RAFTSIDE: Montée dans les sondages

„Raftside is not a local hero/said Mr Robert de Niro“ – on aura cherché en vain l’acteur américain dans la salle comble du d:qliq, lors de la présentation du nouvel album du chanteur aux textes agréablement déjantés. Mais s’il avait été présent, il aurait dû admettre son erreur. Le nouvel album Opinion Lieder montre un net progrès par rapport au précédent „The Desperate Life of Johny Sunshine“. Des compositions plus élaborées et plus subtiles ajoutent un nouveau flair original dans une scène luxembourgeoise où, pourtant, les singer-songwriters abondent. Mais l’atout de Raftside, qu’il avait dès le début d’ailleurs, c’est de faire du dilettantisme un art. Les compositions sont loin d’être des oeuvres de génie, ni forcément originales, mais elles portent bien les textes pleins d’ironie et de mélancolie chantés par une voix toujours décalée. En tout, „Opinion Lieder“ est un album qu’on aurait pu baptiser „Raftside – Nouvelle formule renforcée“, mais ça n’aurait pas été original.

www.myspace.com/raftside333


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.