Stanley Kubrick: 2001: A Space Odyssey

Bouleversement pour la science fiction au cinéma. En 1968: fini le folklore, voilà du sérieux. La construction et la fin ouverte du film a donné lieu à toutes les interprétations: L’humanité de son début à sa fin? A son renouveau? Dieu: un monolithe? Que dire vraiment de „2001“ sinon qu’il faut l’avoir vu et qu’il fait sans doute bon de le revoir avec des couleurs et un son restaurés.

A l’occasion de son anniversaire à l’Utopolis mercredi à 19h30.

Germain Kerschen


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.