que lorsque le conflit a éclaté, un choix s’imposait: soit il quittait le pays, soit il restait pour se cacher, ou alors partir au front, armé d’une caméra pour réaliser des reportages. mehr lesen / lire plus

DROGUES EN PRISON: La grande évasion

La prison est un milieu propice à l’utilisation de drogues de toutes sortes. Histoires d’un ancien prisonnier et promesses d’innovation du centre pénitentiaire de Schrassig.

„J’ai rapidement trouvé des combines pour me procurer des drogues et, en fin de compte, j’étais plus défoncé dedans que dehors.“ Pol (1) a passé, il y a une dizaine d’années, plusieurs mois au centre pénitentiaire de Givenich avant d’entrer en thérapie pendant plus d’un an. Il est clean depuis lors et dit que la période passée en prison y est certainement pour quelque chose. Pourtant l’endroit en soi n’était pas vraiment thérapeutique.

„Après mon arrivée à Givenich, j’ai tout d’abord simulé des douleurs ou petits malaises pour qu’on me prescrive des pilules. mehr lesen / lire plus

ANTI-GLOBALISIERUNG: Wir können doch darüber reden

Nach der Peitsche in Genua ein Stück Zucker vom EU-Rat: Die belgische Präsidentschaft will künftig mit GlobalisierungsgegnerInnen einen „konstruktiven Dialog“ führen. Gleichzeitig wird der europäische Repressionsapparat für die nächsten Gipfel fit gemacht.

Einen offenen Brief an die Anti-Globalisierungsbewegung will der belgische Premierminister Guy Verhofstadt in den nächsten Tagen schreiben. Zudem möchte er innerhalb der kommenden vier Monate die VertrerInnen jener Gruppen, die auch künftig auf EU-Gipfeln demonstrieren wollen, zum persönlichen Gespräch empfangen. Was er ihnen wohl erzählen wird? Verhofstadt hat in jedem Fall guten Grund, den Umgang mit GipfelgegnerInnen zu üben: In der erweiterten Europäischen Union sollen alle EU-Gipfel in Brüssel abgehalten werden. mehr lesen / lire plus

Tati Jacques: Mon Oncle

Ce film est le plus réussi de Jacques Tati. Le monde moderne frappe à la porte des années 50 et le réalisateur n’en rate pas une pour le tourner en dérision. Les gags sont très drôles et la mise en scène rigoureuse. C’est un vrai régal couronné en 1958 par l’Oscar du meilleur film étranger.

Mercredi à la cinémathèque mehr lesen / lire plus

Sakaguchi Hironobu: Final Fantasy

Enfin une équipe complète du petit écran a trouvé le chemin vers le septième art. Non, il ne s’agit pas d’une quelconque soap, mais des personnages de „Final Fantasy“ recréés par leur concepteur pour incorporer leur propre rôle dans son film.

L’équipe autour du Docteur Aki: presque aussi vrais que nature.

Un aperçu du cinéma de demain

Qui se souvient encore, non sans émotion d’ailleurs, de la première tentative d’introduction d’images de synthèse au cinéma avec Tron, un bide absolu sorti en 1981? Seuls les accros ont encore à l’esprit cette histoire d’ingénieurs coincés dans les circuits complexes de leurs PC, pourtant, il s’agit là des premiers balbutiements de ce qui est aujourd’hui un genre à part entière, le cinéma „synthétique“. mehr lesen / lire plus

Face à Face: Arrêt sur image(s) sur un dialogue entre images

La Galerie d’Art de la Caisse d’Epargne de l’Etat propose avec l’exposition „face à face“ un „débat“ opposant des individus prônant des idées différentes.

"face à face", à la Galerie d’Art contemporain "Am Tunnel", encore jusqu’au 16 septembre 2001.

Face-à-face (nom masculin): débat, portant souvent sur un sujet politique, entre deux personnalités qui représentent des opinions, des milieux, des intérêts différents ou diver gents.(*)

Ainsi le dictionnaire définit l’un des synonymes de confrontation, d’opposition. Un débat opposant des individus prônant des idées différentes. Le „débat“ que propose actuellement la Galerie d’Art contemporain „Am Tunnel“ de la Banque et Caisse d’Epargne de l’Etat (BCEE) n’est certes pas – ou prou – politique, mais il est social, il est sensible, il est humain. mehr lesen / lire plus

REFUGIES: Lésés, déboutés, expulsés

Les détails du cas de la famille E., expulsée mardi dernier malgré la mobilisation, sont accablants. La politique du gouvernement envers les réfugié-e-s n’a rien de juste et d’équitable.

Il y aurait, d’un côté, les fous furieux et les méchants: ceux et celles qui réclament que tous les demandeurs d’asile puissent rester au Luxembourg – en vertu d’un dogme impénétrable ou de calculs politiciens. De l’autre côté, il y aurait les raisonnables, les bons: le gouvernement qui, après avoir eu la générosité d’accueillir de nombreux réfugié-e-s et d’accorder une régularisation dans de nombreux cas, s’apprêterait à expulser „le reste“, les demandeurs et demandeuses d’asile pour lesquel-le-s, en dehors d’un refus de principe, il n’y aurait aucun argument à faire valoir. mehr lesen / lire plus

ANTI-RASSISMUS: Sie kommen, sie kommen nicht, sie kommen …

Die Rassismus- Konferenz in Durban wird nur zum Erfolg, wenn die historische und die tagespolitische Dimension gleichberechtigt behandelt werden.

Internationale UN-Konferenzen genießen nicht den besten Ruf. Entweder sie plätschern konfliktfrei vor sich hin und bringen wohlklingende Abschlusserklärungen hervor, die niemanden zu nichts verpflichten, oder aber sie scheitern bereits im Vorfeld, weil wichtige Teilnehmerstaaten die Konferenz einfach boykottieren und sich so etwaigen unangenehmen Verpflichtungen entziehen.

Zweimal haben sich die USA innerhalb von wenigen Monaten aus der internationalen Staatengemeinschaft ausgeklinkt – oder zumindest damit gedroht, es zu tun. Während es beim Klimagipfel in Bonn handfeste wirtschaftliche Argumente waren, die die Bush-Regierung dazu verleitet haben, sich als einzige keinem CO2-Reduzierungsziel zu verschreiben, so sind es im Falle der heute beginnenden Anti-Rassimus-Konferenz im südafrikanischen Durban eher außenpolitische Argumente, die ins Feld geführt werden, um sich aus einem langjährigen Prozess zurückzuziehen. mehr lesen / lire plus

architecture: Auto-liquidation

25 ans après sa constitution, „Vieux Luxembourg S.A.“ vient de constater qu’elle a bel et bien accompli sa mission, à savoir „la préservation du patrimoine architectural et historique du Grund tout en favorisant sa réhabilitation“. En conséquence elle va se mettre en liquidation et rembourser le capital social à son actionnariat. En un quart de siècle la „réhabilitation“ du Grund semble effectivement achevée: face à une rénovation de luxe, la population initiale a rapidement compris qu’elle n’avait aucun rôle à jouer dans cette „success story“. VL l’avoue d’ailleurs ouvertement: „de nouveaux propriétaires ont choisi le Grund comme leur lieu de résidence, de nouveaux logements ont été créés, de nouvelles entreprises se sont implantées dans le quartier.“ mehr lesen / lire plus

rock: Forrester John

all the wrong things

Forrester: all the wrong things, twah 117/EFA 61117-2; Nozzle: Winter, Lucky Seven L7-011; Jon Amor: amor, Manhaton Hatman 2004.

Songwriters‘ banquet

Zum Glück gehen der angelsächsischen Rock-Musik die guten Songwriters nicht aus, die zwischen Rock, Blues und Folk eigenständige Pfade musikalischen Handwerks beschreiten. Der Gitarren- und Bouzouki-Virtuose John Forrester ist zweifelsohne ein Multitalent, das in intimem akustischen Ambiente, z.B. im Duo mit Steven Cooper, ebenso zuhause ist wie in kraftvollen elektro-akustischen Gigs. Auf dieser zweiten Solo-CD all the wrong things finden sich ein Dutzend teils kräftig rockender teils akustisch besinnlicher Songs exzellenter Faktur. „Angry and english“ charakterisierte „folkRoots“ die Band um Forrester, die jenseits postmoderner Blasiertheit ehrliche „straightness“ mit ausgefeilten Arrangements verbindet. mehr lesen / lire plus